Ces premiers souvenirs avec bébé

Publié le par Petite ombre

J'avais envie de garder une petite trace, quelque part, de ces petits moments des premiers mois de mon bébé. C'est en l'admirant comme souvent, que je me suis fait la réflexion qu'avec le temps on oublie un peu ces petits instants ou qu'ils deviennent de plus en plus flous, ces petits détails qui nous rendent si gaga... Mes deux aînés sont si grands déjà et si j'ai de jolis souvenirs,mais il est vrai que j'ai oublié certaines choses et souvent je me dis "mais comment je faisais avec les grands?" ou "est ce qu'ils ont fait ça au même âge?".

Alors, j'ai décidé que de temps en temps, je viendrais laisser une trace de ces petits détails de mon tout petit d'autant plus que c'est la dernière fois que nous vivons ces petits bonheurs avec un bébé. J'ai un peu plus de trois mois à retracer.

 

Pour toi, mon amour:

Par où commencer? Le premier souvenir que j'ai encore bien en tête c'est quand je t'ai vu pour la première fois, quand le médecin m'a dit que je pouvais t'attraper, tu es arrivé les bras grands ouverts et je t'ai serré tout contre moi. Une arrivée très rapide. Pas besoin de le noter pour m'en souvenir, d'ailleurs je me souviens aussi du premier moment avec ton frère et ta sœur. Ce dernier s’est remis direct en position fœtale sur mon ventre et ta sœur est arrivée en regardant le plafond, coincée pour sortir plus à cause d'un tout petit cordon.Le premier regard ne s’oublie pas!

Toi, mon petit dernier, tu criais déjà très fort, les cheveux plaqués sur ta petite tête mais tout propre.

Quand ton papa t'a ramené à moi après les premiers soins, tu t'es agrippé à mes doigts de toutes tes forces et aujourd'hui encore c'est ce que tu fais lorsque je te donne ton biberon.

Tu t'accroches comme si tu avais peur qu'on nous sépare. Parfois j'en ai la circulation du sang qui en est stoppée et j'ai du mal à décrocher ta petite main de mon doigt. Et quand tu ne serres pas très fort, tu me caresse le dos de la main avec la tienne ou tu me griffes avec tes petits ongles que j'ai encore du mal à bien couper correctement tellement tu es minuscule encore.

Tu ne bondis pas de joie quand vient l'heure de boire le biberon à l'instar de ton grand frère au même âge... Tu tiens donc un peu plus de ta sœur qui n'a jamais trop aimé le lait, sauf que toi tu y es carrément allergique...  Souvent c'est une épreuve pour toi et pour moi, mais nous sommes super contents quand quelques fois ça se passe bien. On s’applaudit même quand tu fais un gros renvoi.

Je dois te distraire après ton repas, pour ne pas que tu cries trop... Je m'amuse à souffler en te disant "souffle mon chéri ça fait partir le mal". Alors tu me regardes les yeux plein de larmes et tu me souries. Parfois tu me parles, ou alors tu m'ignores si tu as trop mal. Je dégaine alors ton petit livre et là tu te fends aussi d'un sourire. Depuis peu de temps tu tends les mains pour le toucher toi même. Il y a aussi le livre Cars de ton grand frère qui te fait beaucoup réagir, tu en pousses des cris de joie parfois dès qu'il te le montre. Apparemment tu es sensible à la vue de Martin et de Flash McQueen. Le téléphone rose de ta sœur te plaît beaucoup aussi. Tu es intrigué de te voir dans le petit miroir et tu as compris qu'il faut appuyer sur les touches pour que la musique se mette en route. Tu es très maladroit alors je te guide ou j'appuie pour toi et tu souries.Tu commences donc à comprendre que tu peux te servir de tes mains, toi toujours intrigué par les miennes.

Notre moment préféré de la journée, c'est l'heure du bain. On passe un tendre moment tous les deux. On fait toujours les mêmes gestes dans le même ordre en écoutant notre petite musique de relaxation.... Je te mets en body et je te donne ton petit traitement pour ton estomac. Même si c'est une grande quantité, tu adores avaler ce truc et tu pleures quand tu arrives au bout de la seringue. Alors je fais un peu la gaga pour que tu rigoles et tu en oublies de ronchonner. Quand je te mets tout nu, tu es heureux! Tu t'étends au maximum et à chaque fois je te dis que tu as grandi encore un peu plus. Tu pousses un cri de joie. Si je pose une main sur toi, tu ris aux éclats. Puis je te savonne et tu es très chatouilleux quand j'arrive aux petits pieds. D'ailleurs tes petits petons, je les embrasse souvent quand je te change, et cela depuis ta naissance. C'est un rituel qui nous est propre aussi. Tu lèves tes petites jambes et tu viens poser tes pieds sur ma bouche pour que je te fais des bisous. Ces mêmes petits pieds qui me gênaient sur le côté droit dans mon ventre, ces petits pieds qui nous ont valu une échographie supplémentaire car tu ne les avais pas bien mis, mais ils sont parfaits !!!Dans l'eau, tu gigotes beaucoup, tout en suçant ta main, tu me fixes du regard ou tu cherches ta grande sœur qui adore venir te rincer quand elle est là. Je te pose délicatement dans une grande serviette et je t'essuie vite pour ne pas attraper froid, bien souvent tu ris aux éclats tout en avalant la noisette de gel à la framboise, toujours pour ton petit estomac. Tu ronchonnes quand il faut passer les habits, mais une fois que c'est fini tu redeviens tout calme... Je te renifle alors à chaque fois, cette odeur de bébé tout propre je ne m'en lasserais jamais.

Pendant les deux premiers mois de ta vie, tu ne voulais pas de tutu (sucette, diront d'autres personnes). Et puis un jour tu l'as prise alors que je ne t'ai jamais forcé même dans les moments ou tu avais une forte crise de douleur et que tu étais inconsolable. Je pense qu'à cette époque le fait de téter ne devait pas t'aider. Aujourd'hui cela t'apaise, tu prends le tutu quand tu es fatigué, pour signifier qu'on doit te laisser tranquille. Souvent tutu est accroché à ton doudou, offert par ton frère et ta sœur, que tu ne quittes plus. Tu le serres très fort dans tes petits bras et tu viens le poser sur ta tête quand tu sens le sommeil qui arrive.

Nous t'avons acheté un joli parc tout neuf, après avoir ressorti celui des grands, qui en fait avait mal vieilli pendant toutes ses années dans le fond de ma chambre. Le tien est tout vert et tu adores y aller pour jouer. Depuis peu je t'ai aussi acheté un super tapis d'éveil avec lequel tu progresses beaucoup.Cela fait quelques jours tu attrapes le petit singe près de toi et le petit éléphant t'intrigue beaucoup. Tu te regardes aussi dans le miroir quand il est à ta portée de main. Grace à lui, tu as réussi à te retourner tout seul sur le côté droit, ce même côté où nous devons te stimuler à cause de ta petite plagiocéphalie, l'une des conséquences de ton RGO et ton œsophagite (tu te jetais en arrière durant la douleur et tu as donc appuyé plus fort et trop souvent sur le côté gauche de ta tête).

L'ours chantant que tu as reçu à Noël te plaît beaucoup aussi, on connait les chansons par cœur, je me surprends à les fredonner à toute heure de la journée... Quand tu es dans la chambre de ton frère et ta sœur, tu es toujours installé dans le transat et tu aimes beaucoup les observer. Depuis peu tu les interpelles en sortant des petits sons. Tu les rends tout gaga de toi. Tu adores quand ta sœur vient allumer la coccinelle sur l'arche devant toi, elle chante avec toi. L'arche d'activité Winnie l'ourson t'intéresse beaucoup aussi, c'était celui de ta grande sœur. C'est avec ce jouet là que tu as commencé à te rendre compte que tu pouvais utiliser tes mains. Les hochets te plaisent aussi, surtout quand ils font beaucoup de bruit, tu les tiens très fort et tu balances ton bras d'avant en arrière! Parfois tu t’assommes mais il est rare que tu pleures parce-que tu t'es fait mal.

Quand nous devons passer à table et que tu ne dors pas, tu es installé dans ta chaise haute qui fait aussi transat, tu es donc à notre hauteur et tu nous regardes. Quand l'un de nous se tourne vers toi tu nous souries. Mais bien souvent tu n'as de yeux que pour ta mamanheart.

Quand vient l'heure d'aller se coucher le soir, il est très rare que cela ne se passe pas bien, même quand tu avais toutes tes misères. Bien souvent tu dors déjà quand je te pose, repu par ton dernier biberon. Si tu es encore éveillé, on chuchote un peu puis j'allume ton mobile musical qui projette les petites étoiles au plafond. Tu es subjugué par ce spectacle et tu finis par t'endormir bien avant la fin.... J'avoue que de mon lit, car je n'arrives pas encore à te laisser seul dans ta chambre, je vois aussi les étoiles et j'écoute aussi les douces musiques, et comme toi, je m'endors avant la fin.

J'adore ton premier sourire du matin quand je viens te réveiller pour le premier biberon. J'adore quand une fois que tu l'as fini, et quand il n'y a pas d'école, que tu restes un peu dans mon lit pour me faire la discussion, puis je finis par t'allonger à la place de papa et tu poses ta petite tête contre la mienne pour un petit câlin. Bien souvent ton grand frère nous rejoint et j'ai donc mes deux garçons dans mon lit.

Voilà maintenant deux petites semaines que tu fais tes siestes du matin et de l'après midi dans ta chambre, pour que tu t'y habitues un peu avant d'y faire tes nuits. Tu es plus au calme et je ne t'entends pas. Des fois tu es réveillé mais tu ne dis rien, tu observes ce qui t'entoure jusqu'à ce que je vienne te chercher. Il n'y a plus que le soir avant le dernier biberon où tu dors un peu dans ta nacelle en bas avec nous. Tu vois j'arrive un peu à me séparer de toi, à te laisser dans une pièce où tu n'es pas avec moi.

Tu as enrichi ton vocabulaire. Tu faisais de bons "aaaaa" et "eeeeeeeeeee" ou "aaee". Et depuis deux trois jours, tu nous nous sors des "me" et des "be". Tu es très sérieux quand tu parles, et quand tu fais le pitre on éclate de rire à chaque fois et tu continues de plus belle, tu ris même avec nous.

Tu es le plus beau mon petit coeur, continues de bien grandir et d'illuminer la journée de tout le monde.

Il y a un an, tu t'étais niché au creux de mon ventre et je ne le savais pas encore et j'étais même très loin d'imaginer que ce miracle de la vie naissait en moi. Notre jolie surprise, nous t'aimons tous très fort.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
C'est pour ces raisons que je veux vite trouver le temps de faire le carnet de vie de Jaël ... Le temps passe si vite. <br /> C'est drôle, nos garçons ont des tas de points en commun ... mais aussi des différences ! Notamment Jaël ne supporte pas d'être tout nu (ça se calme un peu ...)
Répondre
P
En général quand ils sont tout petit ils n'aiment pas être nus, c'était le cas pour mes deux grands... Mon petit dernier est vraiment à part pour plein de choses...
S
comme je regrette de ne pas avoir gardé par écrit tous ces jolis souvenirs.... Profite bien de ta merveille!<br /> bises<br /> <br /> silvia
Répondre
P
Il a fallu que j'ai un petit troisième pour le faire....
A
Quel joli article ! Ces petits moments de vie sont tellement beaux et attendrissants ! Cela vous fera de beaux souvenirs pour plus tard !<br /> Bisous<br /> Audrey<br /> https://pausecafeavecaudrey.fr/
Répondre
P
Oui de jolis souvenirs... merci de ton passage, à bientôt