Mais dans quoi me suis-je embarquée?

Publié le par Petite ombre

Nous avons tous plus au moins une petite phobie. La plus courante c'est la peur des araignées par exemple ou des souris.

Riez braves gens mais moi j'ai peur d'autre chose, une phobie bien peu commune. Je pourrais en faire un arrêt cardiaque: mort, vivant, petit ou énorme, c'est la même chose. Je suffoque, je ne peux pas m'en approcher surtout, SURTOUT si on ne m'a pas prévenu avant!

Il y a quelques jours, dans le cahier de messages de mon fils, on découvre qu'ils feront une grande sortie d'ici peu. Une heure et demie de route (juste pour l'aller)et donc une journée complète à mobiliser pour cette sortie.

La maîtresse nous en avait plus ou moins parlé en début d'année, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle arrive aussi vite. Je n'y avais pas plus prêté attention à l'époque.

Aujourd'hui, j'avoue avoir eu de gros doutes. Laisser mon fils y participer? N'est-il pas, au même grade que ses camarades, un peu trop jeune pour faire une telle sortie scolaire? De plus, nous avons encore tous en tête les choses horribles qui sont arrivées à Paris. Est-il raisonnable de le laisser partir, sera-t'il vraiment en sécurité, qu'ai-je pour me garantir que cela n'arrive pas qu'aux autres et n'importe où ? J'ai donc eu un moment de doute, accentué par celui de mon mari.

La maîtresse a besoin d'une quinzaine de parents pour accompagner ce petit monde... Et je l'ai vu venir, je ne travaille pas, je suis donc pour elle disponible! Mais bien sûr! Et ma fille je l'oublie pendant ce temps? Je n'ai pas Pierre Paul ou Jacques à mon service pour la garder, une journée entière de surcroit!

De plus, gérer des gamins (j'avais envie de dire mouflets en pensant à certains) qui ne sont pas les miens et pendant plusieurs heures avec un repas compris, cela ne m'enchante guère. Certes j'ai été animatrice, je l'ai fait, mais jamais avec des enfants si jeunes, je n'ai jamais voulu, je n'étais pas à l'aise avec cette idée et ne le suis toujours pas. D'ailleurs quand je voulais devenir prof des écoles, je disais toujours que je ne voulais enseigner qu'au primaire, la maternelle me faisant flipper. Je suis là de temps en temps pour donner un coup de main à la maîtresse pour les 45 minutes d'informatique qu'elle a mis en place, mais ça ne va pas plus loin et ce n'est que la moitié de la classe.

Je ne suis donc pas super enchantée de cette sortie. Mais d'un autre côté je ne peux pas priver mon fils non plus, on avancera jamais dans ce cas.Le mettre à l'écart des autres délibérément, je ne peux pas. Si tous ses copains sont de la partie, que pensera-t'il dans sa petite tête? Et puis, de retour en classe il n'aura rien à partager pour les activités suivant cette sortie sur le thème de l'année.

Je devais me rendre à l'évidence, je ne peux pas le laisser partir aussi loin, mais je peux être à ses côtés tout de même!

Ma sœur a alors proposé d'y aller, motivée plus que moi ! Même pas peur de ne pas connaître quelqu'un d'autre, elle n'y voit que le meilleur: passer une journée entière avec mon fils, même si elle doit en veiller d'autres. Je me suis sentie soulagée, dans ces conditions, j'étais prête à accepter, je savais qu'au moins il serait avec quelqu'un en qui j'ai entière confiance (quand on voit la nonchalance de certaines mères, je répugne à le laisser sous leur garde quand la maîtresse sera occupée avec un autre groupe, traitez moi de parano si vous voulez, ou de mère trop protectrice... On n'est plus dans le cadre d'une heure ou deux, on parle bien de journée entière et j'ai un petit garçon tête en l'air).

La maîtresse n'y a pas vu d'inconvénients mais a insisté pour que je sois aussi de la partie car elle peine à dénicher son quota d'accompagnateurs.

Je me suis alors laissée embarquée dans l'aventure, ma mère m'assurant qu'elle pouvait me garder ma fille le matin, ma belle-mère la relayant en seconde partie d'après-midi jusqu'à mon retour. Tous de mèche?

Le fait d'avoir ma sœur avec moi me soulage un peu, bien que rien ne soit confirmé pour elle (priorité aux parents qui émettent le souhait de faire partie de l'équipe, hahaha).

Me voilà donc accompagnatrice. Je sais que j'aurais mon fils avec moi et un autre enfant et je serais avec un binôme ayant aussi deux enfants (ma sœur si elle est de la partie, m'assure la maîtresse). Ce n'est pas la mer à boire, en gérer deux, c'est faisable, souhaitons juste que ce jour là mon fils n'a pas l'envie subite d'être un petit con avec moi et de désobéir, et que son camarade ne soit pas un sale gamin, c'est méchant, mais je pense à un petit en particulier que je ne veux absolument pas! Il faudra cependant être vigilante toute la journée, nous allons dans un endroit où il y aura du monde, on a vite fait de se perdre en plus. La maîtresse ne dirige aucun groupe, elle ira de binôme en binôme pour voir si tout se passe bien, à nous de gérer la visite aux petits et de les intéresser. Grosse moue de ma part.... Les autres parents vont être ravis aussi en l'apprenant!

Mon gros problème cependant, c'est le lieu en lui même! C'est un lieu qui met à l'honneur ma plus grande phobie ! Je n'ai même pas osé le dire à l'instit, tellement ma peur est rare et inattendue et jamais prise au sérieux! Je vais devoir me faire violence mais je ne pourrais pas m'approcher trop près, priez pour que ma sœur soit là, elle qui connaît ma phobie et me comprendra contrairement aux gens à qui j'ai pû l'avouer.

Souhaitez-moi bonne chance! Que les gosses soient gérables pour ne pas m'épuiser davantage dans mon self contrôle. Je sais que je peux y aller, j'y suis allée quand j'étais enfant avec mes parents. Tant que tout est bien fermé, et qu'on ne me demande pas d'approcher, il n'y aucun soucis. Je regarde de loin c'est suffisant pour moi et je ferais en sorte d'intéresser les petits.

A ce jour je ne sais même pas si la maîtresse à son quota de parents, j'avoue rêver un peu que la sortie soit annulée. De plus je ne suis pas à l'abri qu'un de mes loustics tombe malade le même jour!

Advienne que pourra...

Ps: Soyons clair, je ne mets personne en danger et certainement pas les enfants qui seront sous ma charge, sinon il est clair que je n'aurais pas cédé!

Commenter cet article

silvia 27/01/2015 21:28

Ma fille estbpartie a 4 1/2 pour 3 jours en sortie!!! J etais enceite de 7 mois donc impossible d y aller et tout s est tres bien passe!
J espere que tout se passera bien et que ta soeur pourra venir avec toi!
Bisous

Petite ombre 28/01/2015 14:20

Sur ce coup là je pense que je n'aurais pas pû le laisser partir, c'est jeune non?

Melle Bulle 27/01/2015 20:54

Tu es déjà en train de faire un grand pas en acceptant malgré tout cet accompagnement. Je ne sais pas de quoi tu as peur, mais en effet, des phobies, on en a tous, et il n'y a rien de ridicule à cela. Pour la petite anecdote ... enfant, ma phobie était ... les chiens !!! Et aujourd'hui, j'en ai 2 énormes à la maison ! La phobie, c'est tellement inconscient et difficilement maîtrisable, que ça reste un mystère. La preuve : qu'est ce qui a fait qu'aujourd'hui, je n'ai plus peur ? (bon j'ai un peu une explication mais c'est pas trop l'endroit hihiiii) !
Et pour en rvenir à la sortie scolaire : moi j'adorais que ma maman m'accompagne. Par contre, je n'étais jamais avec elle dans le groupe. Peut être que si ton petit démon se fait remarquer ce jour là, tu pourras suggérer à la maîtresse qu'il soit avec un autre parent en qui tu peux suffisamment faire confiance ? En tout cas, je te tire mon chapeau, car les sorties scolaires .... pouah quelle galère !!!! (dixit la fille qui a pas encore d'enfant mais qui redoute ce moment ... Tiens, et si j'avais une phobie des sorties scolaires :D ?)

Petite ombre 28/01/2015 14:22

S'il m'embête je le refile à ma soeur lol ou la maîtresse direct lol!
Prions pour que ma soeur soit bien de la partie, là on reste sans nouvelles alors que le jour J approche!
Mon fils a la même phobie que toi, combien de fois il me saute dessus sur le chemin de l'école dès qu'on croise un chien...

Maristochat bellemam 26/01/2015 20:13

Je n'ai pas réussi à savoir qu'elle est ta phobie.
J'ai aussi des phobies très bizarres dont les gens se moquent souvent...;
Je te souhaite bon courage. Ce sera sûrement un bon souvenir à partager avec ton fils lorsqu'il sera plus grand!

Petite ombre 27/01/2015 14:15

Pourvu qu'il soit sage ce jour là, car cela fait quelques jours qu'il recommence à me tester et ne plus obéir, ou alors c'est moi qui ne suis pas patiente en ce moment. Pour ma phobie, ça se trouve dans l'eau...