53 billets en 2015: Je vous présente mes amis

Publié le par Petite ombre

53 billets en 2015: Je vous présente mes amis

Personnellement, je fais une différence entre une amie et une copine.

La copine sera la camarade avec qui on peut partager quelques trucs, rire et papoter... L'amie sera celle qui recueillera mes confidences, mes joies et mes peines, mes rêves, mes peurs... Celle que j'épaulerais aussi autant qu'elle le fera pour moi. L'amie sera celle qui me connaîtra autant que je me connais et qui vivra les bons comme les mauvais moments que le sort nous réserve.

Dans notre vie, on rencontre des personnes, certaines seront de jolies rencontres! Parmi les jolies rencontres on y trouve nos amis. Malheureusement, j'ai pû constater avec mon expérience qu'une amitié n'est pas acquise à jamais. On peut être surpris positivement comme négativement. Notre liste peut changer en cours de route avec plus ou moins de dégâts ou pas du tout.

J'ai toujours été une solitaire par contrainte... On ne se bousculait pas à ma porte pour copiner... J'étais la drôle ou tout autre terme péjoratif que vous voulez employer pour désigner celle qui n'est pas intéressante sauf quand il s'agit de se moquer d'elle.

Au primaire j'avais des copines. Je ne disais pas amie, si ma mémoire est bonne. Elles m'ont suivies au collège, par chance nous sommes restées dans la même classe pendant tout ce temps. Elles étaient deux. Mais bien souvent j'étais prise pour une imbécile, je me souviens comme j'avais été blessée un jour où allant frapper chez l'une, je découvre le vélo de l'autre contre le mur de la maison et qu'en ouvrant on me répond "je n'ai pas envie de sortir aujourd'hui". La porte s'est refermée et je n'ai pas assimilé tout de suite. Je suis restée devant cette porte fermée. Je n'avais même pas été invité à entrer passer du temps avec elles, on m'avait jeté comme une vieille chaussette.

Je me suis cependant "accrochée" à elles, personne d'autre ne me parlait vraiment. Avec le recul des années on se dit qu'on aurait dû agir autrement, mais mon moi adulte est plus dur que mon moi enfant.

Au lycée nous avons été séparé par la classe... Là j'ai bien compris qu'elle ne serait plus mes copines.

J'ai fait d'autres rencontres. Au fil du temps une amitié s'est crée, là c'était différent... La première me faisant mieux connaître la seconde. Autour il y avait des copines. J'ai eu aussi la surprise de changer d'avis sur une fille que j'avais dans ma classe d'allemand au collège. Elle est devenue une amie aussi alors qu'avant je ne pouvais pas la sentir... Elle devait apparemment faire partie de ma vie puisqu'un jour j'allais épouser son frère.... Aujourd’hui nous sommes belles-sœurs mais plus amies... A cause d'un autre de ses frères,mon ex, mais nous ne sommes pas fâchées pour autant, simplement le lien n'est plus le même!

Après le lycée se fût la fac! Notre trio fût un peu séparé. Alors que j'allais sur les bancs de l'université avec l'une, l'autre s'en allait pour un BTS. Cependant nous étions toujours en contact et on réussissait toujours à se voir, même si la non étudiante universitaire se fît apparemment d'autres supers amies.

De nouvelles rencontres à la fac, surtout à cause de mon amie, très sociable. Avec le temps, j'ai donc eu d'autres amies, car oui je les considérais ainsi.

Les études devaient continuer sur les bancs de l'IUFM, malheureusement je fût la seule à ne pas décrocher ma place là-bas. Alors que j'étudiais seule chez moi, elles solidifiaient leur amitié là-bas. Je peux cependant souligner qu'elles ne m'ont pas abandonné pour autant. On se voyait très souvent, on s'appelait, on restait amies.

La vie a suivit son chemin... Nous étions en majorité en couple... Je fût la seconde à vivre en appartement avec mon chéri, j'avais laissé tombé l'idée d'être instit, ma vie prenait déjà un autre tournant en comparaison à la leur, bien qu'une se languissait de ma "chance" car elle n'attendait que ça avec son compagnon pas très pressé pour avancer un peu plus loin dans leur couple.

Je fût aussi la première à annoncer mon mariage et une grossesse. Peu à peu, sans le vouloir, nos chemins se séparaient un peu trop, nous n'avions plus les mêmes intérêts mais nous continuions à nous voir.

Elles ont toutes assisté à mon mariage, dont l'une d'elle, celle que je qualifiais de "meilleure amie" fût mon témoin.

Entre temps, je fis la connaissance de la compagne de mon frère qui très vite est devenue une amie en plus d'être ma belle-sœur. J'en étais même venue à dire que c'était une seconde sœur carrément, bien plus forte que l'amitié, elle fût mon second témoin.Je partageais avec elle bien plus de choses qu'avec mes premières amies qui de ce fait s'éloignaient vraiment.

Malheureusement, j'ai été prise dans un beau traquenard! Ma confiance et mon amitié m'ont été rejeté subitement trois ans après à la figure, elle s'est faufilé dans ma bande d'amie pour s'attaquer à ma meilleure amie et en faire devenir une pour elle tout en essayant de faire en sorte que ma meilleure amie m'en veuille ou ne me regarde plus pareil.

Au final, à l'heure où j'écris ce billet, si je devais vous présenter mes amies, je serais bien dans l'embarras... En ai-je vraiment eu ?

Les aléas de la vie ont fait que j'ai accouché pile la semaine du mariage de l'une d'elles. C'est à partir de ce moment là que notre amitié fût mise à mal. Elle n'a pas voulu comprendre que j'étais dans l'incapacité physique d'y aller... Elle n'est d'ailleurs jamais venue voir ma fille, ainsi que les deux autres filles qui n'étaient que des copines pour moi. Les deux amies du lycée sont celles qui ont continué à entretenir notre amitié, bien que ma meilleure amie avait la compagne de mon frère en train de lui monter peu à peu la tête.

Ces copines de la fac, je n'ai les voie plus. J'ai tenté de relancer des petites invitations, je reste sans réponse ou alors il n'y a jamais vraiment de moment adéquat pour se voir. Je lâche l'affaire, j'ai la conscience tranquille, j'ai mis au monde ma fille sans le faire exprès... Si elles sont idiotes pour le comprendre et rester là-dessus, que cela reste ainsi mais qu'on ne me reproche pas d'être à l'origine de la rupture amicale!

Mes deux amies du lycée sont parties vivre très loin.... Il est donc géographiquement impossible de se voir comme on voudrait. Celle qui était ma meilleure amie ne l'ai plus aujourd'hui, du moins je ne la considère plus comme telle, juste une amie voire une copine. Elle m'a fait des reproches, venant tout droit de la manipulation de celle que je considérais comme une sœur. On en a un peu parlé, notre amitié ne fût donc pas rompue comme aurait pû certainement le vouloir ma belle-sœur. Cependant, il y a quelque chose de différent. J'ai remarqué que bien souvent c'est moi qui doit venir aux nouvelles... Certes elle vient de devenir maman pour la seconde fois, je sais le temps que cela peut prendre mais quand je reçois un sms pour une saleté de chaîne au lieu d'un message perso, j'avoue que je l'ai en travers de la gorge.

La seconde amie a eu un petit différent aussi avec moi (il y a bien des années, avant que je me mette en appartement) sans s'en rendre compte. Durant une période elle avait beaucoup changé et avait la grosse tête... Elle agaçait tout le monde dont moi... J'ai finis par avoir l'honnêteté de lui dire. Je ne sais pas comment elle l'a pris, mais je n'ai pas senti qu'elle était en colère contre moi, bien au contraire elle est redevenue peu à peu celle que j'avais connu.

On se donne pas mal de nos nouvelles. Elle est devenue maman aussi...

J'ai été fort ébranlée par l'histoire de l'amitié avec la compagne de mon frère... J'ai pleuré... Et maintenant elle a été jusqu'au point où je ne vois plus du tout mon frère... Ma confiance, mon amitié a été plus que piétiné...Je me demande si c'était déjà tout vu de son côté ou si elle a été sincère à un moment donné... Mais j'en doute, j'en ai découvert des vertes et des pas mûres à son sujet!

Je m'accroche un peu aux deux dernières mais elles sont très loin et je me sens de nouveau seule.

Je n'ai plus envie de rencontrer d'autres personnes et en faire des copines ou des amies, je suis vraiment blessée et effarouchée... Je ne rejette pas la faute sur les autres, j'ai certainement ma part de responsabilité dans ce bilan, mais je n'ai pas l'esprit aussi fermé, voire aussi con que certaines et j'ai l'impression d'être la seule à voir le réel bilan de toutes ses années.

Quand je donne mon amitié c'est sincère... Je reste fidèle.. et de ce fait je suis déçue au final.

Je n'ai plus la force et le courage de recommencer ailleurs comme on dit...

Je garde contact avec les deux amies de la fac... L'une est passé au range de copine à ma plus grande peine, l'autre je ne sais pas... Elle semble avoir une vie très remplie et je n'y participe plus. Elle envoie un sms quand elle a le temps si ce n'est pas moi qui vient aux nouvelles. C'est la vie me dira-t'on....

C'était ma participation au défi d'Agoaye.

Je ne pensais pas m'étendre autant... Je n'avais même pas l'intention de publier, je trouvais que c'était m'ouvrir un peu trop... Merci à ceux qui ont lu jusqu'au bout, tout n'a pas sans doute pas été très clair tout le temps...

Commenter cet article

la mère dodue 28/03/2015 22:29

difficile de trouver un ou une réelle amie, mais comme pour l'amour, il faut souvent passer parmi des déception avant de trouver le bon :-)

Petite ombre 30/03/2015 14:58

Peut-être... En tout cas, je ne cherche plus lol, même si j'avoue qu'avoir une amie me ferait du bien de temps en temps

Agoaye 28/03/2015 16:44

Dis donc, au final ce n'est pas très réjouissant...

Bon, il nous reste le virtuel (oui, même si le parcours est différent, au final je me situe un peu comme toi, et c'est mon blog qui me sociabilise)

Petite ombre 30/03/2015 14:57

Oui pas très réjouissant... Je ne dois pas être faite pour avoir des amies ou alors j'en demande trop....

pitch 28/03/2015 09:16

J'ai pas tout compris lol
moi aussi j'ai été déçue par un groupe d'amis qui m'a laisser tomber car j'étaie au chomage et que j'avait pris du poids, je leurs en veut beaucoup même plusieurs années après.

Petite ombre 30/03/2015 14:56

Ils n'étaient pas tes amis alors sinon ils n'auraient pas agit ainsi... Pas une grosse perte même si ça t'a blessé le coeur...

silvia 27/03/2015 10:31

Je pense qu'il y a une différence entre meilleure amie quand on est ado et une fois que l'on devient adulte....... J'ai gardé des amies de mon époque plus jeune, mais la vie fait qu'on arrive pas à se voir aussi souvent qu'on le voudrait... et puis à 35 ans j'ai rencontré ma meilleure amie... celle à qui je dis tout... et pourtant près de 600 km nous séparent....... Je te souhaite une belle rencontre amicale, qui je le reconnais, apporte bcp de choses... et qui est différente de celle que l'on peut avoir avec son chéri!

Gros bisous

silvia

Petite ombre 30/03/2015 14:56

Je suis d'accord avec toi sur la différence entre l'amitié adolescente et adulte mais bon j'ai été trop déçue. Je vais avoir du mal à me dénicher une amie je suis trop blessée lol

Marionle6tron 24/03/2015 23:09

Je suis bien triste pour toi mais n'oublie pas que celui qui partage ta vie est bien souvent le meilleur ami qu'on puisse avoir ;)

Petite ombre 26/03/2015 10:43

On ne peut pas tout dire à son compagnon non plus... Une amitié féminine est différente...