53 billets en 2015: Le premier rendez-vous

Publié le par Petite ombre

53 billets en 2015: Le premier rendez-vous

Aujourd'hui, il faut parler de notre premier rendez-vous. Oui, mais avec qui?

Très franchement, si c'est avec mon médecin, ma gynéco, mon obstétricien, mon échographiste, mon radiologue, mon dentiste, ma coiffeuse, ou je ne sais qui encore, la liste peut être longue, je n'en ai pas gardé le souvenir.

Il y a bien entendu d'autres rendez-vous et on pense notamment logiquement au rendez-vous amoureux ou amical.

Les rendez-vous avec les amis, surtout le premier, qu'on se le dise, ça n'intéresse pas plus que cela, on préfère lire quelque chose qui touche au rendez-vous sentimental.

C'est donc sans surprise que pour pouvoir participer au thème de la semaine, je pourrais vous relater mon premier rendez-vous amoureux avec celui qui est mon mari aujourd'hui. Quoique je pourrais vous narrer aussi d'autres rendez-vous amoureux mais je n'ai pas une liste très longue, je n'étais pas du genre à accumuler les histoires ou les amourettes comme ça. Je n'ai pas non plus chercher à avoir de rendez-vous pour peut-être rencontrer celui qui ferait sa vie ou un bout, avec moi.

Pour tout avouer grâce, ou à cause de ce sujet, je me suis souvenue de trois ou quatre rendez-vous avec un garçon qui aurait bien voulu se mettre avec moi mais que j'ai gentiment éconduit, le charme n'opérait pas... Des rendez-vous avec mon ex... euh... je crois qu'on en a jamais eu... On était dans une bande...

Parlons alors de mon premier rendez-vous avec celui qui partage sa vie avec moi encore aujourd'hui.

Nous sortions beaucoup avec sa sœur et des personnes avec qui on avait lié une petite amitié au gré de nos sorties dans notre bar fétiche de l'époque.

Nous ne pouvions pas parler de rendez-vous puisque nous n’étions jamais deux. Il était réservé et n'osait pas me demander un vrai rencard, seul à seule. Je n'en étais pas pour autant à le vouloir de mon côté, cela m'effrayait même un peu, surtout quand il a finit par avouer qu'il était tombé amoureux de moi et que de mon côté je ne savais pas si je l'appréciais ou si je l'aimais aussi.

Un soir pourtant, nous avions prévu de faire une sortie, simplement à deux. Je pense donc que nous pouvons alors parler de rendez-vous mais je ne le voyais pas de la sorte à l'époque et aujourd’hui encore.

A cette période là, octobre 2006 pour être précise, pendant les vacances scolaires, j'avais travaillé en animation avec une amie. Pour clore cette session, l'équipe avait décidé de se faire un petit resto tous ensemble, les conjoints étant invités aussi.

Mon amie me poussait un peu à inviter celui qui m'avait déclaré sa flamme (comprenez donc bien mon mari) mais je n'ai pas voulu. Nous n'étions pas ensemble, je savais qu'il en pinçait grave pour moi mais cela n'était pas encore réciproque totalement de mon côté, du moins je me questionnais beaucoup (avec le recul, je pense que j'étais aussi déjà amoureuse, mais moins et surtout je ne me l'avouais pas, c'était le frère de mon ex, ceci explique peut-être le fait que je ne savais pas ce que je pouvais ressentir réellement...bien qu'ils soient complétement et littéralement différents....bref).

Cependant, il était convenu, qu'une fois le repas terminé je quittais le resto seule pour finir la soirée ailleurs. Cet ailleurs c'était au cinéma avec mon futur amoureux...

Il m'avait rejoint à la sortie du centre commercial où se trouvait le restaurant. Je le soupçonnais d'être là déjà depuis un moment, trop impatient de me retrouver.

J'appréhendais cette partie de la soirée. J'avais littéralement peur d'être avec lui toute seule. Ce n'est pas que je redoutais qu'il ne me saute dessus ou ce genre de chose, mais j'avais peur de ne pas savoir engager ou tenir une conversation sans avoir du monde autour de nous. Peur des blancs ou de je ne sais quoi...Peur tout court, sachant qu'il m'aimait et que je ne pouvais pas lui dire que c'était réciproque.

J'étais tendue... La bouffe du resto me tournait déjà sur le cœur.

C'est moi qui conduisait puisque monsieur, bien qu'il avait le permis, n'avait plus de voiture à cette période là. J'en avais une autre boule au ventre, conduire avec un homme à côté de soi je n'aime pas ça... C'est bien connu on se fait critiquer: "attention, passes-là, fais pas ça,accélère, mais pourquoi tu passes pas.... blabla" et vas-y que je te fais les contrôles à ta place ect... Heureusement il a été très gentil et n'a fait aucune remarque. D'ailleurs il me laisse tranquille de ce côté là aujourd'hui encore à part quand il me sort que je suis trop prudente, j'ai juste envie de l'écraser avec la voiture. Ce n'est pas le sujet, pardonnez-moi de cette parenthèse.

Je ne sais plus qui a choisi le film, mais je me rappelle que nous sommes allés voir "Prête moi ta main". J'ai un peu ris pendant le film, au fur et à mesure je me détendais un peu. Je sentais qu'il voulait me prendre la main mais qu'il n'osait pas et je n'ai rien fait pour l'y encourager.

Je ne me souviens plus comment s'est déroulé la suite... Après le film... Ce qui est sûr c'est qu'il n'a rien tenté ce soir là et qu'on est rentré sagement chez nous après, ce n'était pas encore le moment pour moi. On a sans doute discuté un peu avant de nous séparer .Ce n'est qu'un mois plus tard que le premier baiser fût échangé.

Tout compte fait, je ne garde pas réellement de souvenirs précis...Je ne voyais pas cette soirée comme un rendez-vous... Aller voir un film ça distrait mais ça n'engage pas plus la phase de découverte de l'autre par le dialogue. C'était juste l'occasion de ne passer un moment qu'à deux. Je n'en suis pas morte, tout s'étant bien passé et voyant qu'il ne me forçait en rien, j'avais moins peur par la suite de le rencontrer seul sans la bande... Et au final bientôt 9 ans après nous sommes mariés et avons eu deux enfants magnifiques. Suite à ce "rendez-vous" nous arrivions à passer plus de temps à deux et à se découvrir l'un l'autre pendant de longues heures de discussion.... Ce fût peut-être pour moi l'élément déclencheur.

Il n'y avait donc rien d'exaltant ou de croustillant à lire pour vous. Et vous, si vous aviez un souvenir du premier rendez-vous, auriez-vous plus de matière à nous fournir???

C'était ma participation au projet d'Agoaye.

Commenter cet article

Agoaye 27/10/2015 14:12

Vous avez pris le temps de vous découvrir en somme !

Petite ombre 27/10/2015 15:34

On va dire que c'est moi qui ai pris le temps de faire ainsi, il s'est vite emballé de son côté lol