Trier avec ce petit pincement au coeur

Publié le par Petite ombre

Trier avec ce petit pincement au coeur

Nous revoilà à un changement de saison et de ce fait un petit tri dans la garde robe des enfants s'imposait pour faire place aux vêtements d'hiver que j'achète au fur et à mesure.

L'armoire de ma fille étant bien grande, c'est là que je stocke tous les habits de mes petits... Car j'ai du mal à m'en séparer... A chaque tri, j'ai un pincement au cœur...

Je regarde en pliant leurs petites affaires dans lesquelles il ne rentre plus.

Je caresse certains vêtements que j'affectionnais beaucoup, il m'arrive même d'y enfouir mon nez pour m'emplir de leur odeur pleine d'enfance...

Mais je dois me faire une raison et surtout je dois faire des choix. Je ne peux pas tout garder, le temps passe si vite... Quand je revois leur petit body de naissance je me prends une gifle à la figure en rangeant pas très loin le dernier t-shirt qu'ils portaient il y a quelques semaines encore et qui paraît immense à côté de ce si petit body qui a encore leur odeur de bébé !!

Je sais qu'il n'est absolument pas raisonnable de pouvoir tout garder car c'est idiot de s'encombrer de choses qui ne servent plus.

Après avoir trier les affaires entre l'été et l'hiver, il me faut faire un autre tri.

Je fais deux piles de vêtements. Non pas un côté fille et un côté garçon mais un côté "à mettre en vente" et un côté "je garde au cas où dans quelques années je fais un petit dernier".

C'est le compromis que je me suis trouvé...

Les tenues qui sont encore bien correctes et celles que j’aimais beaucoup ont leur place dans la pile à garder. Je plie tout soigneusement en me disant que peut-être je pourrais les ressortir un jour. Je garde donc des habits fille et garçon en sachant pertinemment que l'un ou l'autre ne servira vraiment plus car si nous nous décidions à faire un autre enfant, il sera le petit dernier de notre famille. En temps venu il me faudra alors me séparer pour de bon de tous ces petits habits...Je sais d'avance que j'aurais le cœur vraiment, mais vraiment très lourd, à moins que je puisse faire plaisir à ma sœur si elle se décide à faire un bébé si ce n'est pas encore fait entre temps (cela me réconforte d'avance de penser à cela).

Comme c'est tendance depuis un moment, je me suis crée un compte facebook dédié uniquement à la vente des habits de mes enfants que je ne veux vraiment plus garder. J'ai réussi à vendre quelques trucs mais sans plus. Je fais alors aussi les vides greniers et les brocantes quand c'est organisé dans ma ville. Là je vends un peu plus. Mais il faut que je m'y mette un peu plus sérieusement car mes piles de vêtements ne diminuent pas assez vite entre chaque saison... Il y a toujours ce petit pincement...

L'argent obtenu par ces ventes revient automatiquement à mes enfants, et non pas pour mon usage personnel.

Me voilà donc ces derniers jours à devoir faire des choix dans les armoires des enfants. Je me suis achetée les sacs de rangement "gain de place" pour les petites tenues qui dormiront mais serviront peut-être encore une dernière fois. Tout ce tri, tous ces choix, mine de rien c'est un travail assez conséquent, mais il faut bien s'y mettre sérieusement sous menace d'une explosion de la garde robe.

Et vous, comment gérez-vous le stock des habits de vos enfants? Du genre sentimental ou ce n'est qu'un détail dont vous vous débarrez assez vite?

Je dois avoir un petit problème, mais j'ai le même soucis avec les jouets de mes loustics. Je n'arrive pas à m'en séparer facilement... Chaque jouet à sa petite histoire.

Trier avec ce petit pincement au coeur

Commenter cet article

Melle Bulle 07/10/2015 20:43

Le tri, quel qu'il soit, fait parti d'un processus. Tu fais partie de ceux qui ont besoin de garder certaines choses auprès de toi pour te rassurer. Ce n'est pas grave. Prends ton temps. Si aujourd'hui tu n'arrives pas à t'en séparer, ce sera pour plus tard, ou pour jamais ... Mais il faut le faire à ton rythme !
Pour ma part, j'ai déjà eu du mal à me séparer de certaines choses pdt des années et j'ai eu un déclic ... Exemple mes affaires d'école ... combien de fois ai-je interdit ma mère d'y toucher, de jeter ne serait-ce qu'un cahier de brouillon. Et puis, un jour, je l'ai appelé et je lui ai dit : c'est bon, tu peux t'en débarrasser (et j'ai été heureuse qu'elle ne les jette pas, mais les donne à la petite fille de ma voisine, très studieuse, qui aimait jouer à la maîtresse et apprendre des tas de choses)

Si tu ne peux te résoudre à te séparer des affaires de tes enfants, un compromis pourrait-être de les prêter à des amies qui vont avoir un bébé ?

Petite ombre 08/10/2015 18:24

Grand Dieu non!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ce qui est à mes enfants le reste... Je ne veux pas que d'autres enfants le portent... Je ne suis pas prêteuse de toute façon lol.

silvia 05/10/2015 10:26

Tout comme toi, je garde! mon garage est plein, ce qui énerve profondément mon mari....... et moi ça ne resservira pas, plus de bébé en vue, mais j’arrive pas à jeter.. surtout les affaires de bébé, maintenant qu’ils sont plus grands, par contre je donne facilement, c’est moins « mignon »…
Des bisous
silvia

Petite ombre 06/10/2015 14:10

"moins mignon" lol... oui ça doit être ça! Les affaires de bébé c'est trop mignon qu'on ne peut pas se résoudre à s'en séparé!

Maristochat 04/10/2015 15:15

Je garde également les choses que j'ai beaucoup aimé et qui ont une valeur sentimentale pour le cas ou j'aurai un deuxième enfant. Je vends le reste en braderie ou sur internet (cela fonctionne mieux en braderie). Mais c'est difficile...

Petite ombre 06/10/2015 14:08

Je me sens moins seule alors car toutes mes belles-sœurs vendent sans remords

Maaademoiselle A. 04/10/2015 11:27

Je suis comme toi, beaucoup de mal à me séparer des vêtements. Je me rappelle encore du tout premier pyjama que j'ai dû mettre dans une benne de recyclage parce que, vraiment , il était trop abîmé. Depuis j'ai un tout petit peu moins de mal pour ce qui n'est plus portable. Pour le reste, je garde absolument tout ! Pour le (s) suivant (s), mais il est vrai que ça prend pas mal de place...

Petite ombre 04/10/2015 12:16

Pareil que toi, quand c'est bien abîmé je n'ai pas forcément le même pincement au coeur! Cela me rassure de ne pas être la seule à tout garder !!

Prune de Lune 03/10/2015 13:48

Moi c'est exactement pareil ! Je suis aussi du genre sentimentale. Les habits, les jouets, j'ai vraiment beaucoup de mal à m'en séparer. Pour les habits, je les prête à des amies pour leurs enfants. Sinon je les stocke, en me disant que ça va peut-être servir (ma sœur, mes belles-sœurs). Et les jouets pour l'instant on les garde, mon fils utilise ceux de ma fille, mais bientôt il faudra se séparer de ceux qu'ils n'utilisent plus !

Petite ombre 03/10/2015 19:37

Moi je n'arrive même pas à prêter... Peur que ça revienne abîmé ou usé!