Face à l'horreur !

Publié le par Petite ombre

J'écris... J'écris pas... J'écris... Oh et puis non, ça ne changera rien... Et puis tout compte fait...

Comme vous le comprenez, ou pas, j'ai hésité avant d’écrire et ensuite de publier cet article...

En janvier je n'ai absolument pas ressenti ce besoin alors que dans la blogosphère, quasi tout le monde laissait un message face aux événements.... De toute façon il n'y a pas de mots et c'est ce que pas mal de personnes écrivaient au bout du compte alors je ne voyais pas l'intérêt de faire pareil.

Cependant, cette fois-ci je le vis autrement... En janvier je n'étais pas autant bouleversée, perturbée, troublée...

Samedi matin, mon réveil se déclenche et la radio se met en route pour me réveiller doucement comme chaque matin. Généralement c'est une chanson ou l'horoscope du jour qui passe à ce moment là...Mais là j'ai entendu des mots qui ont fini de me tirer brusquement de mon sommeil: " plus d'une centaine de morts", "tragique", "l'horreur après la marseillaise"....J'ai entendu des personnes de ma région qui étaient interviewées... J'ai compris que quelque chose c'était passé mais je ne savais pas quoi exactement...Alors j'ai vite saisi subitement que c'était grave... J'ai pensé à un terrible accident au stade de France, à cause de la personne qui parlait de l'horreur après la marseillaise".... Et puis je ne sais pas pourquoi j'ai pris peur... La radio locale faisait un flash spécial, cela devait vraiment être très alarmant!

Je me suis levée plus vite que d'habitude avec dans l'idée d'allumer la télévision sachant que si c'était grave tout programme serait interrompu.... Et ce fût le cas... Au bout de quelques minutes j'ai su ce qui était arrivé alors que j'avais passé une nuit tranquille bien au chaud dans mon lit après ma petite soirée "film" avec mon mari. J'étais loin d'imaginer cela !

J'ai vu des images et entendu des témoignages qui m'ont fortement perturbés alors que ce n'était pas le cas en janvier bien que je compatissais à la douleur des familles endeuillées...

Là je ne sais pas... Je me sens touchée dans mon cœur... Je revois ces images dans ma tête, des images que je n'aurais pas voulu voir... J'imagine, j'essaye du moins et malgré moi, ce qu'on ne nous a pas montré... Je me sens mal, tout simplement...

Tous ces pauvres gens qui pensaient juste passer une soirée tranquille et qui ont vécu l'horreur ! Tous ces innocents.... Mais ça aurait pu être vous ou moi aussi .... C'est horrible, vraiment horrible !!!! Autant d'acharnement en plus !!! Je ne comprends pas qu'on puisse faire cela... Mais pourquoi? Pourquoi? Je suis en colère et très triste !!! Comment fait-on pour se relever après cela? Comment fait-on quand un de nos proches vit cela et pire n'en ressort pas vivant ! Pourquoi cela existe-t’il? Je le prends à cœur, c'est dingue !

J'ai regardé les informations ce samedi soir alors que c'est rare que je le fasse... J'ai pris soin de ne pas laisser les enfants avec nous, j'ai donc attendu pour en savoir un peu plus...

Aujourd'hui, j'ai demandé à mon mari de ne plus m'en parler... Je ne veux plus rien savoir, plus rien voir... Je le vis vraiment mal alors que cela ne m'a pas touché directement... Rien que d'imaginer tous ces gens... Non, je ne peux pas, je ne peux plus... J'ai décidé de ne plus aller sur Internet ni d'allumer les infos ou la radio le temps que ça se tasse, que ce ne soit plus en boucle... J'en ai fait des cauchemars la nuit !!! Mais que m'arrive t'il?

Le coup de grâce fut quand mon mari m'annonça que l'amie de son collègue était touchée par ce drame en perdant une personne là-bas, d'abord blessée puis achevée à terre.... C'est là que j'ai vraiment décidé de ne me protéger en ne voulant plus savoir....

Je suis totalement solidaire mais je suis au point de ne plus lire ou voir quoique ce soit qui parle de cette horreur... J'en suis trop perturbée... Suis-je égoïste? Je veux simplement ne plus penser à ce drame car plus personne n'est à l'abri et on nous dit de ne pas vivre dans la peur. Je me pose sans cesse cette question: Mais pourquoi suis-je autant touchée par cet attentat là plutôt qu'un autre?

Liberté, Égalité, Fraternité !!!

Face à l'horreur !

Commenter cet article

silvia 19/11/2015 11:22

C'est clairement une attaque à tout le monde, à la différence du mois de janvier... Tout pareil, ce sont des endroits que je connais, que j'ai déjà visité... je dois aller fin janvier à paris, j'avoue que ça me fait peur ,je peux pas dire le contraire... mais que faire?

Je t'embrasse bien fort virtuellement!!!!!!!!!

silvia

Petite ombre 19/11/2015 13:52

Oui que faire???
A très bientôt !

Melle Bulle 17/11/2015 18:34

En s'attaquant à la France, à Paris, et à des lieux de festivités et où les familles sont réunies, ils avaient u nseul et unique but : faire peur à tout le monde, en se disant que ça peut arriver à n'importe qui, n'importe quand, n'importe où ...
J'ai été aussi très choquée par ces événements, et l'ayant appris quasiment en direct, j'ai eu du mal à dormir. Je me suis surtout demandée dans quel monde nos enfants allaient grandir.
Et puis, j'ai pris le temps de me poser, de réfléchir, de ne pas regarder tel un zombie les infos en continus, qui ne sont que source anxiogène ... mais bien de prendre le temps de réfléchir à l'histoire de ses cinquantes/soixantes dernières années, en France et à l'étranger.
Aujourd'hui, je suis solidaire de mon pays, je pense bien entendu à toutes ces victimes mais surtout aux familles qui vont devoir à vivre sans elles, aux rescapés qui seront traumatisés, etc. Mais aujourd'hui, encore plus que jamais, j'ai envie de vivre, par respect aussi pour ceux qui ont perdu de façon si tragique et ignoble leur vie qui est si précieuse. J'ai envie de vivre, de dire à mes proches que je les aime, de profiter d'eux ...J'ai aussi envie de crier "plus jamais ça", mais pas qu'ici ... Parce que si ce que la France vit actuellement est terrible, il ne faut pas oublier que ce genre de scènes de chaos sont vécus tous les jours dans certains coins du monde ...

Petite ombre 18/11/2015 15:15

Je crois que je suis choquée car ce sont des endroits où j'aurais pû être...

Maaademoiselle A. 17/11/2015 18:04

Je me demande si nous ne nous sentons pas plus touchés parce qu'il n'y avait pas de cible bien précise si ce n'est la foule. En janvier, c'était clairement Charlie Hebdo, puis l'Hyper Casher. Là, c'était la foule, la masse, les gens en général, qui n'avaient rien demandé (je ne dis pas que ceux qui ont perdu la vie en janvier avaient demandé ou que leur mort était plus justifiable attention !). Juste que là, on sent plus le risque, que nous aussi ça peut vraiment nous toucher.
Je suis comme toi, je ne veux plus rien voir ni entendre. C'est trop dur.

Petite ombre 18/11/2015 15:14

Oui voilà ça doit être à cause de cela!