Un défi ou un écrit #15:Ma véritable force

Publié le par Petite ombre

Un défi ou un écrit #15:Ma véritable force

C'est en étant privé de quelque chose qu'on se rend compte à quel point on en a besoin.

C'est ce que je vis en ce moment, mais ce quelque chose est en fait quelqu'un.

Je suis seule, tellement seule. Pourtant mes deux enfants sont là, mais je me sens seule.

Pour n'importe quoi j'angoisse à mort et j'ai du mal à me reprendre. Je baisse beaucoup plus vite les bras, je n'arrive pas à avancer... Je me sens vidée, je n'ai plus envie de rien, je dois faire des efforts considérables pour me motiver. Il y a un manque, une absence qui me bouleverse.

C'est venu petit à petit, tout doucement mais sûrement et plus on avance dans le temps et plus cela devient de plus en plus dur. Au début c’était moins rude pourtant, mais très vite le temps n'arrange rien.

Et là, je me suis alors rendue compte d'où je puisais ma force quand il en fallait. Je pensais que mes enfants étaient ma véritable force, c'est le cas, mais il m'en faut une autre pour tout soutenir !!

Cette véritable force est si loin depuis quelques mois. Tout a été chamboulé, nous avons dû mettre en place une nouvelle organisation à la maison que je dois faire tourner toute seule maintenant.

Je regrette toutes les engueulades pour rien, cela paraît si dérisoire les sujets qui fâchaient ! Quand je tombe sur l'un de ses vêtements oubliés, je mets mon nez dedans et respire un bon coup cette odeur qui m'enivre, cette odeur qui disparaît peu à peu. Par moments cela me fait plus de mal que de bien.

Je réfléchis beaucoup. Trop. Mais j'en ai retiré la conclusion que depuis bientôt dix ans, je suis branchée à lui, c'est ma batterie, celui qui me permet d'avancer chaque jour. Même si parfois il m'agace, si certaines de ses manies m’exaspèrent, tout cela est si dérisoire quand la personne entière n'est plus là.

J'ai besoin de son épaule pour me laisser aller quand j'en ai besoin, ou simplement pour m'endormir plus sereinement. J'ai besoin de son soutien quand il faut prendre des décisions, besoin de l'entendre me rassurer, besoin de lui tout simplement! Alors ma véritable force c'est lui, celui dont je suis tombée amoureuse il y a bientôt dix ans, le père de mes enfants! On le sait mais s'en rendre compte réellement c'est très abrupte parfois!

C'était ma participation à l'écrit de la semaine chez Agoaye.

Commenter cet article

Agoaye 22/04/2016 23:10

Une très belle déclaration.
Courage

Petite ombre 24/04/2016 14:13

Merci, j'en ai besoin du courage, d'autant plus que maintenant les enfants le vivent très mal aussi

Ophélie (L'Écarpulte) 22/04/2016 21:20

Une magnifique déclaration ! C'est dans les épreuves que l'on se rend de notre force...
J'espère que vous en sortirez plus forts et plus unis que jamais !

Petite ombre 24/04/2016 14:13

Je l'espère, on le ressent en tout cas à chacun de ses retours éclairs

Wondermômes 18/04/2016 12:10

Je suis comme toi...

Petite ombre 18/04/2016 17:30

Je vois qu'on se découvre quelques points communs alors

Sisco 17/04/2016 13:24

J'espère que votre couple ne ressortira que plus fort et plus soudé de cette épreuve! Accrochez vous bien!!

Petite ombre 18/04/2016 17:30

On sent effectivement qu'on s'est soudé un peu plus. On profite beaucoup mieux l'un de l'autre quand il peut rentrer!

silvia 14/04/2016 11:15

Si c'est pas une belle déclaration.... moi j'avoue que je suis pas comme ça....... j'aime mon mari, mais j'ai un côté relativement indépendant (et lui aussi) et être seule au quotidien ça m'arrive souvent aussi de par son métier, mais ça me dérange (relativement) pas trop...

des bises

silvia

Petite ombre 14/04/2016 12:52

Bah écoute, tu vois j'aurais pû écrire ton commentaire aussi il y a quelques mois de cela... Mais là tu vois apparemment j'ai changé un peu. Mon mari ne rentre que deux jours par mois depuis janvier et cela jusque la fin de l'année... Cela devient donc un peu dur

MyNameIsOr 13/04/2016 23:15

Je crois que je me sent un peu comme toi en ce moment : je me sent seule malgré mes trois enfants à mes côtés. C'est pas toujours évident de manquer de quelqu'un... Bisous.

Petite ombre 24/04/2016 14:13

Non pas super évident, surtout qu'il faut gérer la tristesse des enfants aussi.

MyNameIsOr 23/04/2016 14:19

Ouais, ça ne doit pas être évident. Bisous.

Petite ombre 14/04/2016 12:51

Je tiens à préciser que je ne suis pas séparé au sens propre du terme... Mon mari a simplement dû partir très loin pour son travail et ne rentre donc que rarement à la maison

maristochat Bellemam 13/04/2016 15:20

Un très joli texte.

Petite ombre 13/04/2016 17:37

Merci