Les cours de relaxation et moi

Publié le par Petite ombre

Les cours de relaxation et moi

Dans le cadre de mon travail personnel pour m'aider à remonter la pente raide de la dépression qui a pointé le bout de son nez il y a bientôt un an, j'essaye différentes méthodes, certaines auxquelles je n'aurais jamais crû m'y adonner un jour, mon esprit étant plus ouvert maintenant.

Ainsi, toujours en continuant d'être suivie psychologiquement dans le centre qui m'accueille le temps de mes séances, j'ai testé l’ostéopathie qui semble me convenir, j'ai aussi tenté l'homéopathie avec acupuncture mais sans succès cette fois. Dans ma lancée, on m'a proposé des cours de relaxation....

Voilà deux mois que chaque semaine ou presque je me rends à des cours de relaxation privés, et non pas en groupe.

C'est une véritable découverte pour moi et surtout une bien jolie découverte à laquelle je suis très, très réceptive.

La personne qui me reçoit dégage une sérénité incroyable, j'ai tout de suite était à l'aise avec elle. Seul le petit crépitement de l'eau de sa petite fontaine posée sur son bureau fût la seule chose qui m'agaçai au début.

Cette personne est psychomotricienne et me propose à chaque séance une nouvelle méthode de relaxation, afin de me montrer tous les champs possibles qui me sont offerts et découvrir quelle méthode est celle qui me convient le mieux, chaque personne n'étant pas réceptive à tout.

Jusqu’ici j'ai complétement adhéré à chaque chose qui me fût proposé. Je ressors à chaque fois plus calme, sereine... Et j'arrive à remettre en pratique chez moi assez facilement sauf les parties où ma psychomotricienne me fait des séances où elle me guide dans la relaxation et la méditation.

Ainsi dont, elle m'a appris quelques étirements simples à faire n'importe où, n'importe quand, afin de détendre mon corps quelques minutes ou pour me plonger ensuite dans une relaxation plus intense. De simples mouvements, des pieds, des jambes, des bras, de la tête, du dos.... Se glissent aussi certaines positions, que je prenais inconsciemment avant. D'où le fait que je suis assez réceptive à tout ce qu'on me propose dans ce cadre là. J'en ai appris de nouvelles qui ne payent pas de mine mais qui ont bel et bien un effet sur le corps. Certains autos massages aussi sont efficaces, surtout sur le visage et les cuisses. Il faut aussi faire quelques grimaces pour détendre le visage. J'avais un peu de mal au début, me sentant ridicule mais maintenant je me surprend à les faire plus aisément, m'étant aperçu de leur efficacité.

La psychomotricienne arrive à m'embarquer dans une relaxation profonde. J'ai testé différents supports de contact pour me relaxer. Ainsi j'ai testé une relaxation sur le ventre sur un tapis, mais aussi dans un grand pouf, ou bien même dans un fauteuil ou sur une simple chaise. Il me suffisait de fermer les yeux et de suivre la voix si apaisante, tranquille et calme de cette femme. Je me laisse guider et je le fais vraiment très facilement. C'est ma "prof" qui m'a dit que j'étais très réceptive car elle le voit et le comprends aux réponses que je lui donne suite à ses questions après un exercice. Et je ne mens jamais dans ce que je ressens dans mon corps ou pas.

Un jour, nous sommes allés dehors faire un cours. C'est l'un de ceux que j'ai vraiment aimé. Renouer avec son corps et la nature telle qu'un enfant la découvre. C'est une chose qui m'a beaucoup apaisé, le bruit des arbres, des animaux, la sensation de chaleur sur le visage mais aussi celle du vent, les odeurs que dégage la nature... Bref, un joli moment que j'essaye de remettre en pratique toute seule quand j'en ressens le besoin.Le printemps étant arrivé, cela n'en ai qu'un plaisir décuplé!

J'arrive à donner de la légèreté à mon corps ou au contraire à sentir l'attraction terrestre. J'apprends à écouter et ressentir ma respiration et les battements de mon cœur. J'apprends à parcourir mon corps entier et a en dégager une chaleur sur le point pour lequel je me concentre plus particulièrement.

Et pendant tout ce temps, j'oublie que je ne vais pas bien, que je suis handicapée...

J'arrive aussi à diriger mon esprit vers des lieux qui me calment tel que dans une forêt, ou à la plage. Il me suffit de mettre une légère musique d'ambiance avec les bruits de la nature. La voix de la psychomotricienne me guidant pas à pas... Seule c'est un peu plus difficile, c'est pourquoi je recherche des sessions à télécharger, de méditation guidée.

Simplement se poser et observer ce qui est devant nous, telle l'immensité de la mer...C'est ma méditation (photo non personnelle)

Simplement se poser et observer ce qui est devant nous, telle l'immensité de la mer...C'est ma méditation (photo non personnelle)

Je médite régulièrement maintenant. De plus, j'ai des cours écrits pour m'aider à comprendre ma démarche de méditation et relaxation. Cela m'aide aussi à bien réaliser certains cours en dehors des séances avec ma prof, j'ai aussi un support audio qui me guide mais malheureusement je ne peux pas le télécharger, je n'ai pas trouvé comment faire (du moins pour l'écouter sans mon ordinateur)

Mon mari m'a donné une clef USB remplie de musique relaxante avec bruit de la mer, mes préférés, ou de la pluie ou des oiseaux mais aussi avec un piano, un violon ou une harpe tout comme la flûte de pan.Les sons et les bruits. Les chants ne me conviennent pas trop. Le soir, grâce à un petit poste portatif que j'ai chapardé à mon cher et tendre, je m'endors plus facilement avec la sélection qu'il diffuse. Je dois néanmoins vraiment me trouver des petites séances de méditation guidée pour m'endormir mais aussi me calmer la journée, quand je reste trop longtemps avant d’assister à un cours et quand ma vie est un peu plus compliquée à certains moments.Un peu comme j'ai pu trouver chez une participante des défis d'Agoaye, Ninou écolo.

Nous avons tous plus ou moins une idée erronée de la méditation.J'en faisais partie avant de pratiquer moi même! On visualise directement une position assise avec les mains posés sur les genoux et les doigts formant un cercle, un peu comme sur l'image ci dessous et en faisant des "A Hummmmmmmmmmmmm"... Vous voyez le cliché?

Les cours de relaxation et moi

Cependant pour méditer, nul besoin de se mettre dans une telle positon il faut simplement s'installer d'une façon qui nous convient le mieux et ce n'est pas forcément celle ci, surtout au début. Le "a hummmm", je ne sais pas d'où ça sort... Moi je ne le fais pas...

Méditer c'est entrer dans la pleine conscience...

"On pense parfois que la médiation, c'est être dans sa bulle, réfléchir à des choses spirituelles ou profondes. C'est tout le contraire. Il s'agit de s'immerger dans l’expérience présente, qui se déroule moment après moment. Dans la méditation, je ne pense pas, j'observe mes pensées" dixit l'un de mes cours écrits.

Ainsi dont lorsque je médite je me concentre sur ma respiration par exemple, ou alors sur des parties de mon corps. Je peux aussi n'utiliser que mon ouïe et prendre plus attention aux bruits qui m'entourent au moment où je médite. Cela peut-être visuel aussi, observer la beauté de la nature ou d'un objet dans le moindre de ses détails. Il y a plusieurs façons de méditer et c'est tout simplement s'arrêter sur l'instant T, le moment présent, c'est la pleine conscience... Cette dernière peut être utilisée n'importe quand. Nous faisons tant de choses automatiquement que nous en laissons donc nos mauvaises pensées nous hanter. Ré apprendre comme un enfant, comme si on réalisait quelque chose pour la première fois, nous permet de mettre de côté plus facilement ces mauvaises pensées... C'est ce que j'en retiens de la pleine conscience que j'applique bien souvent maintenant.

Je ne suis pas assez douée pour tout bien expliquer, mais ces cours de relaxation et de méditation sont une bénédiction pour moi. J'adore y aller et ne regrette pas une seule seconde d'avoir accepté d'essayer bien que j'étais sceptique au début. Je suis bientôt à la fin du cursus, mais je compte bien continuer chez moi et pourquoi y retourner de temps en temps pour quelques piqûres de rappel.

Et vous, avez-vous déjà essayé? Pratiquez vous souvent ou plus du tout? Bref, un petit partage serait sympathique si parmi vous quelqu'un s'adonne à cette pratique que je viens de découvrir il y a peu de temps. Et des liens pour des méditations guidées à télécharger sur clé usb seraient les bienvenus.

Commenter cet article

Maaademoiselle A. 17/05/2016 16:08

Je suis un peu comme toi, il y a quelques temps j'aurai dit que c'était n'importe quoi, maintenant je suis persuadée que ça me ferait le plus grand bien. Dans un autre registre, je sais que c'est le cas du sport, j'ai aussi hâte d'être enfin chez nous pour pouvoir tenter quelques approches (mais même chez nous j'aurai dû attendre, c'est que j'ai accouché il n'y a pas encore si longtemps). Et je suis très tentée par le yoga, sport et méditation, ce serait parfait :)

Petite ombre 18/05/2016 13:46

Je faisais un peu de sport avant et j'aimerais m'y remettre en douceur aussi, histoire d’avoir bonne conscience comme avant sur le "je fais attention à ma ligne", mais il est vrai que ça faisait tout simplement du bien au corps et à la tête! Le yoga je pratique un tout petit peu car je ne perçois pas trop les bienfaits... mais peut-être me faudrait-il un vrai cours!

Maristochat Bellemam' 17/05/2016 13:50

Je trouve ça très intéressant ce que tu expliques et cela donne envie !

Petite ombre 18/05/2016 13:43

J'avais peur d'être brouillon dans mes propos... C'est super si j'ai réussi de donner envie!

Wondermômes 17/05/2016 12:25

Je suis fan de la méditation de pleine conscience que je pratique depuis 1 an et demi (mais pas assez régulièrement à mon goût) elle m'apporte tant de sérénité !

Petite ombre 18/05/2016 13:42

Ah super, tu connais !!!