Comment ça commence ? Juin 2016

Publié le par Petite ombre

Comment ça commence ? Juin 2016

« Tu le savais toi que ce n’était pas un homme ? Je passe devant sa boutique tous les jours et je lui envoie l’un de mes sourires les plus charmeurs et là, je viens d’apprendre que c’est une fille ! Mais quelle humiliation pour moi ! Comment ai-je pu me tromper à ce point ? Non mais …. »

Cette longue tirade, Anna l’entendait quasiment toutes les heures depuis une semaine, alors qu’elle connaissait à peine le prénom de la très bavarde et fatiguante Dorine, sa toute nouvelle collègue assignée pour lui apprendre le fonctionnement du fast food où elle avait réussi à décrocher une place.

Anna détestait ce nouveau job et surtout cette insupportable commère de collègue qui se croyait déjà amie avec elle. Anna l’écoutait à peine, trop perdue dans ses pensées, ou alors concentrée sur une commande de client. Elle commençait à avoir des automatismes mais il lui arrivait de se tromper et d’essuyer une remarque désagréable de son manager qui devait être dépourvu d’once d’humanité envers le monde entier et plus particulièrement Anna, la toute nouvelle recrue de l’équipe.

Il fallait bien avoir de l’argent qui entrait sur le compte pour continuer de pouvoir louer son petit studio des années 70, et il fallait surtout continuer à vivre tout simplement même si sa vie était devenue un véritable chaos. Elle était encore sous le choc de sa dernière découverte qui avait mis la cerise sur le gâteau dans ce triste passage obscur de sa vie.

Elle avait fait une dizaine de tests pour être sûre d’avoir toujours le même résultat. Anna avait même fini par se rendre chez un médecin, qui lui avait prescrit une prise de sang, lui confirmant bel et bien qu’elle était enceinte. Quand le docteur la félicita, elle n’avait pu retenir une grosse crise de larmes et d’angoisse. Elle ne pouvait pas avoir d’enfant maintenant, ce n’était pas ainsi que c’était prévu dans sa tête et surtout un enfant d’un homme qu’elle n’aimait pas et qu’elle ne reverrait jamais. Un homme marié et déjà père ! Mais dans quelle galère immense s’était-elle fourrée ? Comment essayer de reconquérir Kévin si en plus d’avoir été prise en flagrant délit d’infidélité, venait s’ajouter une grossesse ? Comment remettre de l’ordre dans sa vie avec tout ça ?

Elle devait à présent prendre une décision, suite à ce que le médecin lui avait proposé en comprenant que c’était un accident de parcours pour elle, tout en lui demandant de bien y réfléchir, car quelque soit la décision finale, il ne fallait pas le regretter plus tard.

Chaque soir, Anna lisait et relisait le petit dépliant qu’on lui avait donné sur l’IVG. Devait-elle prendre un rendez-vous ? Attendre encore un peu en prenant garde de ne pas dépasser la date limite d’avortement légal ? Elle était à peine enceinte d’un mois et son corps ne lui montrait encore aucun signe de cet état. Pas de nausée, les seins même pas douloureux… Rien ! Elle ne se sentait pas enceinte, elle ne se sentait surtout pas prête. Rien ne s’était déroulé comme prévu. Elle ne savait même pas si elle était pour ou contre l’interruption volontaire de grossesse comme si cela n’aurait jamais pu lui arriver. Et pourtant, elle était en plein dans cette situation.

Il fallait tranchet tôt ou tard, prendre la bonne décision.

Comment accueillir un enfant non désiré dans une situation plus que précaire ? Serait-il aimé correctement ?

Anna avait beaucoup de mal à se projeter en tant que mère célibataire car il fallait voir les choses en face, ce bébé n’aurait pas de père à ses côtés.

Essayer d’approcher Adam était un suicide, encore plus pour annoncer la venue d’un enfant illégitime. Il ne devait rien savoir de la situation, encore moins son épouse. Cet enfant ne serait absolument pas le bienvenu et ne serait de toute manière pas reconnu.

Alors, elle, Anna Trevors, seule, quasiment sans le sou avec à peine un toit sur la tête, le cœur en miette tout comme sa vie, pouvait-elle donner un avenir à ce bébé ? Serait elle une bonne mère ? Serait-elle l’aimer ?

Anna en avait le tournis au point de vomir le maigre déjeuner qu’elle avait pu avaler dans la journée. Elle aurait du partir en Australie, épouser un homme merveilleux, terminer ses études, trouver un emploi qu’elle aimerait et aurait choisi et ensuite avoir des enfants.

C’était toujours en pensant à cela qu’Anna balança un bonjour de bienvenue à sa nouvelle cliente qui semblait exténuée. Elle portait quelque chose à bout de bras, quelque chose qui semblait déranger pas mal de monde derrière et autour d’elle.

Anna sortit de sa torpeur et se rendit compte que c’était un cosy abritant un bébé qui hurlait littéralement.

La jeune femme surprit le regard d’Anna et s’empressa de s’excuser :

« Je suis désolée, je prends ma commande et je m’en vais. Je ne sais pas ce qu’a ce bébé, elle pleure nuit et jour et je suis à bout ! Même le ballades ne semblent pas la clamer, je deviens folle… »

Elle eut un petit rire nerveux et sans doute, très maladroitement pour essayer de détendre l’atmosphère en blaguant ou pas, elle lança une phrase qui horrifia la pauvre Anna :

« Je vous jure, faites des gosses qu’on nous dit ! Et bien moi je vous dis bien le contraire si ce n’est pas encore votre cas ! Ce n’est pas du tout que du bonheur… Regardez comme ma vie en ait réduite à me coltiner des pleurs à tout va et attirant trop l’attention sur moi..Un enfant c’est de la fatigue à n’en plus finir sans parler des responsabilités, je vais devenir dingue Je n’ai plus le temps de rien, au point de devoir venir me nourrir au fast food tout en me faisant complétement remarquer… Aucun plaisir là dedans … »

Anna tendit sa commande que l’inconnue lui avait donné entre deux explications dont Anna se serait bien passé.

Cependant, à ce moment là, elle venait de prendre une décision ! Elle ne deviendrait pas mère… Elle n’en avait pas les capacités, surtout toute seule… Elle ne deviendrait pas comme cette pauvre femme…

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'était ma participation au projet d'écriture lancé par Agoaye pour le mois de juin.

Retrouvez les chapitres précédents ici:

Février 2016

Mars 2016

Avril 2016

Mai 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Agoaye 13/01/2017 23:04

Pfiou.... Tu travailles la chute à chaque fois :)

Petite ombre 16/01/2017 14:07

J'essaye, et je suis ravie de voir que tu l'as remarqué!

othilie 27/06/2016 14:51

Un bien joli début d'histoire ;)

Petite ombre 28/06/2016 19:39

Il y a plusieurs chapitres, là c'est le cinquième déja

silvia 27/06/2016 09:57

Je veux lire la suite!!!! vite vite!!!! vivement le prochain mois!
bisous
silvia

Petite ombre 30/06/2016 18:03

Cela fait plaisir et m'encourage alors !!

silvia 30/06/2016 11:52

et bien j'aime beaucoup!

Petite ombre 28/06/2016 19:38

oh tu as l'air enthousiaste non? En plus je l'ai écrit à l'arrache ce mois-ci!