La maîtresse d'école

Publié le par Petite ombre

Petite lecture qui s'associe à l'air du temps de la rentrée des classes...

"La maîtresse d'école " de Marie Paul Armand est un joli petit roman qui traînait sur une étagère et qui a atterrit dans les mains d'une fille qui plus jeune, rêvait d'être institutrice.... (pour ceux qui ne suivent pas je parle de ma petite personne)

La maîtresse d'école

Le résumé:

Céline naît en 1918 dans un petit village du Pas-de-Calais, au bord de la mer. Son père et son oncle sont pêcheurs. L'école est pour elle une révélation : plus tard, elle veut être institutrice. Son désir est mal accueilli par ses parents. C'est grâce à sa tante qu'elle pourra suivre des études et réaliser son rêve : " faire l'école ". Mais elle devra faire un choix difficile entre un amour très fort et sa carrière, source de difficultés mais aussi de vraies joies. Après la guerre, Céline donne le jour à une petite fille, Irène, à qui elle transmet sa vocation. Irène, elle, sera professeur de lycée. Les temps ont changé ; et si l'amour d'enseigner reste le même, Irène connaîtra une expérience différente de celle de sa mère. Mai 68 est là.

Mon avis:

J'ai saisi ce livre à cause de la photo et du titre... Je suis friante de ce genre de petites histoires... J'étais d'autant plus ravie de voir qu'en plus on allait se replonger dans le début des années 1900... L'école qu'a connu mes grands parents mais aussi mes parents... L'école d'avant, celle qui me faisait rêver enfant.... Plus ce système merdique d'aujourd'hui où trop de choses ont changés et ne sont plus stables et pour des résultats non bénéfiques... Ce n'est que mon avis bien sûr, à chacun son opinion !

Pour en revenir au livre même, dès les premières pages j'ai été attaché au personnage de Céline... Je vivais à travers son récit, littéralement... On découvre ou redécouvre l'ancien système scolaire avec ses défauts mais aussi ses bons avantages... J'ai beaucoup apprécié suivre cette jeune fille qui rêvait de devenir maîtresse alors que toute sa famille était contre! On la suit de sa naissance jusqu'à sa première année d'enseignement. C'est une jolie histoire qui se lit tout en douceur.

La seconde partie du livre est dédiée à sa fille Irène... J'ai juste été déçue de ne pas en savoir davantage sur Céline... J'aurais aimé lire son récit sur son mariage, sa grossesse et la naissance de sa fille, son vécu pendant la guerre, même uniquement du point de vue de son métier... Je m'étais beaucoup attachée à elle. La séparation a été un peu brute mais l’histoire que nous raconte sa fille est aussi passionnante. Elle résume beaucoup plus vite son enfance et son parcours pour devenir professeur. C'est différent, d'autant plus qu'elle enseignera au collège. J'ai trouvé que l’auteur s'attardait plus sur sa vie personnelle, le thème de l'école étant moins mis en avant.

J'ai passé un joli petit moment de lecture, j'aime les histoires qui se mêle à l'Histoire. J'étais un peu encore sur ma faim en fermant le livre la dernière fois... J'aurais aimé en savoir davantage sur la suite des aventures d'Irène et comment elle avait évolué dans son métier.

C'est un livre, sans prétention, mais que je vous conseille, surtout pour ceux à qui ce métier parle davantage qu'à d'autres...

Commenter cet article

Agoaye 31/10/2016 14:40

Hummmmm.... Mouais, pourquoi pas, si je le rencontre à l'occasion au détour d'une boîte à lire, je le prendrai

Petite ombre 01/11/2016 13:57

Oui c'est une bonne lecture à l'occasion! Pas de coup de cœur, mais ça se laisse lire quand on a rien d'autre!

Melle Bulle 04/09/2016 12:29

Je pense qu'il pourrait me plaire :)

Petite ombre 04/09/2016 16:30

Il est vraiment tout simple, mais des fois, ça fait du bien une petite lecture toute simple, toute banale