Ce petit moment tout doux

Publié le par Petite ombre

Il est très tôt. Tout est calme et encore dans l’obscurité.

J’ouvre toujours la porte de la chambre de mon fils en premier. Je jette un œil… Il dort encore quand c’est un matin d’école. 

Tout doucement je m’approche, j’entends sa petite respiration très calme, il dort encore bien. Je me baisse à la hauteur de son lit. Je pose une main sur son épaule et doucement je lui donne une légère pression.

« Mon chéri, c’est l’heure ».

Je viens mettre mon nez dans ses cheveux et je lui dépose le premier petit bisou de la journée. Je caresse son visage en douceur. Il m’arrive souvent aussi, si j’ai la place, de me blottir contre lui.

Mon garçonnet émerge souvent très vite. Il se redresse et se met à genoux dans son lit, l’esprit pas encore très clair. Je lui offre mon premier sourire. Il a les yeux vitreux, il les ouvre trop vite, mais c’est sa manière de se réveiller. Il a une joue rouge, marqué par l’oreiller. Souvent je la touche avant de me relever et lui laisser son espace pour finir de sortir de sa torpeur afin qu’il ne devienne pas grincheux… Il est comme sa maman, il faut le laisser se réveiller seul.

J’enchaîne avec ma princesse que la lumière du couloir n’a même pas dérangée. Elle est cachée dans sa couette, un nombre insensé de doudous tout autour de la tête.

Je sens son odeur qui m’enivre. Je m’allonge à côté d’elle et comme son frère je pose une main sur son épaule. Je lui susurre de jolies paroles « bonjour jolie princesse, il est déjà l’heure ». Je lui fais quelques petits bisous, un peu timide sur le cuir chevelu puis doucement je reviens à sa petite joue toute douce et fraîche. Elle soupire, elle ne veut pas faire un effort pour sortir de son sommeil si précieux. Elle a toujours aimé dormir, une vraie belle au bois dormant. Je sais qu’il faut une grue pour la lever, école ou pas ! Je me blottis contre elle, et je continue de lui parler tout bas, pour un réveil pas trop brutal.  J’aime poser ma tête contre son petit dos où je sens que sa respiration est encore aussi endormie qu’elle. Je lui prends une petite main et je la presse légèrement, il m’arrive d’y déposer aussi un baiser. Quand je vois qu’elle a vraiment du mal, je viens lui chatouiller le petit nez afin d’obtenir un début de réaction. Quand elle remue enfin un peu, je lui pose toujours la même question « veux tu que je te laisse encore nicher quelques instants le temps que je me lave les dents ? ». Si je n’ai pas de réponse c’est que je ne l’ai pas encore avec moi, elle est toujours loin. Sinon elle me fait un signe de tête et frotte le doudou sur son nez. Il arrive aussi, une fois sur deux, qu’elle me sourie, le plus beau de la journée, même les yeux encore fermés. Elle est si belle… Je ne peux m’empêcher de lui dire.

A ce moment là son frère passe dans le couloir, et descend déjà. Il lui arrive parfois de passer le pas de la porte de la chambre de sa frangine et de monter dans son lit pour m’aider à la réveiller.

Quand la miss est prête, un quart d’heure plus tard, je dois être assise sur le bord de son lit. La seconde étape de son réveil peut commencer. Elle vient dans mes bras et se balance d’avant en arrière, elle veut que je la berce. Je renifle l’odeur de ses cheveux et je lui parle pour l’aider à bien ouvrir les yeux. Je lui demande toujours si elle a bien dormi, elle répond par un sourire et un œil à demi ouvert. Elle me fait un câlin et quand elle m’annonce le nombre de dodos avant la retour de son papa chéri, je sais qu’elle est réveillée et que nous pouvons descendre.

J’ai réveillé mes deux enfants, mon premier rituel  en tant que maman et pour rien au monde je ne céderais cette étape (sauf quand mon mari est présent et qu’il est arrivé dans la nuit, il aime faire la surprise aux enfants et alors là je reste au pas de la porte, je les observe et ensuite je les rejoins) J’adore ce moment tout doux où ils sont encore plus beaux que d’habitude. Ils sentent si bons et sont si calmes et reposés. Les premiers moments tendres qui font oublier les bêtises de la veille, surtout pour mon petit garçon. C’est le moment où je me dis que tout est à écrire pour la journée et où j’espère que tout restera aussi doux jusqu’au soir.

Je profite à fond de ces moments car ils grandiront... mais j'espère pouvoir garder ce premier moment de tendresse le plus longtemps possible!

 

Et chez vous, le réveil, ça se passe comment?

 

Commenter cet article

Maaademoiselle A. 06/12/2016 10:12

Ton texte est si doux et si joli <3

Petite ombre 06/12/2016 14:38

Merci! Un petit moment que je voulais partager!