Flash Back (6): le gros mot de la honte

Publié le par Petite ombre

Enfant, on peut dire que j'étais une petite fille calme, tranquille et plutôt obéissante. J'écoutais bien mes parents et faisaient en sorte de ne pas sortir de la ligne d'éducation qu'ils nous donnaient.

Un jour, alors que ma mère regardait tranquillement un truc à la télé, comme à l'accoutumée, je jouais sagement seule. Cette fois là j'avais mon camping-car Barbie que j'adorais. Pour je ne sais quelle raison j'ai voulu aller jouer dehors sur notre terrasse.

A cette époque là, mes parents n'habitaient là que depuis peu, un lotissement de plus plusieurs maisons jumelées et jardins communiquant et simplement séparés par un petit grillage. Les sapins, qui aujourd'hui sont hauts et majestueux et permettant plus d'intimité, n'étaient que de jeunes pousses à cette période, et donc on voyait encore ce qui se passait chez les voisins et inversement.

Alors que je jouais avec mon fameux camping-car, la voisine était occupée elle-même sur sa terrasse. Si je me souviens bien elle nettoyait quelque chose.

J'ai fini par m'énerver un peu avec un accessoire qui me donnait toujours du fil à retordre et que j'avais toujours du mal à faire tenir correctement. Sur le coup de la colère, j'ai lâché un gros mot dans ma bouche de petite fille "ah putain".

J'ai vu la voisine sursauter. J'ai eu immédiatement très honte de mon langage et j'en fût fort contrariée. Penaude et peu fière de moi, je suis vite rentrée chez moi et j'ai même avoué à ma mère ma grossièreté. Je n'ai pas été puni. Je crois même que ma mère a à peine relevé cette faute, certainement voyant comme cela m'avait mis mal à l'aise.

Je n'ai jamais sû si la voisine avait été choqué par ce vilain mot ou simplement parce-que je lui ai fait réellement peur et qu'elle ne m'avait pas aperçue en train de jouer dans mon jardin, la sortant peut-être d'une rêverie. Mais dans ma tête de petite fille, j'avais été très mal polie et j'avais peur qu'elle me prenne pour une méchante fillette.

Voilà toute mon innocence enfantine qui me revient comme cela en mémoire...  Aujourd'hui, les enfants, malheureusement, pour la grande majorité, ne trouvent pas cela choquant d'être grossier ou plus précisément ne semblent pas plus honteux que cela de sortir un gros mot... Peut-être bien, qu'à mon époque, certains de mes camarades n'auraient pas eu ma honte non plus...

Adulte, j'en dis encore des gros mots mais je ne me sens plus honteuse... Plus de cette manière. J'évite quand même d'en lâcher,par chance mes enfants savent qu'ils ne doivent pas en dire et s'il leur arrive d'en sortir un, je suis soulagée de voir qu'ils mettent automatiquement leur main sur la bouche, conscients d'avoir mal parlé! Pourvu que ça dure...

En tout cas, ce gros mot, pas si méchant que cela au final, fût vraiment l'une de mes plus grosses hontes de petite fille !!

Commenter cet article

Maaademoiselle A. 16/05/2017 09:25

J'aurai eu surement la même réaction que toi petite ^^ D'ailleurs, même adulte, j'ai par exemple toujours du mal à dire des gros mots devant mes parents. J'ai l'impression de leur manquer de respect. J'en dit parfois, mais je n'aime pas ça. Et de toute façon, à la maison nous en disons peu (juste ceux qui sortent tous seuls quoi...), ma fille ne connait que putain, les autres elle n'y prête pas attention car elle ne les connais pas (ce qui permet parfois de les sortir en douce ^^)

Petite ombre 16/05/2017 13:52

C'est vrai que certains sortent tout seul surtout quand on est énervé... J'aimerais que mes enfants continuent à rester poli, quand j'entends certains de leurs camarades je n'en crois pas mes oreilles, et la maman juste à côté qui ne relève pas...

Melle Bulle 14/05/2017 11:25

Malheureusement certaines injures font désormais parti de notre vocabulaire quotidien. Avec mon mari on essaye de se limiter mais c'est difficile, comme des tics de langage (surtout le fameux putain!)
Par contre, je dois t'avouer quelque chose ... le camping car Barbie ... JE SUIS JALOUSE ;-) !!!!!!!!!!!!!!!!!

Petite ombre 15/05/2017 17:24

Snif, il a pas fait long feu le camping-car... Mon frère me l'a littéralement cassé... J'étais dégoûté!!!!!J'en ai pas assez profiter...