Meilleurs voeux des Gillespie

Publié le par Petite ombre

Aujourd'hui, nouvelle pause lecture.

Je viens à peine de terminer Meilleurs voeux des Gillespie de Monica McInerney

Meilleurs voeux des Gillespie

Le résumé:

«Elle ne pouvait décemment pas envoyer ça. Quiconque lirait cette lettre penserait qu'elle avait perdu la tête. Que ses enfants étaient fous. Que Nick et elle étaient sur le point de divorcer. Que toutes les nouvelles qu'elle avait données de la famille Gillespie depuis trente-trois ans n'étaient que mensonges. Et ce n'était pas le cas, n'est-ce pas ?»

Au moment de rédiger ses cartes de voeux, Angela se demande si elle n'a pas savamment entretenu l'illusion du bonheur familial pendant toutes ces années. Et quand la réponse s'impose à elle, elle décide de faire voler en éclats le faux-semblants et de révéler les aspects de la vie familiale dont on ne se vante pas... Son mari vit terriblement mal son départ à la retraite, ses jumelles trentenaires connaissent de graves revers dans leur vie professionnelle, son autre fille est endettée jusqu'au cou, et son petit dernier de dix ans passe son temps à parler avec un ami imaginaire. Si la famille reste soudée, c'est grâce à Angela. Mais qu'adviendrait-il si elle venait à disparaître ?

 

Mon avis:

Je n'étais pas plus emballée que cela par le résumé, mais comme ma mère me l'a vivement conseillé, je m'y suis plongée tout de même!

Dès les premières pages j'ai accroché. J'ai tout de suite aimé tous les personnages de cette famille. On suit leur histoire selon les différents points de vue des membres de la famille, ce qui m'a un peu surprise, puisque selon le résumé je m'attendais à n'être que du côté de la mère. Mais ce ne fût pas pour autant désagréable, au contraire, cela nous permet de bien cerner chaque personnage et de les apprécier davantage et de comprendre les quiproquos entre eux et de ne pas rester focaliser que sur les ressentis et pensées que d'une personne. On a une vue sur la globalité, on voyage d'un personnage à un autre sans que cela ne soit redondant.

On peut avoir l'impression d'une petite longueur à un moment dans le roman, comme si l'intrigue n'avance pas et qu'on ne comprend pas où voudrait en venir l'auteur, mais nos espérances sont vites comblées par un rebondissement que je n'avais pas vu venir, certes un peu loin dans le roman, mais qui donne une autre dimension à la fin du récit.

L'histoire se déroule en Australie, lieu assez insolite pour une intrigue.Heureusement l'auteur a su dosé les descriptions et on imagine parfaitement le décor et cette ferme qui abrite la famille.

L'écriture est fluide, la mise en page est correcte. On ne confond aucun personnage, c'est un livre qui se dévore, sans pour autant être un coup de coeur. Ce ne fût pas une lecture décevante malgré mes apriori du départ! Je vous le conseille aux détours de vos lectures.

 

Ma note: 16/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maristochat 23/05/2017 07:35

J'ai vraiment besoin d'un livre qui m'accroche en ce moement,donc je note, merci !

Petite ombre 23/05/2017 09:56

Mais de rien !!!

Melle Bulle 22/05/2017 17:41

Je note ! Comme toi le résumé m'emballe moyen mais ta critique me rend curieuse de découvrir ce roman !

Petite ombre 23/05/2017 09:55

Comme quoi parfois, un résumé peut ne pas mettre en valeur un roman et on pourrait passer à côté!