Et si espérer que la force de l'amitié est la plus forte (seconde partie)...

Publié le par Petite ombre

Si vous êtes passés ici il y a quelques jours, vous avez sans doute lu la première partie de mon sujet où je vous parlais d'une amie. Si vous souhaitez connaître la suite, elle arrive de ce pas dans les prochains mots.

Si vous n'avez pas suivi le début je vous invite à cliquer ici.

 

Cette amie a donc rencontré LeDiable. Le courant semblait être passé entre elles aussi, j'en été ravie car l'une et l'autre avec beaucoup d'importance dans ma vie.

Et puis, j'ai fini par voir le vrai visage de LeDiable, mais trop tard malheureusement.  Je vous épargne les détails, mais en gros si aujourd'hui je suis une psychothérapie c'est à cause d'elle, pour me reconstruire après sa manipulation.

Quoiqu'il en soit, quand j'ai commencé à me méfier il était donc trop tard.

Bien que ces deux personnes, je les aimais beaucoup et que cela ne me dérangeait pas de partager des moments avec les deux en même temps, je n'ai pas compris pourquoi LeDiable avait invité mon amie au baptême de mon neveu, ni pourquoi cette dernière a accepté et est venue. C'était une fête familiale, en petit comité, ce n'était pas vraiment sa place, malgré toute l'importance qu'elle avait pour moi. Mes parents ont trouvé cela curieux aussi.

Et puis quand mon amie s'est mariée, LeDiable fût invitée aussi... Et inversement, LeDiable a invité mon amie à son mariage. Je ne comprenais pas trop... Mon amie, qu'on appellera Fleur ici pour se simplifier la vie dans mes propos, était mon amie, C’était un lien entre elle et moi, j'avais comme l'impression qu'une limite avait été franchie. C'est difficile à vous expliquer.

En fait, et je ne le comprends que maintenant, quelques années plus tard, LeDiable a aussi opéré son jeu de séduction et de manipulation avec Fleur. Ce qui était à moi, devait lui appartenir aussi. En gros, en langage d'enfant "elle m'a piqué ma copine", et surtout elle nous a aidé à nous séparer. Car en effet, si je réfléchis bien, je crois que je n'ai plus aucun contact avec Fleur à cause de LeDiable. J'ai sans doute ma part de responsabilité, mais sans cette bonne femme, peut-être que les choses seraient différentes aujourd'hui.

Quand j'ai commencé à prendre conscience du jeu de LeDiable dans ma vie, je suis tombée dans une très grande dépression, que je n'ai évidemment pas voulu exposer à tout le monde.C'est vrai que je devais être pénible, toujours dans le négatif, sans doute à radoter les mêmes choses... 

Un jour Fleur est venue chez moi, comme on se rendait visite l'une chez l'autre chacun notre tour. Elle m'a alors lancé des choses à la figure que je n'avais pas vu venir.Des vérités, mais aussi des choses erronées. Elle m'a fait beaucoup de peine, mais j'ai aussi pris du recul pour rectifier le tir. Ce jour là mon mari était là, il n'a pas apprécié non plus les accusations auxquelles je faisais face. J'ai alors lâché à Fleur que je m'excusais, que j'étais tombée en dépression, du moins ce n'était que le début encore à l'époque car je suis tombée encore plus bas plus tard. J'ai bien vu qu'elle a été surprise. Elle s'est radoucie, n'ayant pas compris la détresse dans laquelle je commençais à être à l'époque. J'ai voulu aussi lui faire comprendre qu'elle devait se méfier de LeDiable, mais elle se disait neutre et ne voulait pas prendre partie. Ce n'est pas vraiment ce que je lui demandais à l'époque, mais après avoir découvert que LeDiable allait chez mon amie sans moi, cela ne me plaisait pas plus que cela et je le voyais d'un mauvais oeil. Je ne lui ai pas dit, bien sûr. J'aurais peut-être dû.

Au final,  c'est là qu'on a commencé  à s'éloigner. Puis elle a déménagé pour partir dans une autre région, pour suivre son époux qui répondait aux exigences de son travail.  On s'envoyait alors des nouvelles par Sms, notre seul moyen de garder le contact à cause de la grande distance géographique.Je savais que LeDiable continuait son jeu de séduction, encore plus quand on a appris que Fleur était enceinte pour une seconde fois.

Quand j'ai enfin compris que moi même j'avais été manipulée et que le contact avec LeDiable a donc été rompu, là il était clair que je n'appréciais pas du tout que mon amie ne m'écoute pas et continue de parler à ce démon. Elle ne mesurait pas l'ampleur des dégâts et surtout j'aurais cru que c'était notre amitié à nous qui aurait été la plus forte. LeDiable avait essayé de séduire aussi une autre amie à moi, mais qui ,fort heureusement, n'est pas tombée dans le piège comme Fleur.

Les sms sont devenus de plus en plus rare. J'étais navrée de constater que c'était toujours moi qui était à l'initiative d'envoyer le premier. Puis cela s'est encore dégradé. Quand Fleur revenait dans la région, puisque toute sa famille est ici, elle ne me le disait même pas alors que LeDiable était visiblement au courant. Quand par miracle, j'en étais informée, je la sollicitais pour qu'on puisse se voir, ne serait-ce qu'une heure. J'ai fait face à des excuses de plus en plus bancales et on ne se voyait finalement pas. Je n'avais même plus de réponse à mes cartes de voeux que j'envoyais pour la nouvelle année.

Alors j'ai baissé les bras. J'en avais marre d'être celle qui tenait le bout de notre amitié. J'ai été en colère. Plus de nouvelles, plus d'effort de sa part. Si j'avais un SMS,ce n'était en fait qu'un texto envoyé en tir groupé pour des chaînes à la con.

J'ai fait le choix de me retirer des réseaux sociaux il y a quelques années. Je venais donc de perdre une autre manière de garder contact avec Fleur, toujours fourrée là dessus et qui ne compte que sur ces supports pour donner de ses nouvelles comme elle avait prétendument exposé une fois. Je n'allais pas renier mon choix juste pour elle, donc moi je la relançais par sms, mais de plus en plus elle tardait à répondre, jusqu'à ne plus le faire.

 

Alors oui j'ai laissé filer le temps, j'espérais que de son côté elle trouverait étrange de ne plus avoir de nouvelles, qu'elle finirait par réagir. J'attends toujours, plus de deux ans après. J'ai pris le recul, elle non.

Je suis consciente que dans la vie, les gens partagent un bout de chemin avec vous puis on se perd de vue. Ainsi vont les choses. Je devrais définitivement, sans doute, tourner la page, mais j'avoue que je n'y arrive pas, car pour moi les choses ne se sont pas faites naturellement.

Alors aujourd'hui, j'en suis à me questionner si je dois retenter une ultime fois de la recontacter. Mais pour lui dire quoi? Et surtout j'ai peur d'être déçue. J'aimerais beaucoup aussi qu'elle réalise qu'elle aurait du rompre le contact avec LeDiable et non pas avec moi. C'est sans doute en grande partie à cause de cela que je ne peux pas accepter de tourner la page.

Je ne sais même pas comment m'y prendre pour la contacter ni comment. Je n'ai plus Facebook, je n'ai plus son numéro de téléphone, ni son adresse (que j'ai jeté à la poubelle un jour où j'étais en colère, ah impulsivité!!!).

Je ne veux pas l'accabler, je ne veux pas non plus faire la pleurnicharde, ni comme si rien ne s'était passé non plus. En vous racontant mon histoire, je me sens sotte, mais brouillon aussi.

Je ne veux pas non plus reprendre contact car je me sens assez seule aujourd'hui. Il est vrai que je fais le constat effarant que je n'ai plus aucune amie (elle doit être contente LeDiable, elle a réussi de m'éloigner de tout le monde, et moi j'y suis pour ma faute aussi de l'avoir laissé faire). J'en suis au point où même créer une nouvelle amitié, et donc passer à autre chose, me fait peur. L'handicapée des sentiments amicaux, c'est moi.... J'ai été marqué au fer rouge et je ne sais donc plus quoi faire.

Alors, chers lecteurs, peut-être que je vous ennuie avec mes petites histoires qui peuvent paraître puériles, mais je vous sollicite, vous serez peut-être de bons conseils, ou peut-être aurais-je même un témoignage d'une quelconque triste même expérience.

Que feriez-vous? Auriez-vous des pistes pour moi, si je me décide à tenter de reprendre un contact?Quel plan mettre en place?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Bonjour<br /> Je suis ton blog depuis un long moment déjà mais sans jamais commenter<br /> J’aurais beaucoup de choses à te dire, qui pourraient t’apporter un éclairage...<br /> J’ai bien évidemment constaté au fil des années à quel point tu étais seule, et avec une toute petite vie sociale<br /> Hormis tes enfants tes parents et ton mari, tu n’existes pas<br /> Ce que je veux dire, c’est que tu n’as pas de bulle à toi, des amies à qui te confier, avec qui partager une soirée, un café, que sais-je<br /> Au début je te trouvais hyper malveillante, quand ton petit garçon est entré à l’école tu étais vachement dans le jugement des autres, et je me suis fait la réflexion que je ne pourrais jamais être amie avec quelqu’un comme toi, car tu me paraissais être une fille à problèmes.<br /> Petit à petit je trouve que tu as remonté la pente et je te trouve un peu moins jugeante.<br /> Mais ta vie tourne autour de ta famille essentiellement et cela fait que tu as une vision étriquée de la vie, la moindre peccadille prend de l’ampleur.<br /> <br /> Pour ton amie, je ne suis pas convaincue qu’il y ait grand chose à faire... une tasse brisée, même si tu la recolles, elle reste brisée.<br /> Le passé seul vous relie, et ne rien vivre au présent signifie bien que votre histoire est morte<br /> Tu t’accroches à cette fille et à l’idee de recréer une histoire, mais n’est ce pas parce que tu te sens seule ? Ne serait ce pas te désavouer que d’aller une fois de plus la repêcher ? <br /> Ouvre toi aux autres, fais fie parfois de tes jugements de valeur, essaie de trouver des nouveaux amis, par d’autres biais, tu es sortie de ta dépression donc pour lui tourner définitivement le dos tu ne dois pas revenir dans le passé, car c’est lui qui t’y a fait plonger... le Diable, tes amities perdues ... ceci est une blessure pour toi mais ça y est, tu l‘as apprivoisée et je te dis bravo<br /> Maintenant tu peux aller de l’avant !!!!
Répondre
P
Justement c'est la question que je me posais et vous posait... Est-ce utile d'essayer à nouveau? Mais comme je disais c'est quelque chose qui ne s'est pas fait naturellement comme avec d'autres personnes de ma bande de copines par exemple. <br /> Me faire de nouveaux amis je ne dis pas non, sauf que je ne vous ai pas tout dévoilé ici... LeDiable rôde toujours, et le peu que je pouvais faire pour aller de l'avant et trouver d'autres personnes, elle réussit toujours à s'interposer... C'est pourquoi j'y vais à pas échaudés... La personne malveillante c'est elle, et elle m'a fait passé pour cette personne! Une manipulatrice hors paire, elle a bien travaillé.... Même toi tu m'as perçue ainsi alors que ce n'est pas celle que je suis, justement je fuis les histoires car je n'aime pas ça... Et c'est sans doute pour cela que je crains une nouvelle amitié. C'est très compliqué, et je suis en pleine thérapie dessus... <br /> Contrairement à ce que tu as pu penser, avant je pouvais juger vite et peut-être mal (mais souvent ma première impression était la bonne, je n'aime pas les personnes qui se montrent exubérantes, elles sont à l'opposé de moi, on ne peut pas plaire à tout le monde et tout le monde ne peut pas me plaire...), maintenant j''ai toujours ce recul tout de même... Certes il y a certaines personnes que je ne sens pas, et cela je pense que tout le monde a ses limites selon certaines personnalités... Il est vrai aussi que si une personne, sur laquelle je n'avais pas d'apriori mais qui se permet de me juger uniquement par les dires de LeDiable, là j'ai un peu de mal, et si je vois que cette personne ne me laisse pas l'aider à revoir son jugement, alors oui, là je fais deux pas en arrière, et j'ai tendance à me renfermer dans ma coquille, trop effarouchée encore par ma mauvaise expérience.<br /> En fait je crois que tant que cette mauvaise personne sera toujours dans les parages, j'aurais du mal... Le pire c'est qu'elle a fait la même chose à ma mère... Elle est très forte. On me dit, alors pars de la ville, sauf que je ne me réduirais pas à cela. C'est à elle de partir car elle n'est pas d'ici à la base, et ce n'est pas à moi de battre en retraite encore! Là je fais front!<br /> J'ai encore deux bonnes copines avec qui nous restons en contact, dont une qui n'a pas besoin d'être relancé par ma part... Mais elle sont loin géographiquement. <br /> Je trouve que se faire de nouvelles relations amicales après une telle manipulation, c'est plus difficile, et aussi plus difficile plus on avance dans l'âge... Mais je ne perds pas espoir... On ne sait pas de quoi est fait demain, ni quelle genre de rencontre nous ai destinée... Pas de bol je suis tombée sur le mal en premier... Mais il doit y avoir une personne beaucoup plus bienveillante qui pourrait s'entendre avec moi... Je parle avec un papa et une maman de temps en temps à la sortie de l'école, mais il est vrai que j'emets une réserve .... Je ne suis pas désespéré au point de forcer les choses trop vite... <br /> Bref! <br /> Juste une dernière chose, je ne veux pas recréer une histoire avec cette amie, juste je ne veux pas resté sur cette impression mauvaise que j'ai... De toute façon cela ne pourrait plus être comme avant, mais au moins savoir que les choses sont bien à plat et juste savoir si nous avons fait un bout de chemin ensemble de manière sincère...
M
Tu n'es pas puérile, je ne peux qu'imaginer combien cela a du être une épreuve difficile à vivre.<br /> Dans ce genre de cas, j'ai tendance à penser qu'un mail ou une lettre est la meilleure option. Cela permet de prendre le temps de peser ses mots...<br /> As tu cherché sur google et dans les pages jaunes/blanches si tu ne trouvais pas d'info , un mail, une adresse ou autre ?<br /> Peut-être connais tu qqn qui a Facebook et qui pourrait lui demander ses coordonnées pour toi ?<br /> J'espère que cela aboutira, ton histoire est très touchante. Je t'embrasse.
Répondre
P
Merci pour ton message. Je ne peux pas trouver sur les pages jaunes, de nos jours, cela ne marche plus trop... Et je ne vois pas qui pourrait m'aider... J'ai bien demander une fois à une maie commune mais elle ne communique que par facebook et n'a même plus son numéro de téléphone non plus... Et je ne vois pas comment cette amie pourrait demander les infos que j'ai besoin, je ne veux pas que cela soit mal interprété....