Les idées farfelues des anciens.

Publié le par Petite ombre

Au début de la semaine, nous avons essuyé une tempête... Elle a commencé dans la nuit, m'empêchant au passage de dormir, le vent était si fort que j'ai bien cru que mes fenêtres allaient s'envoler..... Au petit matin, loin de se calmer, les éléments ont continué de se déchaîner et d'ailleurs nous étions en vigilance orange.

Clairement, on était bien à l'abri chez soi, cela ne donnait absolument pas envie de sortir pour affronter le vent et surtout la pluie diluvienne.... C'était si fort que j'en ai eu de la boue plein ma porte d'entrée, alors qu'il n'y a pas de terre dans ma rue, uniquement du goudron partout.... (à bien y réfléchir, ça venait peut-être des jardinières de la voisine d'en face... Bref!)

Vous l'avez donc compris, c'était le déluge total.

Malheureusement, ce jour-là je devais absolument aller à la pharmacie (rapport à mon suivi de grossesse, et comme le lendemain c'était férié,....) et je devais amener ma fille chez mes parents qui lui avaient promis de la prendre pour la nuit. J'ai un peu pesté, j'ai repoussé autant que possible l'heure du départ, mais la tempête ne semblait pas vouloir s'atténuer.

Nous sommes vite montés en voiture, trempés alors que cette dernière est garée devant chez moi... Le vent nous as beaucoup surpris aussi, on a dû se pencher franchement pour avancer.J'ai même du retenir ma fille qui était si petite face à la puissance des éléments.

Sur le chemin de la pharmacie, alors qu'il n'y avait personne d'assez fou pour être piéton, j'ai vu une vieille dame. Je me suis alors dit "mais qu'est-ce qu'elle fiche dehors par ce temps?".

J'ai eu la présence d'esprit de me méfier et de ralentir.... Grand Dieu que j'ai bien fait car j'ai dû piler la seconde d'après.... Son parapluie s'est retourné, et certainement ne voulant pas le lâcher elle a été littéralement emporté avec lui! Elle s'est retrouvé allongée à plat ventre sur la route devant ma voiture en et dans une énorme flaque pour bien corser la chose, alors qu'elle était bel et bien sur le trottoir la seconde d'avant.

Mes enfants ont crié! "Maman elle est morte!!!". Il est vrai qu'on l'a bien vu tombé, une sacré chute. Ma maman qui était avec moi du côté passager (j'étais passé la prendre en route car elle s'était proposé de descendre à la pharmacie pour moi), et qui pourtant est très longue à la détente en temps normal, a bondit hors de la voiture en me disant de rester à l'abri. Je n'ai jamais vu ma mère aussi réactive!

Elle a aidé cette pauvre dame, complétement déboussolée et qui ne savait pas se relever seule, le vent l'en empêchant encore.... Elle en avait perdu ses chaussures et le parapluie qu'elle n'avait pas voulu lâcher, avait finalement pris son envol tout seul très loin. Elle était trempée de la tête aux pieds. Bien sûr elle s'est fait très mal et se sentait très conne. Ma mère l'a aidé à revenir sur le trottoir, l'a rechaussé et la maintenu en s’assurant que la dame était capable de pouvoir se maintenir debout.

Elles ont beaucoup parlé, ma mère n'osant pas lâcher la dame.J'étais prête à appeler les secours mais la dame ne voulait pas. Finalement elle est repartie avec son mari qui arrivait avec leur voiture, son mari qu'elle devait attendre au lieu de partir à pied!!!!

Mais qu'est ce qui lui est passé par la tête de vouloir affronter une telle tempête?Même moi plus robuste, j'aurais sagement attendu la voiture, elle sortait justement du médecin et elle avait déjà parcouru un pâté de maison....

Ma mère l'a donc laissé avec son mari qui était furieux qu'elle soit partie comme ça....

Notre "mission" s'est arrêté là....

Elle nous a fait une sacré frayeur, et entre nous, dans sa malchance elle a eu de la chance que c'était moi qui arrivait en voiture et non pas un de ces jeunes imbéciles qui polluent nos routes avec des vitesses de malade, car si c'était l'un deux, je pense qu'il y aurait eu de fortes chances qu'en plus de la chute, elle se fasse rouler dessus, car pour arrêter ces bolides, la distance aurait été trop courte....

Bref, voilà une petite anecdote de la semaine et sur les idées farfelues des anciens qui sortent jamais quand il faut.... Parce que quand il gèle ou il neige, c'est dingue comme on peut croiser des vieux dans la rue,alors qu'on les voit pas souvent dehors! Et maintenant c'est pendant les tempêtes....

J'espère ne pas être aussi "folle" quand je serais moi aussi, devenue une ancienne... Je tâcherais de me rappeler de cette anecdote.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Eh bien ça devait être une sacrée tempête ! Ici, on a eu aussi beaucoup de vent, à tel point que toutes mes fleurs de magnolia sont tombées ... mais pas de mémé sur le trottoir ;-)
Répondre
P
Ah te revoilà sur la toile????<br /> Oui c'était une sacré tempête! Mes tulipes n'ont pas résisté non plus....