Les oubliés du dimanche

Publié le par Petite ombre

Toujours mes soucis avec l'ordinateur alors que j'ai plein de choses à venir écrire ici....

Je profite de nouveau d'une bonté d'âme de mon pc pour partager une fiche lecture avec vous car cela faisait bien longtemps et c'est un petit coup de coeur sur les nombreux livres que je peux dévorer en ce moment (car ça y est j'ai repris goût à la lecture)

Aujourd'hui je vais donc vous écrire au sujet d'un livre de Valérie Perrin, "les oubliés du dimanche".

Son résumé:

Justine, vingt et un ans, vit chez ses grands-parents avec son cousin Jules depuis la mort de leurs parents respectifs dans un accident. Justine est aide-soignante aux Hortensias, une maison de retraite, et aime par-dessus tout les personnes âgées. Notamment Hélène, centenaire, qui a toujours rêvé d'apprendre à lire. Les deux femmes se lient d’amitié, s'écoutent, se révèlent l'une à l'autre. Grâce à la résidente, Justine va peu à peu affronter les secrets de sa propre histoire. Un jour, un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite et fait une terrible révélation.
À la fois drôle et mélancolique, un roman d'amours passées, présentes, inavouées...
éblouissantes.
 

Mon avis:

Je l'avais vu sur les rayonnage à la médiathèque mais je ne l'ai pas pris. C'est ma mère qui l'a fait, l'a lu d'une traite et me la confié en disant qu'il était vraiment passionnant. Je me suis donc laissée tenter et j'ai bien fait! Ma mère avait raison, une fois ouvert on a du mal à lâcher l'histoire.

Celle-ci se déroule en deux, voire trois temps.

On suit dans le présent une jeune fille, aide soignante, le récit se fait à la première personne. A côté de cela, certains chapitres sont écrits en italique, ils font référence au passé et à l'histoire d'une des résidentes de la maison de retraite où travaille Justine, l'aide soignante. On comprend peu à peu que c'est la jeune femme qui écrit l'histoire de la vie de la vieille dame qui lui raconte dans ses moments de lucidité.

Que l'on soit dans le présent ou dans le passé, on s'attache très vite aux personnages et c’est un vérifiable plaisir de les suivre dans leur vie. Il y a une part de suspens dans les deux cas et jusqu'à la dernière page on apprend des choses, que de rebondissements!

On pourrait croire que le récit de Justine ne soit pas beaucoup plus intéressant que la vie de la vieille dame qui remonte au début de la seconde guerre mondial, mais sa vie personnelle est tout aussi intrigante. D'ailleurs au fil des chapitres, surtout vers la fin on remonte aussi un peu dans le temps, surtout autour de la vie de ses grands-parents qui l'ont élevés. Il y a un mystère qui apparaît peu à peu et c'est ce qui rend l'histoire doublement passionnante.

A aucun moment je ne me suis ennuyée dans ma lecture, il y a plusieurs personnages mais on les situe très vite et on ne s'y perd pas dans des descriptions inutiles. Il n'y a pas de répétitions non plus comme c'est bien souvent le cas dans de nombreux romans. Franchement c'était un moment de lecture très appréciable et j'étais triste de les quitter à la fin du roman.

 

Je vous recommande chaudement cette jolie histoire à laquelle je donne à un beau 20/20!!!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile - Plume Douce 17/10/2020 19:55

On est bien d'accord sur ce livre... :) Je te rejoins sur les 3 intrigues ! Et j'ai adoré les découvrir, toutes les 3 ! Et le titre, les oubliés du dimanche est tellement bien trouvé... Vraiment, COUP DE CŒUR ABSOLU !

Petite ombre 19/10/2020 21:27

Oui on a eu un coup de coeur partagé !!!!