Le test HGPO du sixième mois de grossesse

Publié le par Petite ombre

J'ai chaud, vous aussi? Je suis une loque, je n'arrive à rien faire.... De toute façon, la blogosphère est  bien au ralenti l'été...

Un mois s'est donc écoulé depuis ma dernière apparition ici et je suis donc maintenant depuis peu à 6 mois de grossesse.

Je reviens avec le récit du test HGPO que j'ai du effectuer hier.

C'est le test pour savoir si on fait du diabète gestationnel.... Pour mes autres grossesses on appelait ça le test O'Sullivan mais apparemment ça a changé entre temps et on parle donc de HGPO.

Je n'étais pas très enthousiaste... J'avais des souvenirs de sirop épais et écœurant à boire et de l'attente entre les prises de sang. Autant pour ma première grossesse je n'avais du attendre qu'une heure, autant pour la seconde j'ai eu droit aux deux heures comme pour cette dernière grossesse.

Ma sage femme m'a appris que ce test n'était pas obligatoire sauf si on avait des facteurs de risques. Et paf moi j'en ai .... Un papa diabétique.... Allez Petite Ombre tu as des antécédents, tu n'échapperas pas au test... Ma sœur, enceinte au même stade que moi, y a eu droit aussi de toute façon....

Je n'étais donc pas motivée... Sur le coup je me suis dit que je pouvais le faire en même temps que ma frangine, vu que nous sommes au même stade, mais je n'ai pas compris pourquoi elle l'a fait avant nos six mois.... Du coup, j'étais quand même toute seule pour le faire... Et mon mari étant à 1000 km de la maison, pour la première fois dans mes expériences de grossesse, je me rendais seule à ce test....A deux ça passe plus vite.

C'est donc à 8h que je me suis pointée au labo à jeun alors que je mourrais de faim....  J'avais rendez-vous mais une file incroyable se dressait devant moi au secrétariat... Une demie-heure après je pouvais enfin tendre mon ordonnance pour m'enregistrer. J'en avais déjà marre, et je sentais que je commençais à pas être super bien à rester ainsi, à attendre debout à jeun... Il était temps que je puisse passer en salle d'attente.

Première prise de sang....La femme a voulu me piquer au bras gauche, j'ai refusé, c'est pas mon "côté" pour être piquée. Elle me rétorque que de toute manière il y a trois prises de sang et que donc forcément je serais piquée aux deux bras. Oui mais pas pour la première! A jeun on me pique à droite un point c'est tout... Elle a préparé son petit matos, j’essayais de pas trop regarder car je me sens mal si je vois le nombre de tube qu'on me prend... Et sur l’ordonnance la sage femme avait mis des trucs à vérifier en plus... Donc j'avais pas mal de tubes. Petite suée mais ça a été vite et je n'ai presque pas senti l'aiguille. Elle avait préparé un gobelet dans lequel elle avait versé le flacon de glucose à avaler. J'ai été surprise. La dernière fois que j'avais fait ce test, le gobelet était beaucoup plus grand!!! Seconde surprise, le breuvage ressemblait à de l'eau et non plus à ce truc super épais de la dernière fois.

J'ai du tenir le gobelet pendant qu'elle me piquait car à son signal je devais commencer à boire. J'ai eu le top quand elle finissait de remplir le dernier tube. J'ai pas réfléchi, j'ai commencé à boire. J'ai voulu faire un cul sec mais j'ai pas réussi en une fois. C'était très froid et j'ai eu le souffle un peu coupé. Mais après une petite reprise de respiration j'ai vidé le reste. Je me suis fait la réflexion que comme ce n'était pas épais c'était plus facile à avaler.  J'ai quand même été un peu écœuré, on le sent bien qu'on avale pas mal de sucre, j'avais la bouche pâteuse et un arrière goût.

Je passe en salle d’attente de nouveau, pas de petit coin aménagé exprès. J'ai réussi à me trouver une place où il y avait un peu d'air qui passait et heureusement, sinon j'aurais fait un malaise avec la chaleur.... Bébé gigotait, je ne savais pas comment me mettre sur la chaise hyper inconfortable. J'ai eu quelques suées et j'ai du me faire violence pour ne pas céder à la panique du malaise. J'avais pris un livre, mais j'étais incapable de lire.... Je tortillais sur la chaise... Comme il était encore tôt, il y avait pas mal de monde, ça m'a un peu distrait, je m'amusais à compter les gens et deviner pourquoi ils venaient se faire piquer... Certains m'ont provoqué des hauts de cœur avec leur mauvaise odeur....J'essayais de ne pas trop regarder ma montre. J'ai fait quelques exercices de respiration, merci les cours de méditation !!!

On m’appelle pour la seconde prise de sang.... Tout compte fait la première heure était longue mais pas trop...La femme me demande si ça va, si j'ai bu un peu. Je lui réponds juste que c'est l'attente le plus stressant... Je n'ai pas ressenti le besoin de boire, elle me dit donc que ça roulait.... Elle me pique à gauche...Aïe, là je le sens passer... Mais ça va vite. J'ai juste pas compris pourquoi elle s'est amusée à tourner le coton en appuyant... D'hab il faut juste appuyer fort, et là elle a tourné... Je ne sais pas si elle espérait que ça me ferait moins mal, ce ne fût pas le cas, et en plus ça m'a fait saigner, le coton était imbibé....

Je retourne en salle d'attente, ouf personne n'avait pris ma place... Mais qu'est ce que je n'étais pas bien installée!!! J'ai essayé de lire mais je n'y arrivais toujours pas. Je n'arrêtais pas de bailler, j'étais épuisée, je voulais à tout prix m'allonger et dormir.... Je me suis levée un peu pour lire les affiches, puis je suis allée aux toilettes en prenant tout mon temps car j'en avais à revendre.... J'ai du mâcher un chewing gum car je ne supportais plus le goût qu'il me restait en bouche, mais ça m'a donné envie de vomir, je l'ai recraché bien avant qu'il n'est plus de goût. J'ai échangé quelques SMS avec mon mari qui avait pris une pause pour avoir de mes nouvelles...J'ai gagné dix minutes à ne plus m'ennuyer.

Je n'arrêtais pas d'ouvrir et fermer mon sac, je ne sais pas pourquoi, j'avais besoin de bouger mes mains, sinon j'avais des montées de suée. J'avais peur de paniquer et faire foirer le test... Bébé me faisait savoir qu'il n'était pas à l'aise non plus.... Je voyais les gens qui me dévisageaient avec mes deux bouts de coton à chaque bras... Tout le monde se faisait piquer et repartait aussi sec.... Et moi j'étais encore là à attendre. Ce sont surtout les vieux qui ne devaient pas percuter car ils n'ont pas connu ce genre d'examens.... Il n'y avait même pas une autre femme enceinte à faire le test, ça aurait pu me faire une compagnie, j'étais la seule ce jour là....

Enfin la dernière prise de sang est arrivée.... De nouveau piquée au bras droit et hop j'ai pris mon sac et j'étais enfin libérée.... J'ai tenu le choc, pas de malaise, mais vite, j'avais hâte d'être chez moi. Avant de partir la femme m'a demandé si je n'avais pas trop faim, curieusement non. J'ai tout de même mangé un morceau en rentrant car je sentais que je n'allais pas avoir assez de force pour tenir les enfants jusqu'au midi. J'étais extrêmement fatiguée.... Sans m'en rendre compte je me suis assoupie une demie heure. Mais cette fatigue fut tenace jusqu'au soir, j'étais vidée de toute énergie....J'ai eu du mal à manger le reste de la journée, tout m’écœurait même le fait de boire un verre d'eau.

Je n'avais pas été aussi abattue après ce test pour mes précédentes grossesses.

Quoiqu'il en soit, j'ai les résultats et ils sont bons, mais je me doutais que je ne faisais pas de diabète gestationnel.... On me gonfle à me dire que j'ai un tout petit bébé et que moi même je ne suis pas fort grosse. J'ai juste constaté que j'ai plus de mal à éliminer qu'il y a six ans.... Sans doute parce que je suis un peu plus vieille et que de toute façon chaque grossesse est différente.

 

Et vous quelle xpérience avec ce test si vous avez du le subir?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Coucou !<br /> Et bien dis donc, ça n'a pas l'air de tout repos ce test ! J'en avais déjà entendu parlé, mais ton récit ne fait que conforter mon idée que parfois on doit faire trop de tests et de trucs pas forcément utiles sous prétexte que tout se passe bien. Les femmes d'avant n'avaient que peu ou pas de suivi et les choses n'allaient pas forcément plus mal. Des fois, je me dis qu'on ferait mieux de laisser un peu la nature faire les choses !<br /> En attendant, ton labo n'a pas l'air de s'occuper mieux des femmes enceintes. Il m'aurait paru logique de traiter ton ordonnance en premier étant donné ta grossesse avancée et la chaleur présente !<br /> Bisous et bon courage pour la suite !!
Répondre
P
Il est clair que mon labo devrait mettre un dispositif en place pour les femmes enceintes, j'ai entendu qu'ailleurs ils mettent même à disposition une salle avec fauteuil pour l'attente entre les prises de sang!