Bilan du premier mois de rentrée

Publié le par Petite ombre

Et comme toujours, le temps défile très vite et encore plus depuis la rentrée....

Voilà déjà un mois que mes petits ont repris le chemin de l'école,avec cette année une rentrée en CP pour ma fille.

J'avoue que c'était moi qui appréhendait cette reprise mais seulement dans le fait de me dire que je n'irais plus chercher ma fille en maternelle. De son côté elle semblait pressée de rejoindre son frère à la grande école.

Le jour J s'est bien passé, et cette fois-ci il faisait beau, nous n'étions pas trempés comme l'an passé. Les parents devaient amener les enfants dans leur classe et nous pouvions donc rentrer dans l'établissement. C'était le grand foutoir, du monde partout!!! A mon époque, on était dans la cour et les instituteurs appelaient un par un les élèves de leur classe... C'était sans doute un peu plus long mais moins le bazar dans l'école même, je dirais même que ça instaurait une discipline dès le début... Mais bref.

J'ai commencé par mon fils, déjà habitué des locaux et qui savait avec qui il était et où se trouvait sa classe. Un petit bisou et hop il était déjà parti. Il me restait donc à laisser ma fille. Elle me tenait fermement la main face à tout cette foule, ne sachant pas plus que moi où se trouvait sa classe. Il y avait certes des panneaux qui indiquaient des directions à prendre selon le nom du professeur (l'école est vraiment très grande et sur deux niveaux). Là où le problème se posait c'est que nulle part il n'y avait de liste! Pour celui qui ne connaissait même pas les professeurs et le genre de niveau qu'ils étaient susceptibles de prendre, cela devait être bien la joie. J'ai trouvé ça mal organisé.. Ma fille avait vu sa maîtresse en fin d'année de maternelle mais elle n'était pas sûre de son nom et a fini par ne plus être sûre de rien. Tu m'étonnes! Je savais qu'il y avait deux classes de CP, et je n'avais qu'un nom en tête d'instit qui faisait ce niveau tous les ans Au pif j'ai suivi le chemin indiqué. Coup de bol, pas d'escalier à monter, j'étais contente, et pour ma fille, et pour moi avec mon gros ventre. Deuxième coup de bol, c'était la classe juste à côté de celle de mon fils! Toujours pas de liste à la porte. Je m'adresse alors à l'enseignante en donnant le nom et le  prénom de ma fille. Elle n'avait rien sous les yeux non plus pour confirmer que j'étais au bon endroit, elle m'a répondu qu'elle pensait qu'elle avait une petite fille de ce prénom là dans sa classe. De mieux en mieux, ai-je pensé! J'ai interrogé mon enfant pour savoir si le visage de la dame lui était familier de sa visite en juin. Elle a un peu hésité, mais n'a pas répondu par la négative totale. Du coup nous sommes entrés dans la classe... Elle a pu choisir sa place. Je sentais qu'elle était contente et un peu anxieuse à la fois. Nous pouvions rester avec nos enfants un moment, le temps que tout le monde arrive. Nous avions été pas mal chahuté dans les couloirs, des parents qui restent plantés en plein milieu du couloir en train de raconter leur vie et sourds à vos "excusez moi j'aimerais passer" et des enfants déjà énervés. J'ai même pris un coup dans le ventre, ce qui a déplu à ma fille, qui d'ordinaire très réservée, à oser dire à la personne de faire attention "maman a un bébé dans le ventre"....

Au final, ma fille était dans la bonne classe, mais elle m'a expliqué que quelques élèves avaient du reprendre leurs affaires car ils n'étaient pas au bon endroit. J'ai vraiment été surprise par cette non organisation de la rentrée.... Je ne sais pas ce qui a pris à la directrice qui pourtant est assez pointilleuse et expérimentée. Elle est d'ailleurs l’enseignante de mon fils, j'en avais fait la demande suite à l'année écoulée de ce1 où il était dans une classe déplorable tant niveau scolaire que comportementale... Mon mari connaissant la directrice, pour avoir été à l'école avec elle,il a tenu à ce que notre fils fasse parti de sa classe où il savait qu'ordre, discipline et enseignement correct serait fourni.Ce qui est le cas, du moins c'est ce que j'en vois et ressent de ce premier mois d'école.

 

Mes deux enfants semblent satisfaits de leurs maîtresses. Je suis toujours aussi contente de fourrer mon nez dans leur cartable,le soir venu. J'ai aimé découvrir leurs nouveaux cahiers et leur faire faire leurs devoirs. Ma fille n'en a pas eu la première semaine, elle désespérait, et maintenant elle trouve qu'elle n'en a pas assez... Jamais je n'aurais eu ce genre de réflexion de son grand frère qui, lui, se passerait bien de la tonne de leçons à apprendre, c'est vrai qu'il est assez chargé en devoirs. Je lui apprends à anticiper et surtout à s'avancer.... Quand il avait vu que sa mère a toujours raison, j'ai pu souffler un peu.

Ma fille sait lire depuis le milieu de sa dernière année de maternelle. J'avais peur qu'elle s'ennuie en classe... C'est un peu le cas quand la maîtresse fait son cours sur les sons. Mais elle a très vite vu que ma fille savait lire correctement, et lui donne donc de la lecture niveau CE1 avec des questions de compréhension. Tout se passe donc relativement bien pour le moment, ma fille est contente, et moi je suis ravie de voir comme elle est soignée comme sa maman, contrairement à son frère qui tient ses cahiers proprement que lorsqu'il est motivé. Mais j'ai deux bonnes petites têtes, qui comprennent et apprennent vite. Tout les intéresse, c'est un plaisir de les voir ravis de revenir avec de nouvelles connaissances ou nous demandant de plus amples précisions sur c e qu'ils apprennent.  Je ne doute pas de leur capacité, mais je reste derrière eux tout de même, car j'aime savoir ce qu'ils font à l'école et voir leurs travaux enfin de semaine. Je prie pour que mon fils continue son excellent travail d'élève depuis le cp mais en corrigeant son comportement car ce n'est pas un petit ange, contrairement à sa sœur.

On débute donc l'année scolaire assez sereinement, j'adore voir mes deux enfants revenir avec leur cartable, la transition maternelle-primaire s'est bien passé et c'est comme si, en fait, ma fille avait toujours été dans cette école.

J'espère que tout continuera à bien se dérouler.... J'appréhende juste un peu quand bébé sera là, je souhaite être toujours aussi dispo dans le suivi de mes enfants.Ma fille m'a déjà enlevé une grande épine du pied en sachant déjà lire!!!

 

Et vous, un bilan de la rentrée?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Oh là quelle chance tu as!!!!!!!!!!!!! les 1ères années de mes enfants ont juste été affreuses......... pas au niveau comportement, mais ils ont eu beaucoup de difficultés.....là pour ma fille, tout va bien, elle veut même devenir institutrice! mon fils lui.... on va dire que l'école et lui ça fait toujours 2!<br /> des bises<br /> silvia
Répondre
P
je me rends compte en effet de ma chance quand j entends parler les autres parents.... après je sais pas si ça aide mais à la base j'ai fait les études pour être instit'....