Souvenirs avec bébé, 5 mois

Publié le par Petite ombre

Un nouveau mois s'est écoulé et mon tout petit a donc maintenant 5 mois révolus.

A nouveau, je viens immortaliser par les mots, ces souvenirs, comme je l'avais fait le mois dernier.

On me disait souvent quand tu avais un ou deux mois, que ça irait mieux une fois le cap des 4 mois passé.

Et là, moi, je fais la grosse moue, car rien n'est encore facile avec toi mon bébé, au point que je n'arrive pas à éprouver un réel plaisir quotidien à m'occuper de toi. Je t'aime très fort, mais tu m'épuises. Ai-je le tort de vouloir te comparer à tes aînés? Souvent je le dis d'ailleurs: " olalala, mais ta soeur et ton frère mangeaient bien et faisaient de bonnes siestes à ton âge"... Je ne devrais sûrement pas te le dire et encore moins le penser.

Les repas sont toujours catastrophiques avec toi, je peux compter sur mes doigts le nombre de fois où ce n'était pas anarchique... Tu es passé à quatre biberons mais comme je m'y attendais, ce n'est pas pour autant que tu en bois de plus gros... Je te prépare toujours des 180 ml que tu brades systématiquement le midi et au goûter. Selon les jours, le matin et le soir tu bouges moins dans tous les sens pour le prendre et tu ne cries pas forcément après pour digérer, mais rien n'est absolu avec toi...

Tu as commencé les purées à 4 mois et demi sur les "ordres" du médecin car tu n'es pas assez gros, ta courbe est prête à se retrouver sous la norme.... Tu as mis deux ou trois jours à comprendre que le midi c'était à la cuillère. Tu l'as bien prise de suite, mais je voyais que tu te demandais ce qui se passait. Maintenant, tu reconnais ton bol et tu manifestes de la joie, ce qui est bien étonnant de ta part petit oiseau. Tu manges la moitié d'un pot de base... On complète avec un biberon que tu galères bien sûr à boire pour finir dans les cris.... Je ne te force pas,je me dis que tu as la purée dans ton petit bidon quand même et qu'avec toi c'est tout en petite quantité. Tu as beaucoup apprécié les haricots verts et les petits pois.... Tu acceptes pour l'instant tout ce que je te propose. Depuis deux jours je te propose aussi une compote au goûter. Tu as fait la grimace, mais tu prends quand même quelques cuillères, on va y aller en douceur, c'est vrai que c'est peut-être un peu acide la pomme... On verra avec les autres fruits. J'ai remarqué qu'il faut que je te la donne après le biberon sinon tu refuses de boire correctement...

Ce n'est pas évident avec les horaires d'école de fin de journée... De ce fait tu gôutes tard et par conséquent ton dernier repas est aussi tardif... Alors que tes aînés mangeaient à 19h30 pour un dodo à 20h, toi tu ne bois que vers 20h30 21h et je dois attendre que tu sois resté bien droit une très grosse demie-heure avant d'aller te coucher. Tu es toujours avec moi dans ma chambre, j'ai reculé ton lit du mien le plus possible, mais je ne me résous pas encore à te laisser dans ta propre chambre Tu cries encore un peu la nuit, mais en dormant.... J'ai remarqué que si la journée a été un peu plus calme, sans crise de ton grand frère, tu ne pleures pas forcément la nuit.... C'est difficile d'avoir un environnement totalement zen, ton frère est en guerre avec moi, on essaye tous les deux de faire des efforts mais nous avons tout deux un sale caractère et comme je suis fatiguée, je démarre aux quarts de tour. Même avec toi ma patience s'amenuise... Et je n'ai toujours pas de relais le soir, ton papa ne rentrant pas. Et quand bien même qu'il est là le weel end, il est vite dépassé et c'est donc quand même moi qui s'occupe de toi.

Tu as des séances de kinésithérapie deux fois par semaine, avec deux kinés différentes. Tu as une préférence pour la blonde, tu te laisses manipuler dans tous les sens sans rien dire et tu discute même avec elle. Mais la petite rouquine, tu as plus de mal. Tu lui souris mais tu ne te laisses pas faire quand elle te propose certains exercices. Je t'avoue que je préfère aussi la blonde,c'est elle qui s'occupait de moi aussi quand j'avais le dos coincé à une certaine époque.Elle a aussi connu ton grand frère pour de la kiné respiratoire une fois.

J'essaye de refaire quelques exercices avec toi à la maison, mais j'ai toujours peur de mal faire et avec moi tu ne te laisses pas faire... Tu es toujours aussi raide comme un piquet et à vouloir te mettre debout ou bien à genoux si je te pose sur le ventre... Par contre tu as fait des progrès tu maintiens bien ta tête en l'air quand tu es sur ton petit bidon contrairement à avant où tu avais le nez sur le tapis et où tu râlais. Maintenant tu acceptes un peu mieux cette position mais nous restons prudent car la kiné dit que tu es encore gêné par ton œsophagite. On doit essayer de te proposer la position fœtale le plus possible mais tu es une tête de mule et tu t'y opposes... Du coup tu es constamment tendu et donc forcément la digestion est moins agréable.

Tu mets beaucoup tes poings dans ta bouche, et tu baves énormément.... Ton papa t'appelle même "petit beethoven".... Tu suces beaucoup les oreilles et les pattes de ton doudou qui par conséquent ne sens pas bon, doudou va souvent faire un tour à la machine, heureusement que j'ai réussi à retrouver le même pour faire doublon quand l'un est à la machine. Certains me disent que tu prépares surement tes dents... Je n'ai pas connu ça avec ton frère et ta soeur donc j'attends de voir... Vas-tu battre le record de la première dent?

Tu râles beaucoup pour tout et pour rien... Il faut constamment qu'on soit debout quand tu es dans nos bras sinon tu fais le vers de terre et tu te jettes en arrière.... Tu n'es pas très gros mais à force j'ai le dos cassé de rester debout.

Tu attrapes bien les objets maintenant, nous devons faire attention à ne rien laisser de dangereux à traîner. Tu te retournes aussi facilement du dos sur le ventre, tu as même surpris ta grande soeur une fois, alors que tu jouais avec elle sur une couverture dans sa chambre... Nous devons nous méfier... Tu rampes aussi... Tu as toujours autant de force dans ton bassin. Tu ne tiens pas en place de toute manière... Ta kiné dit que ce n'est pas étonnant que tu ne grossis pas, tu es constamment en train de bouger, elle dit que tu es un petit nerveux et que tu ne peux donc pas être un gros pépère....

Ton poids et ta petite tête reste comme une permanente contrariété pour moi. Je ne vois aucune amélioration pour ton crâne... Tu as accepté les oreillers que je t'ai acheté,je trouve même que tu dors même un peu mieux, mais je sais que je ne dois jamais parler trop vite avec toi.

Tu adores ton frère et ta soeur. Tu joues au "cochon qui rit" avec ton frangin. Tu as les plus gros éclats de rire avec lui. Tu le cherches aussi des yeux pour l'inciter à faire le pitre... Tu te marres dans tes moustaches quand il se fait prendre. Avec ta soeur, tu es pipelette. Tu lui parles beaucoup. Elle joue à "coucou beuh" et là aussi tu ris aux éclats. Le soir, c'est elle qui arrive à te calmer pour que je puisse un peu manger ou débarrasser le repas. Elle a le don de t'apaiser... Elle est triste quand elle est enrhumée et qu'elle ne peut pas venir s'occuper de toi. Elle est toujours autour de toi et dans ton regard on voit comme tu l'aimes aussi.

Tu es faciné quand ils regardent "Miracoulous" à la télé, du coup pour que tu essaies de prendre ton biberon du goûter un peu plus dans le calme, ils mettent en route ce dessin animé, s’assoient tout près de toi et vous regardez à trois. Je sais que je ne devrais pas te laisser, mais tu es à assez bonne distance....

Tu n'apprécie toujours pas t'habiller, quand vient le moment d'enfiler un maillot tu hurles comme si j'allais t'égorger.... Tu ne me facilites pas la tâche non plus quand je veux te mettre ta couche.... Tu as une sacré force, c'est dur de lutter contre toi.

Tu joues toujours autant avec mes mains quand tu bois ton biberon .... Tu essayes aussi de nous caresser le visage mais tu es maladroit et bien souvent tu nous griffes ou tu nous pinces. C'est surtout ton frère qui en fait les frais.... Tu aimes aussi quand je te pose sur ses épaules pour rigoler, tu viens l'embêter avec tes petits pieds.

Depuis quelques temps tu recommences à nous faire galérer pour les siestes...Ce sont surement les allers retours à l'école qui te perturbent...

Tu as bientôt rendez-vous chez ta pédiatre... J'ai un nœud au ventre concernant ta prise de poids...  Et puis c'est la galère pour te trouver ton lait qui est en rupture partout en France...

Rien n'est donc simple avec toi... Je n'arrive pas à être sereine, peut être le ressens-tu et dans ce cas nous sommes dans un cercle vicieux... Parfois je me dis que je paye la vilaine pensée que j'ai eu quand j'ai découvert que j'étais enceinte...  Je me dis souvent "un jour après l'autre"... j'aspire à ce que tu sois plus grand, que toutes les difficultés soient derrière nous. Mais cela me rend triste car nous ne sommes pas épanouis et je ne profite donc pas de la joie de pouponner une dernière fois.... Mais je t'aime aussi fort que les grands et c'est sans doute à cause de cela que je m'inquiètes autant.

En tout cas, je suis contente quand quelqu'un me dit que tu me ressembles, et c'est vrai que tu as un petit truc de différent, quand je te regarde je ne vois pas ton papa comme pour tes aînés.... Mais tu n'auras pas les yeux bleus, ils continuent de changer de couleur, il y a un mélange de vert et de marron très clair....

J'essaye de faire de mon mieux... Tes sourires me réchauffent toujours autant le coeur, même quand l'instant d'avant rien n'allait.... Je t'aime mon enfant.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
c'est super que tu gardes une trace de ses premiers mois, j'ai le regret de pas l'avoir fait...<br /> J'espère que le prochain mois marquera le début d'une étape plus simple pour lui et pour toi...<br /> Des bises<br /> <br /> silvia
Répondre
P
Merci !!!