Un dernier baptême (2)

Publié le par Petite ombre

Vous avez eu un petit aperçu dans mon précédent billet d'une  journée dédiée à mon petit dernier: son baptême.

La journée est passée très vite comme pour toute chose que l'on attend avec impatience et que l'on prépare longtemps à l'avance.

Comme c'est un baptême religieux, la cérémonie a eu lieu le dimanche et les derniers jours avant, j'ai eu mon quota de soucis de dernières minutes...

Pour commencer, j'ai eu un mal fou à trouver une tenue pour mon fils... Comme il ne grossit pas dans la norme je ne pouvais prévoir qu'à la dernière minute ce que je voulais lui acheter, faute de savoir quelle taille lui prendre. Bien évidemment il fallait qu'il porte des vêtements clairs et au moins une touche de blanc quelque part.Ce fût la mission pour dégoter quelque chose de bien et à sa taille, car voyez vous, bizarrement tous les enfants mettent la même taille que mes enfants en même temps et dans les rayons c'est donc toujours manquant.... C'est l'avant veille que j'ai enfin trouvé quelque chose qui me convenait et qui serait aussi accepté le Jour J. Voici une petite photo lors des essayages, veuillez donc ne pas vous focaliser sur toutes les étiquettes que je n'avais pas encore enlevées (on a pas pensé le prendre en photo de la tête aux pieds le jour J)

 

Il me fallait des fleurs, offrande à la Vierge Marie pour le dimanche, et je suis tombée dans la semaine où mes fleuristes habituelles sont fermées, je me suis rabattue sur une boutique où je ne remettrais plus les pieds, avec des produits pas très frais et très cher (heureusement les fleurs que j'ai choisi étaient ce qu'il y avait de plus frais et en blanc )!!! J'espère que la Vierge a aimé le bouquet car il m'a coûté un peu cher....  La coutume veut que chaque enfant de la famille ramène une fleur blanche et qu'elles soient réunies en un bouquet que l'une des mamies des baptisés dépose dans un vase au fur et à mesure que les enfants les apportent. Généralement cela fait donc un beau gros bouquet, sauf que ce jour là mon petit gars était tout seul à se faire baptiser, les autres ayant préféré le samedi soir dans une autre commune. J'avais donc à ma charge seule de faire ce bouquet, et les enfants étaient peu nombreux... J'ai un peu triché en prenant des tiges qui offraient plusieurs fleurs, et au final ça a fait un petit bouquet plus qu'acceptable... Ouf

Pour continuer, j'ai eu très mais très peur que la marraine me lâche... Elle n'arrêtait pas de m'envoyer des sms en me disant qu'elle ne se sentait pas bien à l'idée d'aller à l'Eglise alors qu'on s'était bien mis d'accord quand on a fait la demande. Jusqu'au bout j'ai cru qu'elle n'allait pas venir... Le parrain m'a avoué l'avant veille qu'il se posait des questions et qu'il n'était surement pas à la hauteur du rôle qu'on lui avait attribué mais qu'il avait accepté. Je lui ai alors dit qu'il ne devait pas me faire ça non plus, en lui expliquant le cas de la marraine...  Finalement il a très vite repris ses esprits, il a même écrit un très beau texte qu'il devait lire lors de la cérémonie sur son rôle envers mon fils, chose que la marraine n'a pas voulu faire... 

Et puis ça a dégénéré... Le parrain me demande alors de changer de marraine et de prendre son épouse à la place qui aurait tant voulu avoir ce rôle. Mais pour moi c'était hors de question, jamais de la vie je n'aurais pris sa femme et tanpis si mon fils n'avait pas de marraine (mais je ne lui ai pas dit, je m'en suis sortie avec une belle pirouette)... J'en avais discuté avec l'une des dames de la paroisse qui était venue à la maison pour préparer la messe. Elle m'avait alors dit que c'était bien triste si la marraine ne venait pas mais que cela n’empêcherait pas le baptême si le parrain était bien présent. Au pire un membre de la famille aurait simplement signé à la place de la marraine sur le registre, dans lequel son nom était déjà inscrit. Hors de question de laisser la femme du parrain faire cela, j'avais trop peur des répercutions pour la suite (et j'ai bien eu raison), j'avais en tête ma sœur pour régler le problème. Heureusement la marraine est quand même venue même si elle a eu beaucoup peur la veille à n'en pas dormir... et aussi motivée pour clouer le bec à la femme du parrain.

Mais bien sûr ça a quand même fait des histoires... Le mari de la marraine ne voulait plus venir, furieux qu'on puisse songer à changer de marraine (ce n'était pas mon idée et je ne l'ai pas accepté, mais il n'a pas voulu l'entendre). Bref, c'était le gros bazar, j'ai eu peur que tout soit gâché... Finalement, tout a été très calme le jour J, tout le monde a pris sa place comme on le souhaitait au départ et l'ambiance ne fût pas froide.... Imaginez comment j'étais la veille!!!!! Je tremblais de peur que mon fils se retrouve sans marraine et que quand bien même elle viendrait, j'étais en colère au vu de la réaction virulente non justifiée de son mari, cela ne finirait qu'en bain de sang... La belle famille est compliquée. Mais miracle! Ils ont tous su se tenir correctement, et même si au début du repas l'ambiance était un peu tristoune, très vite tout est rentré dans l'ordre et nous avons tous passé un agréable moment.

C'est la cérémonie à l’Église qui m'a le plus émue. Je n'avais pas ressenti du tout cela pour mes deux premiers, et je ne suis pas une fervente pratiquante... Mais là il y a eu quelque chose.... Est-ce le fait que mon fils était le seul à se faire baptiser ce jour-là? Toute la communauté était tournée vers lui... La messe n'était que pour lui. Le curé a été super, on avait envie de l'écouter. C'est un petit jeune, j'ai bien apprécié. C'est quand nous avons traversé l'église avec notre fils dans nos bras que' j'ai commencé à ressentir un frisson, que je n'ai même pas eu je crois le jour de mon mariage ou pourtant là aussi tous les regards étaient tournés vers nous. Voir les visages s'illuminer à la vue de notre petit garçon....

Lors du moment où il a reçu l'eau bénite a été aussi bien entendu un temps fort. Mes deux aînés ont eu à charge de remplir la vasque, ils ont fait ça avec beaucoup d'amour et de minutie... A la base ce n'était pas prévu mais le curé a changé un peu le plan, ce qui au final était bien mieux. Mes grands ont également pu être aux côtés de leur petit frère lors du rituel, nous avons de magnifiques photos. C'est le tonnerre d’applaudissement qui nous a laissé un peu bouche bée... Le curé a même relancé une seconde fois la même slave.  Oups, on est bien dans une Église? Jamais les anciens curés n'auraient oser faire une telle chose. Mon fils était vraiment THE star de la journée.

Un autre joli souvenir fût le moment où le prêtre nous a demandé de tous nous tenir la main, toute la communauté, même avec ceux qu'on ne connaissait pas afin de faire une chaine fermée où la petite main de mon fils était le chainon principal. Bizarrement on a ressenti comme une force... Mon petit ange qui dormait a ouvert les yeux, il a du le sentir aussi. Même mon papa qui dit toujours que l'église c'est pas pour lui, a joué le jeu et a dit qu'il avait lui même ressenti quelque chose. C'est pour vous dire... C'est très difficile à expliquer.

A la fin de la messe, nous avons un peu discuté avec les dames de la paroisse qui ne cessaient de nous prendre dans leur bras, heureuse que le baptême fut magnifique. Plusieurs personnes que je ne connaissais pas, sont venus aussi pour me tenir l'épaule et me dire que j'avais une bien jolie famille et des enfants très sages. Mes aînés se sont fait remarqué dans le sens où ils ont été très calme et posés, on le voit sur la photo... "Ma petite dame, de nos jours c'est rare des enfants comme les vôtres, on en voit souvent qui courent à droite à gauche,qui ne savent pas tenir en place, qui n'écoutent pas.... Les vôtres ont été formidables"... Que c'est agréable d'entendre cela....  Nous avons aussi vu d'anciens professeurs que nous avions eu au collège, mon mari et moi. Nous avons vraiment été félicité de toute part...  J'en retiens donc un énorme souvenir, même ma fille en a reparlé pendant plusieurs jours en versant sa petite larme, elle a été autant touché que moi  je crois.

Tout ceci n'est pas une apologie de la religion, je voulais juste dire que même en étant non pratiquant, parfois de jolies choses se produisent. Cela n'aurait sans doute pas été du tout la même chose s'il y avait eu plusieurs petits baptisés.

C'était le dernier baptême que nous organisions et il a été très réussi... On a même gardé quelques jours les décos dans la maison, afin de sentir encore cette ambiance tellement chaleureuse de cette journée...

 

Ps: Veuillez excuser ce billet, un peu fouillis à mon goût, je n'ai pas réellement réussi à tourner correctement mes phrases comme je l'aurais voulu, sans doute y a t'il même beaucoup de longueurs ou de répétions, je crois que les souvenirs sont encore bien forts et si difficiles à partager par écrit.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Baptême rempli d'émotions !! Belle réussite, ce n'est pas évident, surtout les préparatifs, avec les aînés à s'occuper (il ne faut pas les oublier, à l'église, ils veulent aussi participer). C'est marrant notre fille aussi a eu le droit à une cérémonie pour elle toute seule. Nous l'avions programmé au dimanche de Pentecôte, le baptême a eu lieu après la messe, tout le monde était donc sorti de l'église. Nous n'étions que 10 autour du baptistère, c'était très intimiste. C'était moins stressant et la petite, du haut de ses 20 jours, est restée très sereine toute la journée.
Répondre
C
Oui elle était toute petite. C'était un pari osé, je ne savais pas à l'avance qu'elle allait être si calme. Au même âge, mon 2e était bien plus bruyant ;)<br /> Mais je ne me voyais pas baptiser un enfant d'1 an et comme j'ai le planning des baptêmes et celui de mon mari, il n'y avait que cette date de dispo.<br /> Pour le blog, j'ai longtemps été tenté, mais je ne suis pas persuadée d'avoir le temps de le faire vivre. Je vais y réfléchir... ;)
P
Le plus beau des baptêmes que nous ayons organisé !! Je trouve cela beaucoup mieux quand il n'y a qu'un seul enfant à baptiser !!!! Ta fille était toute petite dic donc lol... Moi il avait déjà plusieurs mois, et heureusement car tout petit il ne faisait que hurler à cause de son allergie/ On a bien fait de le faire plus tard<br /> Tu comptes reprendre un blog ou pas?
M
On sent l'émotion dans ton écrit. <br /> J'avoue ne pas comprendre la réaction des parrains/marraines ???!!!! <br /> Nous avons dû changer de parrain pour l'Elu (t'en ai-je parlé ?) mais j'ai désormais vraiment hâte de lui organiser son baptême, qui sera doublement fêté (le 25 janvier et le 12 avril !!!) mais baptême laïc ici ... Nous n'avons pas de convictions religieuses et cela serait hypocrite pour nous de le faire baptiser religieusement ... <br /> Je suis contente de ton happy end, garde bien en tête ces jolis souvenir s:)
Répondre
S
heureusement que tout finit bien, mais c'est acadabrant ces histoires de parrain/marraine!!!!!!<br /> bises<br /> silvia
Répondre
P
C'était la première fois que le parrain et la marraine me donnait du fil à retordre.... J'espère ne pas m'être trompé dans mon choix....
A
Quel événement fort (et quelles péripéties avec les parrain/marraine) ! En tout cas ce fût une belle cérémonie dont vous vous souviendrez tous !<br /> Des bisous<br /> Audrey<br /> https://pausecafeavecaudrey.fr
Répondre
P
En effet, péripéties est le mot exact lol, et il est clair que c'est au final un très joli souvenir à raconter à notre fils