Flash Back: arbre foudroyé

Publié le par Petite ombre

Nous étions excités comme des puces, les cousins dormaient à la maison, c'étaient les grandes vacances d'été. On adorait passer des journées entières avec nos cousins, quand ce n'est pas nous qui allions chez eux, ce sont eux qui venaient.

Cette fois là, c'était à leur tour d'être chez nous. Le soir tombait, on jouait dans ma chambre. Le temps dehors commençait à devenir très sombre. Le vent montait, on entendait le bruit des feuillages des grands arbres qui se situaient presque juste en face de la maison. Et puis l'orage a éclaté et la pluie devint torrentielle.

En quelques minutes ce fût l’apocalypse dehors, il pleuvait tellement que la gouttière au dessus de ma fenêtre n'arrivait même plus à contenir l'eau, c'est comme si on versait des seaux d'eau complet contre ma vitre.

Mes cousins étaient autant fascinés que terrifiés. Avec mon frère nous avions déjà assisté à ce genre de spectacle. Très vite la rue fût inondée... C'est comme si une rivière était apparue d'un coup en bas de la maison. Mon papa faisait signe aux automobilistes de ne pas continuer dans cette rue, l'eau lui arrivait aux genoux. Une dame n'a pas voulu l'écouter et a tenté de traverser. Son moteur a été noyé au milieu de la rue... Sa voiture immobilisée.Mon papa a quand même eu la gentillesse de l'aider à sortir de son véhicule et de la mettre à l'abri.

Mes cousins étaient à la fenêtre, ils poussaient des cris" c'est la fin du monde"., alors que mon frère et moi,on voulait continuer notre partie de jeu de société... Finalement on les a rejoint, en leur expliquant que c'était fréquent. Mais l'orage était vraiment impressionnant ce jour là. Les arbres se pliaient sous la force du vent. On regardait justement dans cette direction quand nous fûmes soudainement éblouis, les oreilles bourdonnantes... Un éclair venait tout juste de s'abattre sur l'arbre qui s'est alors fendu. A notre tour nous poussions des cris de terreur avec les deux autres garçons.

 

Cependant nous sommes restés stockés à la fenêtre jusqu'à ce que d'un coup, tout s'arrêta. On n'entendait plus que le goutte à goutte de l'eau qui finissait de s'évacuer au dessus de ma fenêtre. Il me semble que mes cousins ont voulu appeler leurs parents pour leur raconter l'aventure qu'ils venaient de vivre.

La rue inondée par un orage, j'avais déjà vue je ne sais combien de fois... Mais là, c'était vraiment la fois la plus violente, et cet éclair qui est tombé pas très loin de nous.... J'en ressens encore les vibrations dans ma poitrine...

C'était un souvenir d'un soir d'été de mon enfance... Peut-être que mes cousins s'en souviennent encore aussi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Vous aviez dû avoir bien peur ce jour là ! La preuve, tu t'en souviens encore ! En tout cas, un arbre foudroyé si près de soi, cela doit donner la chair de poule !!<br /> Des bisous<br /> Audrey<br /> https://pausecafeavecaudrey.fr
Répondre
P
L'arbre était très très grand aussi, aujourd'hui il n'existe plus... et des arbres il y en avait des plus près de chez moi aussi, genre juste face à ma fenêtre....