Des promenades de rêverie

Publié le par Petite ombre

Quand le temps s'y prête, j'aime beaucoup aller me promener à pied à travers notre petite ville que nous affectionnons tant. Avant d'avoir le petit dernier, quand je déposais les deux enfants à l'école, je partais pour une heure de marche. Maintenant, je dois faire en fonction de mon bébé mais il aime bien quand je l'entraîne avec moi, il observe ce qui l'entoure depuis sa poussette ou il roupille bercé par mes pas (mais souvent c'est après la sieste, je préfère qu'il dorme dans son lit)

Quand il est présent, mon mari aime m'accompagner, c'est alors une ballade familiale, nos deux aînés emportant souvent vélo ou trottinette (c'est plus motivant pour eux).

Nous avons remarqué que de plus en plus de maisons étaient à vendre. Et depuis quelques temps, nos ballades se transforment en rêverie... On admire les belles demeures sur notre passage, on a nos quartiers préférés. Certaines éveillent notre curiosité, on aimerait bien être une petite souris et voir l'intérieur. On s'imagine vivre là ou là... On se fait des petits commentaires entre nous, on critique ou pas comment les gens entretiennent ou pas leur jardin ou leur façade... On donne nos préférences comme la couleur de la porte, le choix du dallage face au garage, la couleur et le choix des tuiles....

On s'amuse aussi à voir comment certaines vieilles maisons qui ont été racheté récemment reprennent vie et change de look, souvent c'est réussi, la plupart des gens ont du goût et de l'argent... Pour d'autre.... C'est du gâchis.  Parfois dans une rue on se lance "alors si on avait le pouvoir de virer les gens et de prendre une maison, laquelle tu prendrais?". Souvent nos choix se rejoignent. On émet notre avis sur l'utilité ou pas de certains aménagements des personnes(chacun ses goûts et ses couleurs comme on dit) Depuis peu les enfants aussi prennent part à nos admirations. Ils choisissent aussi quelle maison ils aimeraient avoir quand ils seront grands.

Bien souvent en tout cas, on se dit "ils ont de la chance les gens". Du moins c'est moi qui le dit.

Alors mon mari s'est mis en tête de devenir à notre tour propriétaire. Je riposte en disant que c'est impossible car je ne travaille pas. Il me répond qu'il a pas mal de collègues qui sont dans notre cas de figure et qui ont acheté leur maison....  Il écume les annonces. Au gré de nos ballades il repère aussi les panneaux de vente.

Une immense maison nous plaisait bien mais vraiment hors de portée même en travaillant à deux. Pendant plusieurs mois, mon mari avait aussi des vues sur une vieille demeure dont il connaissait le fils des derniers occupants. Cette maison, avec un immense terrain, se trouve pile poil face à notre premier logement, dans cette rue que nous avons appris à aimer et que nous avons eu du mal à quitter quand nous avons agrandi notre famille. Il fallait indéniablement faire des travaux, mon mari s'amusait à mettre sur papier toutes ces idées... Il s'était même renseigné sur le prix de vente et voulait voir s'il pouvait négocier car la maison ne se vendait pas. On est passé de très nombreuses fois devant la maison. Je n'osais plus lui dire qu'il rêvait un peu. Et puis un jour nous avons appris que finalement quelqu'un l'avait acheté... On a un petit pincement au cœur mais je me remets bien facilement car je sais que nous n'avons que des rêves... Mais mon mari n'en fût que plus motivé pour nous "offrir" (selon ses termes) notre propre maison.

Il y a un immense terrain à vendre aussi qui nous fait gentiment de l’œil depuis quelques temps. Ce terrain nous fait pas mal fantasmer aussi... Celui là on pourrait l'occuper en gagnant au loto !!! On s'imagine quelle genre de maison on ferait construire, le nombre de pièce, ce qu'il y aurait dans le jardin, le portail d'entrée... l'espace qu'on laisserait pour éventuellement construire une ou deux autres maisons (oui oui il est immense le terrain) pour nos enfants si tel serait leur souhait. Les petits qui aiment écouter nos rêveries, nous disent aussi quel genre de chambre ils imaginent, mais surtout l'immense salle de jeux, et le trampoline et la balançoire dans le jardin (le nôtre étant beaucoup trop petit pour l'un ou l'autre, ou du moins on aurait plus du tout de place autour)...

Vous l'aurez compris nos promenades nous font doublement nous évader.

On rentre chez nous avec des idées et des envies plein la tête...

Il y a peu notre bailleur nous a proposé d'acheter le logement que nous occupons. Nous aurions été partant mais le prix était juste bien trop haut sachant que plus rien n'est conforme et qu'il y a donc des travaux à prévoir si on veut vivre l'esprit tranquille. Nous avons beaucoup embellit le logement que nous avons réccupérer complétement dévasté par les anciens locataires, mais le bailleur n'avait visiblement pas la même définition que nous pour un logement dégradé.

 

Bref, on rêvasse, on rêvasse.... Mais personne ne sait de quoi est fait demain alors peut-être qu'un jour...

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est super ces rêveries je trouve, vous êtes au moins au point sur ce que vous voulez dans votre future maison et savoir aussi les attentes de chacun. Ici nous avons cherché à la naissance de l'aîné à avoir notre propre maison, mais nous n'étions pas trop raccord sur nos désirs propres. Maintenant je me fais doucement à cette maison qui ne m'avait pourtant pas tapé dans l'oeil à l'époque. Patience patience, je suis sûre que vous allez trouvé LA maison :)
Répondre
C
Oui l'argent, c'est le "nerf de la guerre" <br /> Beaucoup de travaux en effet. Mais moi j'ai toujours rêvé d'une maison neuve, ou en tout cas moderne, en plain pied si possible. Là je me retrouve avec de la pierre, des poutres, du parquet massif... Rien de pratique dans tout ça; j'ai l'impression de ne pas pouvoir vivre. <br /> Mais ça tient du fait que je ne suis pas matérialiste aussi.
P
En fait il nous manque surtout l'argent pour acheter !!!<br /> Je me souviens de la période travaux dans ta maison.... Vous en avait fait quelque chose de joli au final quand même!
A
Je fais moi aussi partie des personnes qui rêvent d'avoir sa propre maison ! On voudrait nous aussi devenir propriétaires ! Espérons que ce soit pour bientôt, en attendant, rêvons !<br /> Des bisous<br /> Audrey<br /> https://pausecafeavecaudrey.fr
Répondre
P
Bienvenue au club alors !!
S
J'ai attendu d'avoir 42 ans avant de devenir propriétaire! donc tout est possible, il faut juste avoir la bonne opportunité au bon moment! je te le souhaite!<br /> bises<br /> <br /> silvia
Répondre
P
Tu es donc un exemple comme quoi certains rêves se réalisent un jour !!