Bilan post confinement

Publié le par Petite ombre

Je ne vais pas faire original aujourd'hui, je vais rester dans l'actualité....

Voilà une semaine que nous sommes sortis du confinement, mais comment a-t'on vécu cette période à la maison?

Je vous parlais dès les premiers jours, des difficultés de mise en route notamment pour l'école à la maison... Au bout de la seconde semaine, nous avions enfin un bon rythme et une organisation beaucoup mieux rodée. Dans l’ensemble tout s'est bien passé, hormis parfois mon fils aîné qui faisait sa tête de turc pour travailler. Devoir faire bosser les enfants a beaucoup occupé nos journées la semaine et du coup le temps paraissait moins long. Au début nous avions peur pour les week end et les vacances et tout compte fait ce ne fût pas trop désagréable non plus, nous n'avons pas eu de grosses sensations de frustration et d'ennui.

De plus, mon mari était à la maison avec nous, il devait simplement partir une heure ou deux quand il y avait une urgence au travail, et ce fût le cas trois ou quatre fois.

Nous avions donc une nouvelle organisation de nos journées à cinq, de nouvelles habitudes. Il y a bien eu une semaine où on ne se supportait plus aussi facilement, peu habitué à être H24 "enfermés" à cinq, mais très vite ce passage fut dissipé et au contraire nous avons savouré cette parenthèse dans la vie.... Nous avons pris du recul, nous étions tous en bonne santé et aucun de nos proches n'était non plus touché par ce virus, nous devions mesurer notre chance. De plus, mon mari était avec nous et nous avons alors rattrapé tout le temps perdu quand il était en déplacement, les enfants avaient leur papa et moi mon mari à chaque instant. L'épreuve du confinement nous l'avons vécu ensemble, à un an près nous aurions encore été séparé avec des conditions encore plus dures.

Nous avons bien respecté les consignes, nous ne sortions pas. Nous prenions l'air dans notre jardin, savourant la chance d'en avoir un... Les enfants ont pas mal joué avec leur papa, toutes mes jolies fleurs ont souffert des coups de ballons mais les rires en valaient la peine... Même bébé a pu courir et se dépenser dans le jardin, d'abord sur le vieux tricycle de son frère puis dans l'herbe à vouloir aussi jouer avec le ballon. Nous avons d'ailleurs de très jolies photos souvenirs, car nous prenions le temps pour tout, ce qui n'était pas forcément le cas avant cette situation.

Notre petit dernier a beaucoup évolué (il a 18 mois et demi maintenant) et mon mari était heureux de ne rien manquer de toutes ces nouvelles choses qu'il sait faire désormais. C'est notre bébé qui mettait tout le monde de bonne humeur avec sa bouille d'amour, ses sourires à tomber par terre et sa petite malice. Il marche aussi et donc il a pu parcourir en long et en large la maison, ce qui nous a fait pas mal de sport pour nous aussi, on ne peut pas lui faire confiance, il faut être toujours derrière lui.... Une crapule en titre, je persiste à dire qu'il fait toutes les bêtises que ses deux ainés n'ont jamais faites au même âge....

Nous sommes donc beaucoup restés à la maison, je suis juste allée une fois chez le pédiatre (piouf la sortie de l'année lol, limite je me suis demandée si je saurais encore conduire mdr) pour les vaccins de bébé et une fois aux courses (mon mari une autre fois aussi), mais face aux gens pas très disciplinés et aux rayons dévalisés sous nos yeux, nous avons fini par opter pour la solution du drive.... Nous n’avons jamais été adepte de cette manière de faire les courses. Nous avons du changer d'enseigne de magasin en plus. Pour ne pas citer Auchan, dont le drive est tout pourri, pas de grand choix, nous nous sommes tournés vers Leclerc et nous avons été agréablement surpris.  Certes certains produits étaient manquants (la croix et la bannière pour avoir de la farine, levure et sucre, nous n'avons plus eu l'occasion de faire du pain nous même ni de pâtisserie, alors qu'en plus mon mari a fêté son anniversaire en avril ) mais nous pouvions à nouveau faire nos achats à la semaine, sans croiser de monde et en plus en réduisant notre facture ( Bravo ironique à  Auchan d’avoir monté les prix durant cette crise !)

Nous n'avons remis le nez dehors que l'avant dernière semaine, avec prudence pour faire un petit tour de pâté de maison (on voyait trop de passage encore de personnes qui ne respectaient pas du tout les consignes). Cela nous a fait tout drôle, il a même fallu trainer notre fils ainé qui se complait à rester à la maison. Mais revoir un peu un bout de notre jolie ville nous a fait du bien, la nature change beaucoup en deux mois et sans que la main de l'homme ne soit venue y mettre son grain de sel. Par ailleurs nous avons ré appris à être plus attentif et à l'écoute de la faune et la flore.

Quand le temps n'était pas de la partie (surtout au début du confinement), nous avons réussi à apprécier tout de même le fait de rester à la maison. C'étaient des journées cocooning...  Pour ma part, j'ai bien repris la méditation, j'ai aussi beaucoup lu, j'ai eu le réflexe de faire un stock de livre deux jours avant le confinement (d'ailleurs l'envie me reprend de refaire des partages de fiche lecture ici avec vous). Le roman dans ma tête a bien avancé aussi. J'ai pu également recommencer à mettre à jour mes albums photos papiers, j'avais quatre ans de retard....  Nous avons également ressorti notre vieille console Wii pour la faire découvrir à nos enfants. Nous avons dépoussiéré cette bonne vieille balance Wii et nous avons donc pu faire un peu d'exercice tout en nous amusant. Les défis entre nous étaient mémorables.... Nous avions besoin de nous défouler un peu, le sommeil commençait à nous faire défaut, on tournait tous en rond en allant se coucher, même les enfants, sauf bébé (ouf, marcher et découvrir le monde de cette manière c'est fatiguant lol)

Le soir, quand les loulous étaient couchés nous avons tenté de dénicher de nouvelles séries à regarder sur Netflix que nous boudions depuis quelques temps. Nous en avons commencé plusieurs mais nous avons vite été lassé, rien ne nous captivait vraiment, même la nouvelle partie de Casa de Papel car nous trouvons qu'elle tire trop en longueur au final. Il n'y a que quelques semaines que nous avons enfin bien accroché à une série, The Resident ( même pas sur Netflix pour le coup lol, d'ailleurs grand pff pour les programmations télé, à part pour cette nouvelle série!!!). Nos soirées étaient alors basées sur de longues discussions, nous débordons d'idées pour des projets d'aménagements de notre maison.... Mon mari était juste frustré de ne pouvoir les commencer à cause de la fermeture des magasins de bricolages. Nous avons aussi beaucoup évoqué nos souvenirs, soirée nostalgie dans un monde qui n'était pas aussi bizarre qu'aujourd'hui. Nous avons également surtout profité de la présence l'un de l'autre, à rire bêtement entre nous par exemple, à nous rendre compte qu'on s'aime encore comme au premier jour et à être fiers ensemble de nos trois enfants.

Je n'ai par contre pas pu faire de grand nettoyage de printemps et d’ailleurs le ménage tout court est plus difficile à faire aussi correctement avec un mari et trois enfants dans les jambes et qui en mettent partout... J'ai appris à accepter un peu plus de désordre dans la limite du raisonnable car faut pas déconner non plus. On voit juste par où sont passés les enfants.... J'ai du accepter que la maison ne pouvait être rangée comme quand ils sont à l'école...

Et puis mon cher et tendre m'a beaucoup secondé quand même sans que je le demande, parfois je râlais même car moi je n'avais plus rien à faire... (l'un des effets confinement.... on a tellement de temps à occuper qu'on se bat pour remplir le lave vaisselle pour passer le temps mdr)

 

En conclusion, nous n'avons absolument pas mal vécu notre confinement, nous avons réussi à nous créer notre bulle et à en profiter. Il est vrai cependant que de ne pas voir certaines personnes de notre entourage fut un peu difficile, notamment mes parents que les petits réclamaient souvent, mais nous avons fait pas mal d'appel visios (d'ailleurs notre petit dernier adorait se voir et a eu de longues discussions avec mes parents alors qu'avec nous il ne veut pas parler mdr). Nous avons pu voir aussi qui avait de l'importance ou pas dans notre vie et pour qui nous en avions. Finalement, nous n'avons pas trop souffert de ce manque de contact social car avant tout ce bazar nous n'avions pas un agenda archi rempli et donc nous n'avons pas eu de grosses différences à subir pendant le confinement contrairement à d'autres.Nous avons aussi fait le choix de nous couper de toute source parlant du covid, on en pouvait plus d'en entendre parler en long, en large et en travers, comme si ce n'était pas encore trop anxiogène de vivre confiné, devenant parano avec toutes les infos et les intox.Nous nous sommes protégés avec notre bulle familiale à 5 et en s'accrochant à l'idée que nous pouvions enfin avoir du temps ensemble, tout ce temps perdu les autres années où mon mari n'était jamais à nos côtés à cause du travail.

Quand l'heure du déconfinement a sonné, nous avons eu une boule au ventre... Nous avons constaté que s'il avait fallu encore tenir quelques semaines (pas trop non plus hein) cela ne nous aurez pas affecté.

 

Et chez vous, ce confinement?

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Waouh, à lire ton billet, ça avait l'air idyllique :)<br /> Quelle chance d'avoir un jardin... Pour le ménage, chez nous, ce n'est pas en ordre même quand ils vont à l'école.
Répondre
P
Oula, pourtant ce ne fût pas idyllique on a eu des mauvais jours, mais si on fait le bilan, en fait on l'a pas trop mal vécu !! On mesure notre chance d'avoir un jardin, même s'il n'est pas très grand... On a vécu en appartement avant donc on comprend la galère pour ceux qui n'ont pas le jardin....
K
Le confinement ne m'a pas dérangé tellement, seul le fait de ne pouvoir voir mes enfants et petits enfants m'a contrarié. D’ailleurs c'est la première chose que nous avons fait au déconfinement, nous revoir. Maintenant, malgré de déconfinement nous vivons toujours un peu confiné quand même. On attend le 2 juin pour voir ou en est la France, et à ce moment là , si tout va bien nous essayerons de partir quelques jours en vacances.<br /> Je te souhaite une bonne journée. Bisous
Répondre
P
Nous aussi nous restons prudents mais par contre nous avons renoncé à nos quelques jours de vacances cet été.... Nous avons peur de nous retrouver dans la foule, nous ne nous sentons pas encore prêt, surtout avec bébé...
M
Bien vécu également dans l'ensemble, sans trop d'angoisses. Mais heureuse du déconfinement pour retrouver un après acceptable ... La prochaine étape pour moi sera celle où on pourra faire plus de 100Km pour revoir mes parents, grands-parents ...
Répondre
P
Ici le déconfinement on le ressent pas plus que ça, sauf quand on va en ballade à pied et qu'il ne faut plus penser à l'attestation..
S
Un petit coucou, je m'en vais rattraper tes articles, mais je passe te dire bonjour virtuellement!<br /> J'ai été confinée 1 mois et j'ai repris progressivement le travail, mon mari lui est toujours à la maison! Moi j'y étais bien, j'aurai bien continué encore un peu mais bon...<br /> Bises et à bientôt<br /> silvia
Répondre
P
Ah oui en effet, je comprends mieux pourquoi il n'est pas encore retourné travailler... Je suis contente de savoir que tout aille pour le mieux chez vous
S
Mon mari est cuisinier en service événementiel, donc il reprendra pas de suite, même avec l'ouverture des restaurants, eux c'est que minimum 300-400 personnes donc... <br /> Sinon oui nous allons tous bien, les enfants ont repris l'école et on croise les doigts tout va bien!<br /> bises
P
Ahhhh te voilà, je me demandais pourquoi je ne te voyais plus par ici, par les temps qui courent j'avais peur d'une mauvaise nouvelle.... j'espère que vous avez réussi à échapper à ce sale virus! Comment ça se fait que ton mari n'a pas encore repris? Il travaille dans quoi? Le mien est reparti sur le front lol, et il doit quasi rattraper tout le retard donc il travaille comme un dingue... et plus les mêmes horaires qu'avant.
M
Nous avons également bien vécu notre confinement ! Les journées sont rythmées par les enfants mais j'ai pris ça comme une dernière chance qui s'offrait à moi avant la reprise de mon travail en septembre. Je sais déjà que ces beaux moments en famille vont énormément me manquer...et ça y est, cette fois-ci je serai partie jusqu'à la retraite...snif !<br /> Bonne journée !!!
Répondre
P
Oulala, en effet vu comme ça... Profites donc bien à fond! Cela veut dire que tu t'arrêtes à trois enfants lol... Tu fais quoi comme travail? A temps complet, ça va vraiment beaucoup vous chambouler du coup? <br /> Moi pas de reprise, c'est une décision prise avec mon époux...
J
ici aussi le confinement n'a pas été trop difficile à vivre, lors des promenades proches de la maison, nous avons même découvert des endroits sympas. Ce qui nous a manqué c'est surtout les enfants et les petits enfants......
Répondre
P
En effet, le point négatif c'est l'absence des proches...
A
Coucou<br /> Et bien ici tout pareil (mis à part qu'on est que 2 à la maison) mais on a bien vécu ce confinement, c'est plutôt le déconfinement qui nous stresse...c'est bien trop tôt !<br /> Des bisous<br /> Audrey<br /> https://pausecafeavecaudrey.fr
Répondre
P
Nous restons septique aussi avec le déconfinement.... Nous continuons en fait à vivre un peu confiné.... On attend de voir comment tout cela se déroule.