Et cinq ans après ...

Publié le par Petite ombre

Parfois, il m'arrive de relire quelques billets de mon propre blog, de remonter le temps puisque cela fait quelques années déjà que je l'ai ouvert... Dernièrement je me suis laissée aller à cette envie et je suis tombée sur un article qui m'a donné envie de créer celui d'aujourd'hui.

A l'époque, je participais beaucoup au projet d'Agoaye ,qu'elle avait intitulé 53 billets en 2015. Elle nous proposait un thème chaque semaine et celui que j'ai retrouvé était l'un des thèmes du mois d'octobre. Je vous conseille de cliquer ici pour aller y jeter un œil si vous voulez comprendre la suite de mon billet d'aujourd'hui.

En effet, début octobre 2015, le thème était tout simplement intitulé "dans cinq ans". je m'étais alors lancée dans ce que je voyais bien de ma vie dans cinq ans, et voilà que ces cinq années sont passées.

J'aimerais alors faire un petit bilan pour partager avec vous si ce que je voyais est plus ou moins arrivé ou pas...

Déjà pour commencer, on voit la jolie quiche en maths que j'étais (et que je suis toujours en fait, les maths et moi on a jamais été copains... j'ai toujours eu horreur de ça, surtout à partir du collège), puisque j'écrivais ceci:

Dans cinq ans, soit en octobre 2020, je me rapprocherais de mes .... (petit calcul sur les doigts, quiche en maths un jour, quiche en maths toujours) 34 ans.

Je me suis ratée d'une année car en fait je n'approche pas de mes 34 ans, je les ai déjà depuis janvier et donc ce sont mes 35 ans qui se profilent bientôt... Je ne voulais peut être pas me vieillir trop vite.

J'enchainais ensuite en parlant de mes enfants:

Mes enfants seront plus grands! Waw la vache, mon fils ira sur ses 10 ans et sa sœur aura depuis peu 8 ans.... Rien que là, cinq ans plus tard je prends un coup de vieux avec un gamin de 10 ans!!!!

Je confirme, je me suis pris une petite gifle avec mon aîné qui a tellement grandi, d'ailleurs j'en parlais la semaine dernière dans mon dernier billet.

Ensuite, j'évoquais un peu mon époux:

Mon mari aura dépassé la quarantaine depuis quelques années et je crois que j'arrêterais de le taquiner avec cela comme aujourd'hui.

En effet, je ne l'embête plus avec son changement de dizaines, je ne me souviens même plus que je le taquinais d’ailleurs à ce sujet... En tout cas, je lui avais préparé une grosse fête surprise pour ses 40ans,qui fût très réussie et que vous avez pu suivre sur mon blog.

Je poursuivais ensuite un peu sur moi même:

J'aimerais avoir enfin trouvé la paix intérieure avec mes démons et mon handicap. J'aimerais même avoir oublier cette période de 2015 où je me suis retrouvée si bas dans ce gouffre...

Bon... La paix intérieure je ne l'ai pas vraiment entièrement mais j'ai bien évolué dans ce sens... J'ai remonté la pente peu à peu, je vais beaucoup mieux, même si parfois il m'arrive de glisser un peu.... J'ai des cartes en mains maintenant pour me reprendre grâce à la psychologue que je n'ai pas revu depuis un an maintenant, mais qui m'a suivi un bon moment.

J'aimerais avoir la sagesse que je n'ai pas! Moins me prendre la tête et arrêter de me poser milles questions et laisser les choses venir d'elles-même. Ne plus angoisser pour rien, être beaucoup plus calme...

La sagesse ne semble pas faire partie de moi cinq après non plus... Mon cerveau turbine toujours à plein régime sur certains sujets, certaines choses qui me dépassent  (je prends trop à coeur certaines choses apparemment et je ne me fais toujours pas à l'idée que tout le monde ne prend pas de recul et peut ne pas avoir une once de bienveillance quelque part en lui) et j'ai du mal à me dire "laisse ça de côté concentre toi sur autre chose", mais il faut tout de même souligner le fait que j'ai réussi quand même à lâcher prise pour certaines choses. C'est donc un bilan à demi teinte de ce côté là...

Je me projetais ensuite sur l'immobilier...:

Dans cinq ans, je nous vois toujours dans notre maison actuelle, à moins qu'une méga opportunité nous soit tombé sur le coin du nez où que le Dieu de la fortune nous a touché et permis d'acheter notre propre maison.

Nous n'avons pas gagné au loto, même si on y joue toutes les semaines (pas de grosses sommes en tout cas lol).. Mais il y a un beau et grand terrain dans notre ville qui nous fait gentiment de l’œil si un jour nous finissons tout de même par décrocher le jackpot... C'est beau de rêver n'est ce pas?

Nous sommes toujours dans la même maison. Mon époux a continué à l'améliorer pour nous la rendre plus accueillante et fonctionnelle... (dernièrement c'est le jardin qui s'est refait une beauté d'ailleurs)Nous avons encore quelques petits projets de travaux à réaliser... Nous avons même eu l'envie de finalement vouloir la racheter à notre propriétaire. Mais avec cette année pourrie de 2020, nous ne pouvons pas nous lancer, mais nous ne perdons pas espoir, un jour nous rêvons donc d'en devenir les propriétaires et non plus les locataires. Nous en prenons bien soin contrairement à ceux qui y vivaient avant nous.

Cette semaine, nous avons néanmoins visité une nouvelle maison qui nous a été attribué... 8 ans que nous avions lancé les demandes... J'avoue que suite à cette visite nous étions un peu dans le doute... Finalement nous avons refusé, nous ne partirons que si nous avons un gros coup de cœur... Surtout que nous voulons acheter notre maison actuelle, cela serait dommage de la lâcher ainsi.Nous sommes vraiment très bien placé par rapport à la ville elle même, tout est très proche de chez nous, école, commerce, loisirs... sans pour autant être dans le centre même de la ville et donc dans un quartier assez calme tout de même malgré des voisins peu chaleureux. Quand on voit les autres maisons de notre commune, on se dit qu'en fait nous avons beaucoup de chance. Le nouveau logement qu'on nous proposait avait certes 4 chambres (le grand luxe, chacun de nos loulous aurait eu sa propre chambre) très grandes de surcroit, mais elle est très mal située, à l'orée de la sortie de la ville, loin de tout... Les enfants ont fait part aussi de leur avis, ça compte quand même un peu dans notre décision, ils aimaient beaucoup le logement (surtout les chambres lol) mais ne voulaient pas changer d'école et devoir faire des kilomètres pour se rendre au collège plus tard (qui est quasiment derrière notre logement actuel). Bref, pas de déménagement en vue, on est bien où l'on est, si coup de cœur un jour il y aura alors il en sera ainsi, mais nous nous projetons vraiment pour continuer de longues années dans notre logement actuel.

Pour en revenir à ce que je prévoyais en 2015, j'évoquais un autre sujet:

Dans ce futur pas si loin mais pas si proche non plus, peut-être qu'un nouvel enfant aura agrandi notre famille mais dans ce cas il ne serait pas bien vieux....Je n'en sais rien en fait...

A l'époque j'envisageais donc peut être d'avoir un autre enfant, mais sans vraiment être sûre... Et bien la famille s'est bel et bien agrandie avec l'arrivée d'un autre petit garçon... En 2018 je vous annonçais ma grossesse surprise en début d'année, puis la naissance de mon fils en octobre. Nous sommes donc une jolie famille de cinq personnes et en sommes très heureux... On avait envisagé un temps d'être encore plus nombreux mais finalement nous ne nous sommes pas lancés...

J'avais fini mon billet de 2015 par une petite note d'espoir:

Je souhaite surtout que dans cinq ans, mes enfants soient toujours heureux, que toute ma famille proche se porte bien et que la vie sourit à tous !!! Et pourquoi pas retrouver celui que j'ai perdu, celui qui a brisé mon cœur de sœur, peut-être aura-t'il ouvert les yeux et peut-être aurais-je osé pardonner....

Je pense pouvoir affirmer que mes enfants sont heureux, en tant que parents nous le sommes en tout cas... Nous sommes un petit cocon, je suis fière de ma bulle, je savoure ces moments que nous offre la vie d'être ensemble, dans les rires comme dans les cris, c'est ça d'avoir des enfants... lol. Ma famille proche se porte bien, et comme c'est si précieux en cette année de pandémie qu'on aurait jamais imaginé à l'époque... Quant à l'imbécile qui m'a fait du mal, il est resté un imbécile et le pardon hypothétique s'affaiblit peu à peu...

 

C'était donc le petit bilan de cette vision future qui est mon présent aujourd'hui. On peut dire que j’avais plus ou moins bien vu à l'époque... Et dans cinq ans, qu'est ce que je projette? Réponse dans un autre billet sans doute!

J'aimerais beaucoup pouvoir refaire parti d'un projet, Agoaye a malheureusement arrêté à mon grand regret.. J'aimais beaucoup aussi ses rubriques "projet d’écriture" comme "Comment ça commence" où elle lançait une phrase d'amorce et nous devions continuer l'écrit et laisser libre cours à notre imagination.... Un petit exemple de ce que je pouvais réaliser en cliquant ici pour les curieux.

C'était assez sympa et donnait même souvent des idées de billets quand j'étais en panne d'inspiration...Nous pouvions aussi être mis à l'honneur par Agoaye et donc attirer de nouveaux lecteurs, cela faisait un peu de pub en quelque sorte pour son blog mais le nôtre aussi. J'avais été seélectionné quelques fois pour mes écrits. Si vous avez des adresses à me donner qui proposent ce genre d’activité, je suis preneuse... Surtout que de nouveaux projets verront peut être le jour avec le début de l'année prochaine... J'étais même partante pour faire un partenariat avec une autre blogueuse (ou bloggeur) pour lancer notre propre projet... Mais seule je ne pense pas me lancer, je ne suis pas assez visible sur la toile pour attirer des participants....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je trouve l'idée effectivement chouette, c'est un exercice d'écriture très intéressant ! Surtout quand on a l'occasion de le relire 5 ans plus tard !!! Finalement, beaucoup de tes projets se sont concrétisés et c'est chouette ! :) Puis concrètement, tu as toujours 34 ans, aucun loupé de ce côté là à mes yeux ! ;) <br /> Tu n'avais pas vu venir le covid apparemment, ah ah ! Cette foutue pandémie nous a tous pris par surprise, espérons que dans 5 ans, ce sera derrière nous !
Répondre
P
J'avais écrit que j'allais avoir 34 ans... alors que je les ai depuis 11 mois maintenant lol.... <br /> Sinon il est clair que je n'ai pas vu venir le covid, qui aurait imaginé un truc pareil à part dans un livre? Comme toi j'espère que dans cinq ans et même bien avant cela sera de l'histoire ancienne...