A la lumière de nos jours

Publié le par Petite ombre

Les vacances prennent fin ce soir, le blog arrête donc sa pause estivale aussi. J'essaye de revenir en pleine forme et pleine d'idée pour écrire ici, et d'essayer d'avoir un petit rythme de publication.

Je recommence en douceur avec une rubrique lecture.... Cet été j'ai eu la chance de pouvoir lire pas mal de romans comme cela ne m'était plus arrivé depuis longtemps....

Ce jour, je viens donc vous mettre en lumière (jeu de mots sans le vouloir lol) mon coup de coeur de l'été qui est le roman de Clarisse Sabard:" A la lumière de nos jours"

Voici le résumé:

2013. Après de longues années d'absence, Julia débarque dans sa famille paternelle, en plein coeur de la Touraine. Fraîchement renvoyée du célèbre concours de pâtisserie pour lequel elle travaillait, dévastée par le récent décès de sa mère, la jeune femme est complètement perdue. Mais les dernières volontés de sa mère sont claires : Julia doit renouer avec son père, retrouver ses proches et partir en quête de son héritage. Accueillie à bras ouverts par sa grand-mère Suzette, qui rêve de la voir reprendre la pâtisserie familiale, la jeune femme se retrouve rapidement plongée au coeur de l'histoire des trois générations de femmes qui l'ont précédée. Des faubourgs parisiens des années 1920 en passant par les heures les plus sombres de l'Occupation, les secrets d'une famille, mais aussi de tout un village, éclatent l'un après l'autre. Et c'est peut-être à ce prix, une fois les blessures du passé guéries, que Julia pourra avancer dans la lumière. CLARISSE SIGNE ICI SON MEILLEUR ROMAN, LE PLUS BEAU, LE PLUS DUR, LE PLUS REALISTE, LE PLUS PROFOND ET, SURTOUT, LE PLUS LUMINEUX.

 

Mon avis:

Je ne peux qu'affirmer les dernières phrases du résumé... J'ai été littéralement plongée dans l'intrigue et j'ai aimé voyagé entre les époques, d'abord celle de Julia en 2013 qui nous permet de remonter à la fin de la première guerre mondiale avec Eugénie, son arrière grand mère puis ensuite dans la seconde guerre mondiale avec Suzette, la fille d'Eugénie.

On passe agréablement d'une période à une autre, même si j'avais une préférence pour celle du passé, je suis toujours fascinée par ce temps qui n'est pas si lointain que nos grands parents ont connu....

Je me suis attachée aux trois personnages féminins, même aux secondaires.... L'écriture est fluide, malgré quelques fautes d'impression par ci par là, on a une multitude de protagonistes mais qui sont amenés en douceur du fait qu'on ne soit pas perdu d'un seul coup. Les chapitres peuvent parfois être un peu long mais ils sont scindés en plusieurs blocs (c'est sympa quand on doit s'arrêter de lire).

Que dire de plus? J'avais du mal à lâcher mon livre, jusqu’au bout j'ai aimé suivre cette histoire, j'étais même triste de tous les quitter à la fin, j'aurais voulu en savoir encore et encore, le destin des trois femmes est passionnant! J'ai juste un peu été irrité par la lettre de la mère de Julia, un peu longue à mon goût et qui ne m'a clairement pas donnée envie de la lire sérieusement.... C'est pourtant le point de départ qu'à voulu donner l'auteur, elle y fait allusion plusieurs fois aussi dans le roman, mais c'est vraiment quand on démarre avec le chapitre d'Eugénie qu'on est happé par l’intrigue, c'est personnellement à partir de là que j'ai vraiment accroché!

J'ai essayé de vouloir percer certains mystères moi même, mais j'ai eu de jolies surprises et des rebondissements jusqu'à la fin...

J'ai souri plusieurs fois aussi aux allusions de la pâtisserie, pour une fois qu'un thème me parle bien... Cela m'a d'ailleurs donné envie de reprendre sérieusement.

 

Bref, si vous voulez passer un agréable moment entre présent et passé, ce livre vous attend, je le recommande chaudement! Je vais même de ce pas, réservé un autre livre de cet auteur que j'apprécie donc beaucoup !

 

Et vous, votre coup de cœur en lecture cet été? C'était quoi ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Tu me donnes envie de lire ce livre, mais j'ai tellement de livre en réserve que je vais attendre un peu avant de l'acheter. Moi cette été j'ai lu, entre autre, "ne lâche pas ma main" de Michel Bussi qui m'a beaucoup plu.<br /> Et oui la rentrée est là, la vie va doucement reprendre son cours. Ca va bientôt être le moment pour moi de mettre mon blog en pause et de partir quelques jours en vacances en espérant que le temps ne sera pas trop moche !
Répondre
P
Ma mère lit beaucoup aussi cet auteur, j'ai noté quelques uns des ses ouvrages dans ma liste de livres à lire... <br /> Tu es surement déjà partie en vacances mais je te souhaite qu'elles soient jolies !!