Un démarrage difficile

Publié le par Petite ombre

Mi septembre est déjà là, et depuis ce fameux 2 septembre, mon petit dernier a fait 4 jours d'école et depuis il n'y a pas remis les pieds. Non pas que cela soit notre choix mais sa santé a en a voulu autrement.

Quatre petits jours après son entrée, je le récupère un jeudi avec des petits yeux. J'ai de suite compris qu'il était malade. Le thermomètre affichait déjà 40 de fièvre.

Diagnostic: angine.

Sauf que le dimanche cela n'allait toujours pas et la fièvre toujours bien haute malgré l'antibio prescrit d'office cette fois-ci. Petit tour aux urgences. En temps normal il se remet assez vite d'une angine.

Rien à signaler de plus là bas, juste de le garder à la maison encore un peu, et surtout le faire boire sucré car son taux de cétone commence à monter.

Deux jours plus tard, toujours dans le même état. Second antibio prescrit, dosé un peu plus fort. Mais rien n'y fait. 6 jours d'antibio et mon petit ne va toujours pas bien.

Le médecin décide de lancer des analyses. Rien dans l'analyse des urines. Prise de sang.... Bien sûr c'est la galère ses veines sont aussi fines qu'un cheveu. Trois tentatives plus tard, un petit gars bien courageux, une maman au bord du malaise pour lui, le sang arrive enfin dans les tubes. Pour annoncer qu'il n'y a rien de grave.

Soulagement mais l’inquiétude reste là.... Alors que la plupart de ses camarades de classe sont sur les bancs de l'école, certains ayant été malades aussi et déjà de retour, mon fils reste dans un état fébrile.

J'ai mon cœur de maman qui saigne de le voir pleurer en disant "Aie aie" mais ne sachant pas exactement où il a vraiment mal. Il est fatigué et surtout ne tient pas sur ses jambes.

Si lundi il ne va toujours pas mieux, de nouvelles analyses seront à faire, je suis à bout que le sort s'acharne sur mon petit, comme s'il n'avait déjà pas assez eu de soucis la première année de sa vie.

En discutant avec ma mère elle se souvient alors que mon propre frère était constamment malade aussi et faisait des maladies en tout genre, ce qui lui a fait penser que mon fils avait des symptômes en commun. Elle me parle de mononucléose: une angine qui ne guerri pas, de la fièvre au delà de 4 jours, pas de force dans les jambes....  J'en discute avec mon médecin qui annonce que c'est une piste non négligeable et qu'on devra confirmer ou pas avec une nouvelle prise de sang si lundi il est toujours dans le même état. Cela ou un rhume de hanche. Apparemment mon frère l'aurait fait aussi étant petit.... Mon fils suit t'il le chemin de son oncle?

Je ne suis donc pas bien, je n'aime pas voir mon fils dans cet état, j'ai l'impression de faire un retour en arrière quand, à peine né on cherchait ce qui n'allait pas. Devoir lui infliger des examens à répétions ça me crève le cœur.

J'ai eu droit, aux urgences,  la phrase habituelle: "mais dic donc il n'est pas très gros ce petit garçon". Et de répéter encore son passif médical.

S'ajoute à cela qu'après avoir consulté un podologue à la demande du médecin, il aurait peut être à nouveau des séances de kiné qui se profileront à l'horizon si elle ne constate aucune amélioration dans trois mois. D'après elle, l'os de sa jambe aurait grandit plus vite que son muscle ce qui expliquerait sa démarche inhabituelle depuis quelques temps.

Je vous jure, j'ai la tête entre mes deux mains et le souffle court.... Je peste, pourquoi toujours lui, oui il y a plus grave dans la vie, mais la galère, il l'a connu à peine né.... On pensait qu'enfin il pourrait grandir avec plus de douceur... Tout ce qu'on m'annonce ces derniers jours m'étouffe. J'essaye de relativiser le plus possible.... On va faire comme avant: un jour après l'autre. Je me détendrais un peu plus quand je verrais un sourire franc sur le visage de mon petit.

J'espère que sa première année de maternelle ne sera pas trop chaotique. Je ne sais pas quand il pourra y retourner, mais je sais que cela sera difficile après une longue coupure....

En attendant j'ai donc mon tout petit avec moi, comme avant, j’ai même l'impression que nous ne sommes pas dans l'année de ses 3 ans  et qu'il a l'obligation scolaire....

 

Et chez vous, déjà des microbes de rentrée?

 

Ps; et voilà pourquoi je ne tiens déjà pas mon rythme de publication que je m'étais fixée début septembre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je lis avec du retard ton blog... comment dire que je me sens débordée... ;)<br /> comment va ton petit père ? Maintenant ce sont les vacances, alors j'espère qu'il arrivera à reprendre des forces pour pouvoir suivre sereinement sa scolarité.
Répondre
P
Les vacances lui ont fait du bien, même s'il a eu des rdv à l'hopital entre temps.... Il doit voir un neurologue demain et un orl fin novembre... Le pédiatre cherche ce qui ne va pas, des analyses de sang plus poussées ont été faites, on attend les résultats, on m'a dit que cela prendrait plusieurs semaines.... Le doc pourra alors mieux orienter son diagnostic... J'espère juste qu'avec la reprise, les microbes ne vont pas à nouveau fragiliser mon petit gars!
E
Comment va-t-il depuis la publication de l'article ?
Répondre
P
Il y a des jours avec et des jours sans.... J'ai un abonnement chez le toubib c'est affolant d'être autant malade.... Merci au covid avec les confinements le manque de contact... un vrai désastre pour les défenses immunitaires des touts jeunes
V
Et bien j'ai lu les messages précédents et j'imagine ton angoisse pour l'école et la santé de ton petit bout ! <br /> C'est assez horrible cette phrase : " la catastrophe ! " ce n'est pas comme ça qu'on rassure les parents et les enfants, zut ! Pour avoir fait des dizaines de rentrées avec des petits, les pleurs n'étaient pas rares et pouvaient durer plusieurs semaines pour certains mais juste à la séparation d'avec les parents, en général, l'enfant quelques minutes plus tard se sent mieux et part jouer avec les copains. <br /> Pour ce qui est des microbes, il y en a déja dans ma classe, j'ai eu deux malades avec de la fièvre et vomissement. L'un des deux est resté chez lui le vendredi, par contre l'autre enfant qui avait 39,7°c et qui avait vomi est revenu dès le lendemain, c'est mon plus dur élève ! :( Il y a des parents qui ne font pas de sentiments. <br /> J'espère que ton petit va mieux !
Répondre
P
Merci, tes mots me rassurent.<br /> Mon petit n'a pas encore réussi à faire une semaine entière d'école... il retombe malade entre deux.... Il déguste! Au final il semblerait que ce soit un virus inconnu qui l'a rendu aussi malade la première fois.<br /> Vous acceptez l'enfant même si la veille il a été fort malade? Mais c'est quoi ces parents, ils s'en débarrassent, ça donne l'impression! Courage à toi cette année avec ton "terrible".
S
Coucou,<br /> j'espère que ça va mieux maintenant... ici avec 2 grands enfants, pas trop de souci de microbes, et je touche du bois, même petits, ils ont pas été souvent malades...<br /> Je te fais de gros bisous et t'envoie une cargaison de courage!<br /> <br /> silvia
Répondre
P
Alalala en ce moment j'ai envie d'un petit bond dans le temps pour qu'il soit plus grand et résistant... Mes aînés n'étaient pas aussi malades que ma dernière crevette. Il est pas encore en forme si c'est la mononucléose le médecin m'a annoncé qu'il serait fatigué et chiant encore plusieurs semaines.... Et j'ai à mon tour mal à la gorge lol, les microbes veulent pas partir.grr. Bonne semaine à toi et ta famille!
K
Bon courage à toi et à ton tout petit. J'espère qu'il va vite aller mieux !<br /> Je te souhaite un bon dimanche. Bises
Répondre
P
Un jour après l'autre, on ne sait pas comment le prendre autrement.... Le monde médical s'en fou! Il est retourné ce matin à l'école, j'espère que ce n'est pas trop dur pour lui.
L
Ohlala, j'avais manqué l'article sur la rentrée, pauvre petit chat! C'est si dur de les laisser dans cet état!<br /> Et maintenant la maladie!!<br /> J'espère que vous trouverez vite ce qu'il a et qu'il ira mieux.<br /> Des bises de soutien et de courage!!!
Répondre
P
Les médecins sont restés évasifs, je sens qu'on me prend pour une hypocondriaque pour mon fils.... Soit virus soit mononucléose, mais comme je les embête hein.... Mon petit chat reste très fatigué, c'est un enfer à la maison et retour à l'école dans les pleurs et la morve....