Je ne suis plus l'élève

Publié le par Petite ombre

Cette année, mon fils aîné a fait sa première rentrée au collège.... Méga claque pour nous, ses parents, et surtout moi, car si je regarde derrière moi, le collège ne me paraît pas si loin que cela pour moi. D'ailleurs je vous confiais récemment que c'est en cinquième que j'ai eu mon premier vrai coup de foudre.... C'est comme si c'était hier encore.... Les souvenirs sont encore bien frais dans ma mémoire.

Le collège, des années pas forcément faciles pour moi, la fille qui était déjà une petite ombre, enfin un peu enrobée par rapport à la norme et à toutes les autres filles tellement plus jolies que moi à l'époque. J'étais mal dans ma peau et n'avait pas des copines très sympas dans le fond, combien de moqueries ai-je subi ! Mais ce que j'ai retenu c'est surtout mon petit cœur qui faisait de grands boums pour un garçon populaire.... et les deux années où j'étais dans la classe option "vidéo", une jolie expérience.

Et voilà que mon fils, mon premier né (où est passé mon bébé?) y met les pieds tous les jours, ce même collège qui m'a vu passé et son papa aussi 10 ans encore avant moi.... Ce bon vieux collège de notre petite ville.

Source image: https://www.valdanast.fr/les-colleges/

Il n'a pas pris une ride.... De l'extérieur en tout cas, depuis que j'ai quitté les bancs de ces classes du secondaire, je suis passée un nombre incalculable de fois devant ce bahut, il fait partie de mon décor quotidien. D'ailleurs, aujourd’hui, nous habitons juste tout près, mon fils n'a qu'à traverser la route pour s'y rendre (moi à son âge je faisais un peu plus de chemin...).

Le jour de la rentrée je n'ai pu accéder qu'à l'une des cours extérieurs pour accompagner mon fils un peu anxieux de se retrouver dans un bâtiment aussi grand, de ce qu'il pouvait déjà en voir depuis l'extérieur. Finalement il s'est très bien acclimaté, mieux que moi à son âge et il dit qu'il adore le collège , "c'est vachement mieux que la primaire", dit celui qui a un emploi du temps qui m'aurait rendu jalouse....

Et puis, la semaine dernière a eu lieu la première réunion parents profs. J'ai été surprise qu'elle vienne aussi rapidement... Bien sûr j'avais des souvenirs de ces soirées où ma mère y allait, faisait la queue pendant des heures pour parler aux profs qui disaient toujours la même chose "très bonne élève, rien à redire sur le travail et le comportement, elle devrait juste être moins timide et participer davantage", chose que j'ai fini par faire en classe vidéo avec quelques uns de mes profs dont celle de français qui me motivait beaucoup. Je vous parlais brièvement d'elle dans un billet....

Cette fois-ci j'y étais de nouveau mais en tant que parent.... Et avec cette histoire de Covid, plus de queue interminable, tout fonctionnait par planning, c'est vachement mieux, et je n'y ai pas passé la soirée.

J'ai du demander à mon fils de me guider un peu, bien que je me souvenais des lieux, j'étais un peu rouillée concernant le numéro des classes. J'ai redécouvert un endroit que j'ai côtoyé pendant 4 ans de ma vie. Alors que l'extérieur n'a pas changé, l'intérieur a pris un petit coup de jeune tout de même.... Beaucoup plus de couleur, cela m'a un peu dérouté, j'étais à la fois au même endroit que mes souvenirs mais dans un autre aussi. J'ai remis les pieds dans la salle d'histoire géographie où je suis tombée amoureuse... Les peintures aux murs sont plus gaies et le mobilier est récent, mais c'était bien cette salle.... Mon fils y étudie dorénavant. J'ai été frappé par la taille de la pièce, ainsi que du collège dans son intégralité. Avec mes yeux de collégienne je voyais cela beaucoup plus grand.... En tant qu'adulte j'ai été frappé par le fait qu'en fait ce sont de toutes petites salles.... Comme quoi, selon l'âge on ne perçoit pas son environnement de la même manière.

J'ai découvert les nouveaux professeurs, jeunes et dynamiques, surtout le prof de maths qui sort du berceau, le pauvre il était un peu rouge comme une tomate sous son masque... Mon fils a franchement un bon panel de profs. J'ai juste retrouvé mon prof de sport de l'époque, qui ne m'a pas reconnu... j'ai rien dit non plus... J'ai pas mal changé, surtout pas mal de kilos en moins.  J'aurais aimé avoir l'équipe enseignante que mon fils a cette année. A part la prof d'anglais, ceux que j'ai pu voir m'ont presque donné envie de retourner au collège.

Je suis retournée dans MON collège mais pour accompagner mon fils... en tant que maman.... J'étais loin d'imaginer cela il y a 20 ans.... Les souvenirs affleunt donc en pagaille.... Oui le temps passe vite!

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
La différence de perception des dimensions, ça l'a fait aussi à ma sœur. Quand elle étudiait la langue des signes elle a fait une journée de visite guidée du collège avec une interprète pendant son stage et elle s'est retrouvée dans un tout petit collège x)
Répondre
P
C'est déstabilisant sur le coup lol, on se sent plus vieux mdr, même si on a l’impression que c'était hier!
L
Moi aussi :)
tout pareil : mon grand est entré en 6e cette année, et dans mon collège :)
Pour la réunion parent-prof, ça sera sûrement fin novembre. J'attends. L'administration n'est pas tellement efficace ici, je suis déçue déçue déçue. La vie scolaire aussi me déçoit (plusieurs cas de débordements par des "grands" vis-à-vis des 6e).
Alors ici le grand n'aime pas le collège, être parmi les petits de la cour, partir toute la journée, l'indifférence des profs face aux difficultés de compréhension, la pression sociale (se tenir pour pas avoir la honte par exemple), la permanence (parce qu'il y a beaucoup de profs absents et un emploi du temps en gruyère)...
Je suis ravie de lire que ton grand ait passé cette étape si facilement ! Qu'il s'épanouisse est l'essentiel !
Répondre
P
Le mien c'est surement plus facile car il a un super emploi du temps et il va rarement en permanence, les profs sont jeunes et dynamiques, il a de quoi partir serein au collège. J'espère que ça va aller mieux pour ton grand! Et le reste de la petite famille, ça pousse aussi?
K
Mes enfants gardent un bon souvenirs du collège et un encore bien meilleur du lycée. Puis ça a été la fac pour eux et la liberté puisqu'ils ont du avoir un petit appartement à eux. Je leur ai toujours fait confiance et je n'ai jamais eu à le regretter. Maintenant ils sont adultes tous les 3 et je garde un bons souvenir de ces années là ! J'espère qu'il en sera de même pour toi et tes enfants. C'est juste le temps qui passe trop vite !!!
Je te souhaite une bonne journée. Bisous
Répondre
P
C'est super d'avoir de bons souvenirs! C'est ce que je souhaite pour les miens aussi !Bonne journée à toi aussi
V
ça doit faire drôle en effet de se retrouver dans son collège en tant que parent ! moi, aucune chance que ça ait pu m'arriver, quelques années après avoir quitté mon collège, il fût rasé et reconstruit en mieux sur le terrain vague qui nous servait de terrain de sport ! Mais je me souviens quand même que ça me faisait drôle d'aller aux réunions parents/profs. et, on m'a toujours demandé pourquoi j'allais aux réunions parents/profs de mon fils puisqu’il était excellent et bien j'y allais justement pour entendre les compliments ! hi !hi ! ça me faisait du bien après sa sœur ! Elle, ce n'était pas pareil, elle n'a jamais eu envie de travailler à l'école ! Alors il n'y avait pas souvent d'éloges ! Mais, elle s'est bien rattrapée depuis ! Et je suis fière d'elle ! ;)
Et oui, le temps passe vraiment bien trop vite !
Répondre
P
Bien que j'étais bonne élève et que ma mère n'a jamais mis le nez dans mes devoirs, totale confiance en moi, elle allait quand même comme toi, aux réunions, chose que moi enfant j'appréciais, une marque d'attention, on ne doit pas toujours pointer que le mauvais chez un enfant. Bien que mon fils soit très bon élève, j'y vais aussi, même si lui il a quand même le comportement à rectifier, mais comme tu dis cela fait plaisir d'entendre que son enfant est très bon dans son travail, petite fierté maternelle....