Témoignage

Publié le par Petite ombre

Je vous disais dans mon dernier billet, que nous étions touchés par des deuils et le dernier fût celui qui m'a le plus touché. La semaine dernière fût assez rude, j'avais beaucoup de peine pour moi mais surtout pour mon papa, ma tante et mes cousins. J'ai su être forte lors de la veillée, mais j'ai craqué à l'enterrement duquel je suis rentrée complétement rincée et fatiguée par le chagrin.

J'ai eu pas mal de souvenirs qui ont refait surface et qui font prendre conscience comme le temps passe mais aussi que je garde de bons souvenirs du passé avec ma famille.

Je n'avais jamais eu, avant, mes cousins et ma tante dans mes bras.... Que dire, que faire, quand ils pleurent contre ton épaule ? J'avais mal, si mal pour eux.... Et mon papa, qui a tant pleuré aussi son frère..... Se dire qu'on ne le verra plus jamais. Le jour sa mort, sans savoir que c'était le dernier, je lui avais envoyé un message pour qu'on trouve une date pour se voir.... Je n'aurais jamais de réponse.

Heureusement on a pu lui faire nos adieux. Il avait l'air de dormir.... Qu'il repose en paix. Les liens de notre famille ont été resserré dans cette épreuve et on a littéralement reçu l'amour des nôtres tout autant que le chagrin.

Aujourd'hui, j'aimerais partagé cependant, un témoignage car nous avons bien failli ne pas pouvoir enterrer dignement mon oncle, ni lui adresser nos derniers honneurs comme il se devait.

Parce que nous sommes écœurés par ce qui s'est passé à l’hôpital, je vous laisse découvrir les mots de ma cousine qui veut que cela soit partagé un maximum afin que cela n'arrive plus...

 

Les aspects méconnus du covid, n'en soyez pas victimes...
 
Nous tenons à vous faire part de notre expérience, pour éviter qu’elle se reproduise…
Le 06 novembre 2021, notre Papa nous a quitté après 10 ans de combat acharné contre le cancer. Les années de maladie, les traitements, la fatigue ont eu raison de son cœur…
 
Ce samedi de novembre, Papa est parti le midi avec le Smur pour des problèmes respiratoires. Il est parti seul, car à cause du protocole covid, aucun accompagnateur autorisé, même pas Maman. Nous allions le rejoindre demain, une fois qu’il aurait été installé dans une chambre.
 
Arrivé sur place, il est testé au covid (protocole oblige) : négatif. Rien de surprenant, Papa avait été transfusé 1 semaine auparavant, et comme à chaque fois, test covid négatif.
 
Un peu après 22h, l’hôpital appelle Maman, Papa nous a quitté, son cœur n’a pas tenu. Papa est parti seul, toujours à cause de ce fichu protocole. Nous partons tous là bas, sous le choc, ils nous attendent, pour dire au revoir à Papa.
 
Arrivés sur place, un autre choc : nous sommes installés dans une salle, ils nous annoncent que Papa est « faiblement » positif au covid, qu’il ne faudra pas le toucher, qu’il faut mettre des blouses, et que dans 2 heures il doit être mis en bière, enfermé dans une boîte.
 
HORS DE QUESTION. Papa n’était pas positif. Le jour même il a avait été testé négatif ! Nous contestons, demandons un contre test, rencontrons la directrice de garde : nous ne partirons pas tant que nous n’aurons pas les résultats d’un autre test !! Ils refusent, disant qu'il faut une réquisition. Nous insistons, menaçant de déposer plainte et de prévenir la presse de ces trucages honteux. Ils cèdent et refont les analyses
 
A 1h30 du matin, l’agent mortuaire nous annonce que Papa est effectivement négatif. Ni la directrice, ni lé médecin n’ont eu le courage de nous l’annoncer eux-mêmes. Aucun papier, aucun justificatif ne nous est présenté concernant les tests réalisés. Se sentaient-ils honteux de leur mensonge ? Nous pourrons le veiller normalement, auprès de lui. Il ne nous sera pas enlevé 2h après son décès.
Si nous n’avions pas contesté cette décision, si nous n’avions pas été ensemble, assez forts pour faire face à l’administration, Papa aurait été déclaré victime du covid, une victime de plus pour leurs statistiques, un bâton de plus sur leur liste pour obtenir des primes. Dans l’épreuve de perdre un proche, ils nous auraient enlever le droit de veiller notre père.
 
Papa s’est battu 10 ans contre le cancer, il s’est battu jusqu’au bout de ses forces. Il était hors de question qu’on lui enlève ça en disant qu’il était parti du covid.
 
A ceux qui nous accuseraient de complotistes antivax, sachez que Papa était vacciné, nous sommes pratiquement tous vaccinés. Je suivais comme vous avec inquiétude les médias annonçant une 5e vague. Mais la véracité de ces informations me semble désormais bien incertaine.
 
Il ne s'agit pas non plus d'étaler notre vie. Mais simplement de vous montrer comment on peut se faire tromper par le système, même pendant un deuil, simplement pour venir alimenter des chiffres.
 
Alors, si par malheur vous vivez la perte d’un être aimé, et qu’on vous dit que c’est le covid alors que vous savez que ce n’est pas possible, BATTEZ VOUS !!! Vous avez le droit de garder l’être aimé auprès de vous encore un peu, au lieu de les laisser l’enfermer dans une boîte.
 
Nous ne sommes pas seulement des chiffres qui viennent renforcer des statistiques du covid, nous sommes des êtres humains, méritant respect et compassion.
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
C'est horrible ce message ! Heureusement qu'ils ont réussi à se battre contre ça ! je trouve cela déjà tellement difficile de ne pas avoir pu l'accompagner dans ses derniers moments... <br /> merci pour ce témoignage !
Répondre
P
Oh Oui.... ce covid nous enlève pas mal de choses, ma tante s'en rend malade de ne pas avoir pu tenir la main de son mari jusqu'à son dernier souffle.... Mourir seul, quelle tristesse, et comme c'est dur pour ceux qui restent aussi....
E
Je te réitère mes condoléances !<br /> <br /> Pardonne-moi cependant, je ne comprends pas...<br /> <br /> Pourquoi est-ce que le test positif serait forcément un mensonge et pas une erreur due par exemple à une inversion avec les résultats d'une autre personne ?<br /> Je ne comprends pas non plus l'idée que ce serait pour alimenter les chiffres du covid : le gouvernement et les hôpitaux n'ont aucun intérêt à faire gonfler les chiffres... plus les chiffres gonflent et plus on les taxera d'incompétence...<br /> <br /> Je ne mets pas en cause la véracité de ce que dit ta cousine, simplement je pense qu'il manque un maillon dans l'argumentaire pour que ce soit compréhensible, parce que là...
Répondre
P
Alors, en arrivant le test était négatif.... et puis quand mes cousins arrivent le soir on leur annonce qu'ils pourront pas veiller leur papa à cause du test positif.... Crois bien qu'ils ont demandé pourquoi on leur dit blanc et ensuite noir.... Ils ont laissé le bénéfice du doute sur une erreur de dossier, mais le médecin et la directrice de garde sont restés sur leur position... A aucun moment mes cousins ont vu un papier avec le résultat qu'il soit positif ou négatif.... S'il y a eu une erreur, pourquoi ne pas venir s’excuser, ça peut arriver... Ils n'ont plus jamais voulu avoir de contact avec mes cousins et l'agent mortuaire leur a dit qu'ils ont essayé plusieurs fois de faire passer un décès en covid.... Pourquoi? On ne le sait pas et c'est ce qu'on trouve honteux, on voit pas à quoi ça leur sert de faire ça!<br /> Après le gouvernement veut qu'on fasse tous les moutons et qu'on se vaccine... Est-ce une raison de truqué quelque chose quelque part? Je ne rentrerais pas dans le débat, je suis seulement en colère qu'on a failli ne pas pouvoir dire au revoir à notre oncle .... Le covid on en bouffe matin midi et soir depuis bientôt deux ans....
K
Sincères condoléances. Perdre un être cher est toujours une épreuve, mais quand en plus il y a tromperie sur la cause du décès cela est intolérable !! Je pense moi aussi que les chiffres covid sont trompeurs car tout d'un coup tout le monde meurt du covid à l'hopital !<br /> je te souhaite une bonne fin de semaine. Bisous
Répondre
P
Merci !