J+ 12 ?

Publié le par Petite ombre

J'ai arrêté de compter je crois...

Ma fille et mon mari ont repris école et boulot lundi matin. Mon fils aîné le collège mardi matin.

Les derniers jours j'ai pété un câble, littéralement. A bout de tout. Un mari qui ne peut rien gérer et surtout pas le petit dernier de peur de lui refiler. J'étais usée et sur tous les fronts (et puis super saoulée aussi sur un autre point genre la mauvaise éducation de mon mari qui a refait surface et sur le "surtout je parle pas je partage rien"), et tout ce que je retenais depuis des mois a lâché dans une éruption volcanique comme celle dans l'océan il y a pas longtemps (seul truc que j'ai vu aux infos)... Je me suis transformée en monstre comme je ne l'avais pas fait depuis quelques années. Je me déteste et bien sûr après coup j'ai regretté comme jamais!

Bon, je me suis calmée (quoique faut pas me titiller...) et bizarrement ça file un peu plus droit à la maison. Cette famille attend toujours que je sois au bout du bout et que j'explose pour faire les choses sans que ce soit l'anarchie et pour se rendre compte que je suis là, pas simplement la boniche, la secrétaire, et je ne sais quoi encore.

Aujourd'hui ma fille est à plus de 10 jours après le test positif, je crois J+12 mais j'ai plus envie de compter.... Mon grand et mon mari encore deux jours avant qu'on commence à relâcher un peu ces putains de gestes barrières.

Au début on se disait, tanpis on l'a tous on est tranquille, mais depuis que ma fille a cette séquelle du gout et de l'odorat on tremble que notre petit dernier ait la même chose et du coup on a tout fait pour éviter qu'il chope cette merde, car il a assez donné déjà depuis qu'il est né, il manquerait plus que ça. Je suis déjà archi contrariée pour ma fille, alors si le dernier a la même chose, donnez moi une corde, lui qui doucement commençait à toucher la courbe minimale de poids normal.... Car oui faut pas se leurrer, quand tu as plus le même gout bah tu manges plus.... ou beaucoup moins.... forcément...

 

Bref, doucement on a refait surface dans le monde qui tournait sans nous.... Ma fille était contente de retourner à l'école et de voir du monde même si en fait, c'est autant le bordel à l'école....

Eh oui, les cas positifs continuent de pleuvoir (aux infos disaient pas que ça baissait? la blague). Au moins elle échappe aux auto test maintenant, elle est tranquille deux mois il parait, comme mon collégien et mon époux.

Par contre mon dernier et moi même ça peut encore nous tomber dessus ! On m'a enfoncé une dernière fois ce saloperie de bâton dans le nez début de semaine, négatif encore! Apparemment j'ai su passé à travers dans mon foyer. Mon petit dernier au test salivaire (qu'il ne veut plus faire non plus maintenant, tu m'étonnes) négatif aussi (et pourtant j'ai douté car il est enrhumé depuis plusieurs jours)

Il retourne à l'école mais j'ai été effaré, hier ils n'étaient que 5 dans sa classe, la maîtresse parle de rescapé! Cela a fait rire une maman! Pas moi! Putain de bordel de merde, on passe à travers au sein de notre foyer, vivre ensemble 24 sur 24 avec trois cas covid, c'est pas pour aller se le choper à l'école! Les gestes barrières en maternelle on en parle? Et la maitresse qui mouche un élève, puis qui attrape le mien avant de me le rendre pour le moucher aussi juste après sans se laver les mains entre les deux.... Pffff, je l'aurais mouché moi même mon fils, c'était gentil mais pas nécessaire... Elle a voulu faire pour un bien comme on dit, mais du coup je vois qu'à l'école mon fils est beaucoup plus exposé qu'il ne l'était à la maison.

Ce matin, au réveil, je découvre un mail.... Devinez, mon fils doit se faire tester sinon pas d'école pour lui jeudi, nouveau cas positif dans sa classe.Cas contact. Je vais littéralement péter un autre câble.

Bien évidemment à la vue du bâton il se braque, tout auto test que ce soit et bâton plus petit qu'il soit.

J’ai le choix de :

- ne pas le faire, signer cette feuille de merde d'attestation sur l'honneur en toute conscience de mon mensonge

-ne pas mettre mon fils à l'école car il ne sera pas accepté si je reste honnête....

Pour couronner le tout, j'ai un doute... Il a un drôle de regard, je flippe donc car c'est ainsi que j'ai su pour mes aînés et mon mari, à leur regard. Je vérifie la température il n'en a pas.... Je scrute ses yeux il doit me prendre pour une cinglée. Il a moins d'appétit depuis plusieurs jours aussi. Je vais devoir le tester, pas le choix. A moins que, je laisse couler mais ne pas savoir c'est pire. Ou alors c'est moi qui devient folle à force de craindre un positif pour lui.

Je m'occupe de lui constamment, s'il est positif là pas de doute je vais me le choper, je ne peux pas ne pas le prendre dans mes bras, essuyer son nez, accepter son câlin....J'ai beau me laver les mains et porter un masque, je suis trop en contact avec lui. Autant mes grands comprenaient et faisaient d'eux mêmes leurs gestes barrières avec moi, autant à 3 ans, on ne peut pas demander cela à un enfant....

 

Je suis donc usée, et un ras le bol de fou.... Quand tout cela va t'il cesser ?

En plus, personne ne veut nous voir, un peu pestiféré (coucou virevolte, toi qui en parlait aussi il y a peu). Je ne leur en veux pas cependant je comprends.

Le top, ma sœur maintient l'anniversaire de son mari et n'a pas retiré son invitation nous concernant (enfin j'ai pas de nouvelles, donc...)... Autant les trois qui ont été positifs peuvent y aller sans crainte ni de l'avoir ni de le refiler (normalement hein, mon docteur a dit 10 jours où on craint, pour l'anniversaire ils auront passé le délai), autant mon fils cadet et moi même ça craint dans les deux sens. Je sais aussi que ma sœur ne teste pas ses fils qui sont cas contact à l'école (je ne la juge pas du tout) même pas en salivaire par acquis de conscience. Elle continue de les envoyer en maternelle en faisant une fausse attestation, sans remords (je suis pas comme elle pour le coup).

Alors on y va ou pas?

 

Pourquoi se poser autant de questions, époque maudite!?? Je veux retrouver le monde d'avant, insouciance d'avant. Que le mot covid n'ai jamais existé, qu'on se réveille tous de ce sale cauchemars...

J'ai besoin d'air, de ne plus penser à rien, d'oublier, d'être en paix, de respirer sans peur, de vivre tout simplement....

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Retenir pendant des mois pour laisser exploser c'est une mauvaise stratégie. C'est la stratégie de la civilisation, de l'humain éduqué qui veut pas blesser les autres et pas trop les déranger. Mais c'est un non-sens du point de vue de la communication animale (oui, nous sommes des animaux). Si tu prends un chat : le chat, s'il veut pas que tu le caresses, il va te le signifier : d'abord il montre un peu les dents, il grimace, puis si tu continues il va un peu plus loin, et ainsi de suite jusqu'à la morsure ou la griffure. Mais il ne "pète un câble" que quand il y est forcé : dès qu'il est gêné, il le signale. Je pense qu'on devrait davantage s'inspirer de ça ! Bien sûr, c'est plus facile à dire qu'à faire, et je suis aussi du genre à exploser, donc...<br /> <br /> En tout cas, j'espère que tu vas mieux depuis cet article !
Répondre
P
Oui j'ai repris mon calme, du moins faut pas trop me titiller quand même car je monte au quart de tour ces derniers temps....
V
Alors là, je compatis, au bout de 7 jours je n'en pouvais plus de faire attention pour que mon Grand ne l'attrape pas, aération avant qu'il descende, masque en sa présence, repas à plus de 2,50 m , lavage de mains tout le temps, tout ça pour que finalement il l'attrape lui aussi, c'est bête à dire mais j'ai été soulagée quand il l'a eu. On n'avait plus besoin de prendre des précautions, plus besoin de le scruter sans cesse. Et il ne l'a pas eu trop fort ! J'avais tellement peur qu'il l'attrape bien plus tard et que ça l'embête pour ses études... <br /> Et, pour les fausses attestions, on s'en doute ! j'aurais des enfants en bas âge, je n'aurais pas voulu faire ces autotests ! par contre, je ne supporte pas les parents qui mettent leurs enfants à l'école alors qu'il y a des symptômes ou qu'eux même sont malades. Là, c'est de l'inconscience ! je pense à tous les immunodéprimés, pas de chance pour eux ! J'ai plusieurs parents d'élèves qui souffrent de cancer et je prie pour que leurs enfants ne leur ramènent pas le covid !
Répondre
P
A force je me disais "vas y laisse tomber, chope le, on en parle plus"... mais j'ai toujours cette petite voix au fond de moi, mon dernier est un peu à risque donc.... <br /> Il y a en effet des parents qui se fichent de tout, période covid ou pas, ils sont inconscients voire égoïstes.... En septembre, quand je déposais mon fils, j'ai entendu une maman qui parlait avec une autre. Elle pouffait cette conne. Son fils avait vomi dans la nuit, mais elle le mettait quand même à l'école, quitte à revenir le chercher, bah oui c'était journée copine elle voulait pas annuler ça, tanpis s'il contamine ses camarades de classe... Si c'était le covid je pense qu'elle aurait fait pareille cette imbécile.<br /> J'espère que de ton côté tu reprends un peu plus du poil de la bête comme on dit! Bises
B
Quelle vie difficile !!<br /> C'est vrai que 24h/24 tous ensemble en appliquant "des gestes barrière"ce doit être compliqué !<br /> <br /> On parle aujourd'hui de charge mentale ( on n'en parlait pas quand mes enfants étaient petits ), la tienne est particulièrement lourde et de temps en temps ça explose, quoi de plus normal ?<br /> Dès que le petit dernier aura pu bénéficier de son intervention, ce sera déjà un peu plus léger, courage !<br /> La mauvaise éducation de ton mari n'est-elle pas simplement le résultat de l'éducation qu'on donnait ( qu'on donne encore?) aux garçons et qui était si différente de celle donnée aux filles ? Ces hommes , ils viennent de Mars et nous, les femmes, nous venons de Vénus :) :)<br /> Tu es une mère courage, sois fière de toi même quand tu pètes un câble. Essaie de te trouver juste un petit moment rien que pour toi, sans enfants ni mari pour te pourrir ce moment même s'il est très court.<br /> Je me permets de t'embrasser sans risque de te contaminer puisque ce bisou est virtuel et que je suis pratiquement auto confinée car je suis "à risque" P.....de virus
Répondre
P
Je ne te lis que maintenant ('je peux dire "tu?" )<br /> Tes mots me font du bien. En effet la charge mentale elle est pour ma pomme. Mon mari a dix ans de plus que moi en plus, ça aide pas. Mais en fait il a pas eu d'éducation du tout, ses frères et sa soeur sont pareils.... Ils ont été livrés à eux mêmes, sans limite... et sans le sens des responsabilités. J'ai du reprendre en main mon époux... mais il fait des rechutes de temps en temps.... <br /> Je pensais aussi qu'après l'intervention de mon dernier, on pourrait un peu soufflé, mais apparemment non, on continuera d’enchainer les rendez vous.... Un appel de la neuro pédiatre est venu ajouter une pièce en plus à la machine.<br /> J'accepte volontiers ta bise de loin, ça me donne un petit regain de courage.... que je perds un peu trop facilement ces derniers temps.
K
C'est vrai que c'est une époque bien difficile. Pour l'instant dans mon mari et moi sommes passés à travers, et mes enfants dans leurs foyers respectifs sont aussi passés à travers. Nous sommes pourtant entouré de gens positifs...!!!<br /> J'espère que ce ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir pour ta famille. <br /> Moi (qui suis bien plus âgée que toi) je sais que dans la vie il y a de mauvaises périodes, mais toujours ensuite il y en a de meilleures. <br /> Profite bien de ta famille, le temps passe très vite.<br /> Je te sais de gros bisous et te souhaite une bonne journée.
Répondre
P
Comme j'ai hâte que tout cela soit derrière nous et derrière tout le monde aussi ! Là on est en attente d'un résultat pour mon fils de 3 ans, cas contact à l'école et dont le salivaire a donné un résultat mitigé, il doit donc en refaire un ..... <br /> Merci pour tes mots gentils!