L'été de la rentrée

Publié le par Petite ombre

Une semaine tout pile que l'école a repris et la météo a décidé que c'était durant cette période qu'elle allait nous faire transpirer comme en été, chose que nous n'avions pas eu par chez moi ces deux derniers mois (et ce n'était absolument pas pour me déplaire, au contraire, moi qui n'aime pas l'été et les chaleurs).

Mes trois enfants ont fait une bonne rentrée, ils étaient tous impatients que les vacances se terminent, je vous jure!! Même le petit dernier l'a bien fait comprendre en réclamant pendant deux semaines "l'école maman". Sur le moment j'ai pensé que c'était bien beau et que le jour J j'aurais les grosses larmes, un petit koala accroché à mes jambes comme les autres années (bien que cela avait eu lieu deux jours après la rentrée).

Cette année, il est entré tout seul, je ne devais pas le suivre, c'est un grand! Il a retrouvé sa classe (pour le coup il a eu de la chance, le directeur n'a pas voulu le perturbé je pense) et son AVS. Celle ci était contente de le revoir aussi et l'a trouvé grandi et changé. Apparemment cette première semaine s'est bien déroulée, mon petit monstre a réussi à se tenir correctement, mais surtout à faire le travail sans difficulté et écouter dans les moments de regroupement. J'attends le jour où sa nouvelle maitresse me dira qu'il devient ingérable, à moins que .... Je n'ai pas encore réussi à me faire une opinion de cette institutrice mais jusqu'ici elle a l'air bien et d'aimer son métier. La réunion a lieu ce soir, c'est là que je pourrais mieux la cerner je pense. 

Son AVS continue de me faire un petit topo quand je viens le récupérer, elle est fière de lui car elle sent qu'il a progressé sur pas mal de choses. On croise donc les doigts, réussira-t'il a rattraper son retard? Nous nous sommes rendu compte aussi qu'il parle bien mieux et commence à se faire comprendre par les autres, c'est déjà un grand pas !!

Il reprend aussi ses rendez vous chez l'orthophoniste, la psychomotricienne et l'éducatrice. C'est le moment des bilans à la demande du pédiatre en chef du CAMSP à l'approche de ses 5 ans, pour anticiper sa prochaine année, soit un maintien en GS soit une classe spécialisée. J'avoue qu'avec mon mari on espère grandement qu'il pourra continuer dans le même groupe scolaire, quitte à refaire une grande section, tout en ayant le maintien de son AVS qui le tire très bien vers le haut...  

Bref, on prépare le terrain en douceur, mais quand j'écoute le directeur de l'école il reste confiant pour mon fils... Nous verrons bien.

 

Ma fille, quant à elle, a fait sa rentrée en 6ème au collège. Cette année, l'établissement a décidé de faire autrement et elle a du partir la journée complète, avec obligation de manger à la cantine le midi. J'ai eu le droit de l'accompagner dans la cour pour l'appel. Je la sentais un peu fébrile mais excitée aussi. Elle avait hâte de devenir plus grande et autonome. La journée m'a paru très longue avant son retour, j'étais impatiente qu'elle me raconte sa journée, ses ressentis et qu'elle me montre son emploi du temps.  J'en sais un peu plus que lorsque c'est mon fils aîné qui a fait sa rentrée en 6ème, mon premier gars est pas un grand bavard. Avec ma fille, on partage plus de choses. Elle commence aussi à réclamer pour sortir avec ses copines, nous essayons de lui faire confiance et plaisir. Jusqu'ici elle a respecté les règles et les horaires. De toute façon, venant d'elle, nous savons qu'elle a la tête sur les épaules et qu'elle a notre confiance. On se doutait qu'elle ne serait pas casanière comme son frère, elle a une vie sociale très développée et a toujours aimé sortir, toute petite qu'elle pouvait être!

Tout s'est donc bien passé pour elle aussi, elle s'est très vite acclimatée à la vie de collégienne et a même réclamé de rester à la cantine un midi par semaine alors que le collège est au bout de notre rue. (elle a raison, je pense qu'elle fuit ses deux frangins qui ne lui rendent pas la vie facile tous les jours, j'aspire aussi à avoir un repas sans eux de temps en temps, tellement ils sont chiants au moment de passer à table).

Cette semaine, elle part plusieurs jours pour un voyage, et oui, déjà... Ils appellent cela un voyage d'intégration. Cela n'était pas obligatoire, mais elle a répondu oui tout de suite quand la question lui a été posé. Vous cernez donc ma demoiselle? 

 

Pour finir, mon fils aîné est entré en quatrième au collège. Je pense qu'il est un peu content de savoir sa sœur, à nouveau dans le même établissement que lui, même s'il fait le frère blasé. Il donne ses conseils pour se donner de l'importance, ma fille les accepte même si elle n'en a pas vraiment besoin, elle s'intègre mieux que lui en général. 

Il a fallu qu'il se retrouve dans le bureau du CPE dès cette première semaine, il commence donc en beauté. On attend la sanction à venir, il n'a rien trouvé de mieux que de se battre avec un petit con qui le cherche depuis l'an passé. C'est un peu de ma faute, j'ai complètement oublié d'écrire un courrier pour stipuler que je ne voulais pas que mon fils se retrouve à nouveau dans la même classe que ce petit "merdeux". Je ne comprends même pas pourquoi ce dernier est encore là, il était à la limite de l'exclusion définitive. Je n'étais pas ravie de cette bagarre, cela ne ressemble absolument pas du tout à mon fils, lui qui a été harcelé physiquement et mentalement quand il était en sixième. Ce que je n'ai pas apprécié dans l'histoire c'est qu'il n'a pas été honnête avec moi quand je lui ai demandé pourquoi il était chez le CPE, je n'ai appris la vérité que le soir quand j'ai eu au téléphone ce dernier.

Comme je suis une impulsive je me suis un peu emportée et il s'est bien fait remonter les bretelles, mais en même temps, je me dis qu'il ose enfin s'affirmer, nous craignions toujours qu'il soit à nouveau harcelé. Bref, il sera sanctionné au collège, je suis convoqué chez le CPE en fin de semaine... 

 

Dans l'ensemble, la rentrée fut la bienvenue après deux longs mois de vacances. Ici l'été ne fut pas caniculaire à mon grand soulagement. L'herbe est restée verte et c'est tellement plus joli.... On a eu pas mal de pluie mais je la préfère largement à la suffocation de la chaleur. Cette dernière est quand même passé nous faire un coucou pour la rentrée... j'aspire à ce que l'automne s'installe....

 

Et chez vous la rentrée? Et votre été? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
W
Nos filles ont le même caractère je pense ;-) Super pour ton dernier et ses progrès j'espère que ça continuera ! Quant à ton grand... courage j'espère que le "ptit merdeux" lui fichera la paix désormais !
Répondre
P
Le petit "merdeux" a été exclu définitivement du collège apparemment. Mais mon fils a pris une exclusion de cours pendant une journée, donc son dossier n'est plus vierge... On espère que tout ira mieux maintenant.
S
Coucou,<br /> super cette rentrée par chez toi!!! oui la chaleur est venue, pour mon plus GRAND plaisir (mais pas le tien je sais).<br /> Mon fils est rentrée en terminale, ma fille a la fac, tout roule ici!<br /> J'espère que pour ton petit bout cette année sera bénéfique +++<br /> Gros bisous<br /> silvia
Répondre
P
C'est bien d'avoir fait ce pas, pas toujours facile.Je l'ai fait aussi il y a quelques années et je ne regrette pas.Mais ton mari du coup il a suivi le mouvement?
S
Ah le moral c'est en dent de scie... mais je me fais suivre depuis peu, j'ai besoin d'évacuer auprès d'une personne neutre, et j'espère que ça m'aidera!!!!
P
Ah oui tu as des grands enfants toi !!!!! Tu vas mieux toi? Ou c'est encore bof le moral ?<br /> Bisous
K
Super que la rentrée scolaire se soit bien passée pour tes 3 enfants. <br /> Ton grand s'est battu, il mérite une sanction, pas grave. Si ca a été un enfant harcelé en 6ème, c'est bien qu'il se décide à se défendre. Gronde le pour son manque de confiance en toi, il aurait du te dire qu'il s'était battu, mais pas pour le fait de s'être défendu. J'espère au moins qu'il en a mis une bonne au petit con qui l'embêtait :)<br /> Alors qu'elle était au CM1 ou CM2 Un garçon de sa classe embêtait ma fille, son père lui a expliqué comment se défendre et plus jamais le garçon n'est venu l'embêter. J'ai bien rouspété un peu après mon mari, mais en fin de compte c'était lui qui avait raison !! <br /> Ta fille est à l'aise dans ses basquettes c'est bien, j'espère qu'elle fera une bonne année scolaire.<br /> Et ton tout petit, c'est super qu'il commence à sortir de sa bulle. S'il se fait mieux comprendre cela va aller mieux pour lui.<br /> Bon courage pour la suite de l'année scolaire. C'est du boulot d'élever 3 enfants !!<br /> Je te souhaite une bonne journée. Bisous
Répondre
P
Je confirme c'est du boulot et du soucis... Mais au fond, je m'ennuierais sinon lol? <br /> Merci de ton passage !!!
A
Ma rentrée a été terrible.<br /> Si je puis me permettre pour ton petit garçon: je suis enseignante en Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire (ULIS), qui permet aux élèves "différents" de progresser à leur rythme tout en étant dans l'école et avec les autres. Et, sans vouloir vendre ma soupe, c'est un super système. Depuis deux ans que j'y suis coordo deux de mes élèves sont sortis du dispositif, sortis du champ du handicap.
Répondre
P
Ce n'est pas l'idée d'une classe ULIS en elle même qui nous chagrine. C'est le fait que nous n'en avons pas dans notre ville. Ce qui veut dire qu'il devra partir dans un groupe scolaire hors de la ville, qu'il faudra un taxi transport et des repas à la cantine le midi. Ce que nous trouvons lourd pour lui et cela me serre le cœur de ne plus pouvoir aller dans notre groupe scolaire... Mais nous n'en sommes pas encore là, nous verrons ce que donne cette dernière année de maternelle. On espère que la présence d'une AVS peut l'aider à continuer de progresser et rattraper son retard, sinon nous ferons ce qu'il faudra pour lui même si cela nous chagrine